Skull and Bones diffuse de nouvelles informations et images au cours de l’Ubisoft Forward 2022

Sb screenshot4 comeback 300622 9am cest min 1

Emergeant du plus profond des mers de l’actualité en juillet dernier, Skull and Bones a profité de l’Ubisoft Forward de ce 10 septembre 2022 pour continuer de faire parler de lui, en nous montrant notamment un story trailer, mais surtout quelques informations sur le gameplay, images à l’appui.

Pimp my boat

Outre le petit story trailer qui rappelle le contexte d’une aventure se déroulant dans l’océan indien du XVIIe siècle, nous avons donc également eu droit à un trailer de gameplay, dont une version commentée par Elisabeth Pellen, directrice créative de Skull and Bones.

Elle livre des informations complémentaires sur la manière de naviguer et combattre sur les mers, de quoi nous permettre de mieux appréhender les possibilités du jeu d’action d’Ubisoft Singapour. Il y a de grandes chances que vous le saviez déjà, mais les navires disposeront bien entendu d’une grande fenêtre de personnalisation, tout comme votre pirate ou l’équipage qui l’accompagne.

Du gameplay en pagaille

Comme mentionné dans un précédent article, le jeu dispose de trois catégories de navires. Les cargos offrent davantage de place pour vos marchandises et trésors récoltés, les bateaux de navigation proposent quant à eux un maniement plus aisé et rapide, tandis que les vaisseaux de combat accueillent des emplacements supplémentaires de canons afin d’augmenter la puissance de feu.

Chaque bateau peut donc être customisé de différents types de canons. On peut privilégier les canons longue distance, utiles pour frapper le premier d’assez loin, mais difficiles de faire mouche avec. Ou bien, en cas de combat rapproché, utiliser les canons à cadence de tir plus élevée, mais aux dégâts moindres.

D’autres armes sont susceptibles de composer votre navire. Faisant partie de ces armes secondaires, les lance-roquettes envoient une salve redoutable pour les cibles mobiles, les lance-flammes se révèlent judicieux lors d’une approche très serrée avec un autre ennemi, et les torpilles rasent la surface de l’eau sur une longue portée pour atteindre les adversaires lointains.

On note aussi les balistes, placées à la proue du bateau, qui offrent un tir très puissant, bien que long à recharger, et sont en mesure d’infliger des dégâts de type feu ou perforant. Les dégâts spéciaux font d’ailleurs partie intégrante d’une certaine forme de stratégie au sein des batailles navales.

Inondants, écrasants, explosifs ou encore perforants, les armes infligent plusieurs types de dégâts, auxquels les bateaux peuvent faire face. Pour chaque type de dégât, il existe, une protection visant à atténuer les effets. Libre à vous d’opter pour les protections et les armes adéquates en fonction de vos opposants.

Elisabeth Pellen nous parle également des prises de fort, où des vagues d’ennemis viendront vous chasser en cas d’approche, et plus vous résisterez, plus la prime sur votre tête grimpera. On peut alors choisir entre combattre ou simplement fuir. Enfin, on apprend certainement l’une des features les plus importantes du titre : il sera possible d’avoir des animaux de compagnie, et de les habiller de différentes façons.

Skull and Bones sortira le 8 novembre sur PC, PS5, Xbox Series et Stadia, et disposera d’un cross-play entre toutes ces plateformes.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.