Récapitulatif: Premier Jour du GeForce GTX Challenge 2017

Récapitulatif: Premier Jour du GeForce GTX Challenge 2017
La compétition eSport amicale, le GTX Challenge, se tient ce week-end et oppose huit Nations.

En ce week-end de mi-novembre, NVIDIA et Lenovo organisent un tout nouveau GTX Challenge, une compétition amateur d’eSport mettant en scène huit équipes de casters populaires de huit pays différents. La France, l’Italie, l’Allemagne, les Nordics, la Pologne, le CIS, le Royaume-Uni, et l’Espagne (champion du précédent Challenge) se sont affrontés hier sur huit épreuves différentes. Pour rendre le tout un poil plus intéressant, les viewers pouvaient voter pour qu’une ou les deux équipes aient un handicap lors des matchs.

IMG_7718

C’est sur le PvP compétitif de Destiny 2 que les joueurs ont commencé la journée. L’équipe française, composée de Jiraya, Laink, Terracid, et leur capitaine MoMan, ont affronté une équipe espagnole au top de sa forme sur le mode Survie. Les deux équipes ont hérité du handicap et ont donc dû jouer debout. Malgré les efforts de l’équipe française pour rester ensemble sur le terrain, c’est l’équipe espagnole qui remporte le match.

Un peu plus tard, la Pologne et les Nordics prennent l’arène. Le capitaine des Nordics, très confiant, refuse de serrer la main du capitaine de l’équipe adversaire et donne ainsi le ton de la rencontre. Les Polonais ont joué debout tandis que les Nordics criaient pour s’encourager les uns les autres. Les Nordics l’ont emporté 6-3 sans trop de difficulté.

L’Allemagne et le Royaume-Uni sont sortis vainqueurs de leurs matchs respectifs contre l’Italie et le CIS.

IMG_7729

S’ensuit une pause pour participer à un tout autre challenge. Deux des membres des équipes de Pologne et CIS devaient monter une tour de PC le plus rapidement possible. Plusieurs pièces étaient à leur disposition mais certaines d’entre elles étaient des pièges. Les deux équipes portaient des lunettes qui brouillaient leur vision. Chaque équipe avait le droit d’appeler l’arbitre deux fois pour vérifier que l’ordinateur était bien monté. C’est finalement la Pologne qui l’a emporté du premier coup.

Les joueurs se sont ensuite affrontés sur Overwatch en mode “King of the Hill”. L’objectif était de capturer le drapeau central et atteindre les 100% avant que l’équipe adverse conteste le point. Le handicap était une perruque brune aux cheveux longs et mal peignés. L’Espagne a de nouveau brillé par son jeu d’équipe et un très bon contrôle des personnages sur le terrain, écrasant ainsi le CIS.

Les tricolores portaient les perruques, ce qui n’a pas changé grand-chose pour Jiraya. Terracid a tenté la queue de cheval, mais étant en rupture d’élastique, il a finalement opté pour le casque audio en guise de serre-tête. Durant la partie, Laink et Terracid étaient à la ramasse. MoMan et Jiraya se sont surpassés sur les kills et contrôle du point. Les Français ont gagné le deuxième round face à une Allemagne soudée. “C’est les cheveux ça,” a dit Laink. Mais ça n’aura pas suffi pour gagner la partie.

IMG_7735

Les Nordics sont sortis vainqueurs face à l’Italie qui n’avait pas l’air de prendre le jeu très au sérieux. Le Royaume-Uni a battu la Pologne qui manquait de stratégie et solidarité.

En début de soirée, la compétition a laissé tomber les FPS au clavier souris, pour se tourner vers Rocket League. En plus de devoir jouer à la manette, l’un des joueurs devait porter un masque de licorne, obstruant presque entièrement le champ de vision.

Les Polonais sont partis confiants contre l’Allemagne, dont l’équipe est constituée de joueurs FPS. La Pologne les a battus 3-1. Le CIS et les Nordics ont tous deux hérité du masque et n’étaient clairement pas habitués à ce type de jeu. C’était le gros bazar sur le terrain et les commentateurs anglais ont eu beaucoup de mal à suivre ce qui se passait. Le match était serré jusqu’au bout mais les Nordics ont de nouveau gagné.

MoMan a mis le masque de licorne et sa fidèle casquette par-dessus. La France a joué une très bonne défense contre le Royaume-Uni. Terracid a marqué trois buts d’affilée et Laink a scellé le match avec un score de 4-2, donnant une première victoire pour la France.

Contrairement au tournoi de foot classique, l’Espagne n’a pas réussi à marquer un seul but contre l’Italie. Le capitaine italien, SurrealPower, a marqué dès les premières secondes tout en portant le masque. Il en marquera un de plus quelques minutes plus tard sous l’étonnement et la joie de ses coéquipiers.

IMG_7737

La malchance continue pour l’Espagne qui perd le défi de monter la tour PC contre le Royaume-Uni, après avoir appelé l’arbitre deux fois sans succès. Le Royaume-Uni a donc gagné par défaut, bien qu’il n’ait pas non plus réussi à faire les branchements correctement. “Il nous manquait une vis,” a sorti le capitaine comme excuse.

La soirée s’est terminée sur du Rainbow Six Siege. La France se retrouve face aux Nordics et leur défense impénétrable. Les Bleus sont battus 4-0 et repartent avec seulement un point pour ce premier jour de compétition.

Voici le classement de fin de journée: Les Nordics sont premier avec zéro défaite, suivis du Royaume-Uni avec quatre points. L’Allemagne et l’Espagne en troisième et quatrième positions se retrouvent avec trois points. La Pologne a deux points et est cinquième du classement. L’Italie et la France sont en sixième et septième positions avec un seul point. Et en bon dernier, on retrouve le CIS avec zéro point.

Le GTX Challenge continue aujourd’hui avec de nouveaux jeux. Il y aura du PES 2018, l’épreuve d’assemblage de PC, du PUBG, et une épreuve de course automobile en VR sur Project Cars 2. L’équipe française, n’ayant pas de pilote digne de ce nom, cherche un nouveau membre pour tenter de remporter le défi. Rendez-vous à 14h sur Twitch pour suivre la suite de cette compétition amicale et découvrir qui des huit pays remportera ce GTX Challenge.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
3 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp