Slightly Mad Studios (Project Cars) sur un jeu Fast & Furious et tacle méchamment EA (Need for Speed)

Slightly Mad Studios (Project Cars) sur un jeu Fast & Furious et tacle méchamment EA (Need for Speed) 1

Les développeurs de la série Project CARS ont de beaux projets en tête et devraient proposer un solide concurrent à la série Need for Speed.

Project CARS 2 vient tout juste de sortir sur nos consoles de jeux et les développeurs semblent se pencher sur un autre projet. Derrière le titre se cache Slightly Mad Studios, un studio qui s’est fait principalement connaître avec Project CARS mais c’est surtout eux qui ont participé au développement de la série Shift de Need for Speed.

Afin de célébrer le lancement du second épisode de leur simulation automobile, Ian Bell, le patron du studio, a tenu plusieurs livestreams, notamment sur la chaîne de SpotTheOzzie. Et au cours de ces plus de sept heures de live, notre homme s’est pas mal confié.

Sachez que vous retrouverez la session de questions/réponses aux environs des deux heures de livestream dans la vidéo ci-dessous.

Electronic Arts lynché pour ses pratiques

Ian Bell est ainsi revenu sur le passé tumultueux du studio qui a failli fermer définitivement suite à une petite aventure avec Electronic Arts. En fait, ils avaient travaillé en étroite collaboration pour Need for Speed Shift et Shift 2 puis EA avait ensuite proposé un gros contrat d’exclusivité pour faire un troisième volet.

Néanmoins, deux semaines avant le début de la production, Shift 3 a tout simplement été annulé. Le contrat, qui permettait à Slighty Mad Studios d’empocher 1 million et demi de dollars, s’est arrêté là, sans aucune raison et encore moins d’avertissement.

Sans rentrer dans les détails, Ian Bell se lâche un peu en faisant des confessions et quelques remarques sur l’éditeur :

Nous n’avons aucun respect pour Electronic Arts.

Slighty Mad Studios était à l’époque en difficulté et n’avait donc plus rien. Tout était fini pour eux et Electronic Arts a, pour Ian Bell, littéralement détruit leur entreprise en les tuant à la tâche et en prenant leur technologie. S’en suit alors quelques paroles où notre homme explique que EA n’a aucune estime pour ses collaborateurs et n’hésite pas à dire ce qu’il en pense.

Un jeu « Fast & Furious » en développement

Tout en parlant d’Electronic Arts, Ian Bell confirme alors que d’autres projets sont en développement au sein du studio qui viendront probablement enterrer la licence Need for Speed.

Si ce n’est pas explicitement annoncé, il s’agirait d’une simulation automobile axé arcade façon Fast & Furious :

Devinez ce que le dernier jeu Need for Speed ​​fait et pensez à quel film hollywoodien ils copient. Et puis, je peux vous dire que nous avons actuellement un accord sur six ans avec cette fameuses société hollywoodienne qui battra ce que Need for Speed ​​fait. Pour les six prochaines années.

Une déclaration assez confiante de la part du CEO qui semble particulièrement excité à l’idée de nous en dire davantage. Malheureusement, il faudra attendre encore un peu puisque pour le moment, il ne peut absolument rien dire.

Si tout se passe bien, les premières informations tomberont au cours des prochaines semaines où il n’est pas impossible qu’une présentation soit faite. Quoiqu’il en soit, notre homme compte bien produire un jeu dans la même trempe qu’un Need for Speed en réalisant quelque chose de bien meilleur. Une sorte de vengeance personnelle ? Prouver à EA qu’ils feront mieux ?

C’est tout ce que l’on souhaite à Slighty Mad Studios qui a réussi à se relever malgré cet imbroglio. La preuve en est, la série Project CARS a réussi à s’imposer très rapidement dans notre paysage et peut facilement être considérée comme l’une des références de la simulation automobile.

Pas parfait, certes, Project CARS 2 a pour le moment récolté pas mal d’éloges. Notre test arrivera en début de semaine prochaine et l’on vous rappelle que le jeu est disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

10 Shares
avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link