Le rachat d’Activision par Microsoft avance chez la FTC, celui de Bungie par Sony est désormais finalisé

Microsoft xbox rachat activision 1

Le début d’année a été riche en annonces de rachats de studios et d’éditeurs, et quelques mois plus tard, certains deals commencent à prendre fin. Le rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft est surveillé par beaucoup de monde étant donné qu’il s’agit d’un plus colossal. C’est pourquoi l’enquête de la FTC (Federal Trade Commission) avait de quoi inquiéter les deux partis, étant donné que les mesures de renforcement sur les lois anti-trusts aux Etats-Unis sont maintenant en vigueur, mais finalement, tout pourrait se goupiller d’ici quelques semaines.

Réponse dans un mois ?

Le site Dealreporter, relayé par VGC, nous informe que Microsoft a fourni les informations et les documents réclamés en mars dernier dans le cadre de son enquête sur le rachat d’Activision-Blizzard. Ce qui veut dire que dès maintenant, la FTC doit examiner tous ces dossiers sous les 30 prochains jours, et si d’ici là, aucune réclamation n’est faite, le rachat pourra poursuivre sa procédure.

Cela ne veut pas dire que dès le mois prochain, en l’absence de réclamation, le deal entre Activision et Microsoft sera complété, mais il aura au moins passé le plus gros obstacle aux Etats-Unis. Il restera encore à convaincre les autres organismes de régulation, comme celui en Europe. De plus, le site souligne qu’on ne sait pas encore si Activision a fourni les documents demandés par la FTC, ce qui pourrait repousser l’échéance de cette procédure.

Sony accueille définitivement Bungie

Du côté de chez Sony, c’est beaucoup moins compliqué. Il faut dire que le rachat de Bungie n’est pas du tout de la même importance que celui d’Activision, et les régulateurs du marché ont beaucoup moins de raisons de s’inquiéter d’un tel rapprochement.

Le deal est même maintenant complété puisque Sony annonce officiellement sur Twitter que Bungie fait désormais partie de la famille PlayStation.

Pour rappel, le studio a été racheté pour la somme de 3,6 milliards de dollars, et aura un statut assez différent d’autres studios au sein du groupe, puisqu’il sera en mesure d’officier de manière indépendante (soi-disant) et de sortir des jeux sur d’autres plateformes.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.