Aperçu : World War 3 – Un FPS militaire à la Battlefield qui doit s’améliorer

Par le studio the farm 51, World War 3 est finalement disponible en accès anticipé sur Steam. Que vaut cette première approche ?

Get Even, Necrovision, ou encore il y a un petit moment Painkiller Hell & Damnation, c’est ce que l’on retrouve sur le CV de The Farm51. Le studio polonais s’attaque aujourd’hui au FPS multijoueur, avec la sortie tout récente en accès anticipé sur Steam de World War 3. Avons-nous là un produit relativement avancé, ou un FPS à la Battlefield en moins bien à l’heure actuelle ?

Le contenu, c’est léger et beaucoup trop timide !

World War 3 preview

Tarifé à quand même 25 €, World War 3 est d’ores et déjà relativement décevant en terme de contenu. Effectivement, sachez que dans un premier temps, vous avez la carte de guerre, ou la war map en anglais. Cette dernière vous permet d’avoir un large aperçu sur laquelle des deux factions – est et ouest, l’emporte actuellement. Bien évidemment, rien n’est mis en place actuellement, il faudra attendre sûrement les prochains pour que ce soit certainement fonctionnel. Mais bref sur cette fameuse war map en sus, vous pouvez choisir forcément quelles parties de la war map aider avec votre faction.

Effectivement, vous aurez le choix entre Berlin, Varsovie, Moscou ou bien encore Smolesk – dont sa map n’est visiblement pas encore disponible. Cela fait donc seulement que trois maps à l’heure actuelle en attendant la quatrième, et un seul mode de jeu qu’est Warzone. Un peu comme Battlefield finalement, votre but sera de capturer des points stratégiques, et marquer plus de points que l’adversaire pour gagner. Il est visiblement possible de jouer en mode attaquant ou défenseur avec votre faction, mais la différence ne se voit guère sur les différentes parties. Les parties durent un peu plus de 30 minutes, et le mode de jeu est en version moyenne ou large au niveau de la taille de la map. Comme nous avons de plus pu le constater, d’autres modes de jeu devraient arriver à l’avenir, et il serait temps. Car pour l’instant, il faut admettre que le contenu en lui même et bien maigre, et on est curieux de voir les futures nouvelles maps, et les modes de jeu car pour le moment, c’est trop peu pour attirer le joueur dans cette version alpha déguisée de World War 3.

Un système de monnaie en place par le studio, mais malheureusement pas encore au point. Déjà, sachez que l’une des deux monnaies permet de donner quelques fournitures supplémentaires aux soldats sur la carte de guerre, pour les aider grandement à combattre la faction adverse. Quant à la seconde, il s’agira ni plus ni moins que de vous permettre d’acheter certainement de nouvelles armes, gadgets, grenades et j’en passe. A l’heure actuelle, tout ceci n’est plus mis en place, car des soucis de serveurs ont touché le jeu, ce qui fait que tous les équipements achetables sont disponibles pour tout le monde. Maintenant, il faudra voir dans un futur proche si le studio va remettre ce système de monnaie pour acheter les armes en place, ou tout simplement oublier cette mécanique… On ne sait vraiment pas sur quel pied veut danser le studio actuellement… Surtout que son système de progression n’est pas encore totalement mis en place, et on ne demande aux développeurs que d’en mettre un en place, et qu’il soit solide qui plus est.

Outre cela, nous avons un côté customisation, relativement poussé à son paroxysme. D’ores et déjà, il est tout bonnement possible de changer la couleur de notre soldat. Rien de bien classique me direz-vous quand cela est plus poussé sur d’autres jeux, et nous avons par la suite la possibilité de personnaliser l’équipement de notre combattant. Vous pouvez changer son arme principale, secondaire, la lunette de visée, le chargeur et j’en passe. En supplément, il faudra aussi choisir son armure, son gadget – kit de soin, semtex, C4 etc, et une grenade qu’elle soit explosive, fumigène ou flash. Enfin, on pourra aussi personnaliser ses diverses frappes aériennes ou déploiement de véhicules. En tuant des ennemis ou en capturant des points vous gagnez des points de bataille, à dépenser dans vos déploiements ou frappes aériennes que vous aurez choisis avec votre classe – légère, moyenne et lourde. Le système est clairement bien pensé qu’on se le dise, mais dommage que l’interface choisie pour la customisation soit tellement blindée, qu’elle va en perdre trop vite le joueur. On sent d’ailleurs que l’interface sur la customisation comme sur le reste du jeu est franchement hyper brouillonne, et on espère que ce gros défaut sera corrigé, au risque de sévèrement gaver les joueurs qui risquent de purement et simplement lâcher le jeu en cours de route.

Un équilibrage et un gameplay clairement à peaufiner

World War 3

Dans son gameplay pur, on a la sensation que The Farm 51 est quelque peu rouillé. On a le pressentiment que le studio semble manquer un peu d’expérience dans le domaine des FPS totalement multijoueur à la Battlefield. Le titre, actuellement en accès anticipé et qui n’est qu’une alpha déguisé on ne va pas se mentir, est déjà rigide rien que sur les déplacements de notre personnage. Comme dans un Battlefield , World War 3 autorise notre soldat à s’accroupir ou s’allonger pour éviter les tirs. Sauf que là aussi, on ressent des déplacements plus qu’archaïques et pénibles. La seule satisfaction ce sera le feeling des armes, au détriment d’une visée qui ne sait pas trop si elle veut faire arcade ou réaliste. Il y a en effet un léger recul, sans pour autant que notre viseur se mette à bouger dans tous les sens… Cela dit, les affrontements restent tantôt nerveux, tantôt un peu mous, avec une balistique qui a un peu le cul entre deux chaises, et manquant parfois cruellement de punch. Sur le gameplay, il va falloir proposer quelque chose de plus solide sur la version finale et une orientation totalement définitive pour espérer concurrencer qui que ce soit.

Reste aussi l’équilibrage en partie, qui aurait bien besoin d’un bon coup de polish. Si, sur les maps moyennes de World War 3, les parties restent relativement serrées, il faut bien admettre que cela peut vite devenir n’importe quoi sur les grandes maps du mode warzone. Le titre est tellement axé sur le coopération via le système d’escouade qu’en jouant avec des inconnus, le jeu perd vite de son intérêt. On a l’impression que chaque joueur part un peu dans tous les sens, ce qui fait que vous pourrez parfois vous prendre assez rapidement de sales déculottées sur les différentes parties. Les développeurs devraient trouver un moyen de forcer subtilement les joueurs à agir en coopération, et surtout approfondir ce système d’attaque/défense, qui vous procure en général des bonus non négligeables de base, mais que nous n’avons pas encore vus à l’oeuvre. Il y a de plus encore de gros problèmes de spawn kills qu’il va falloir corriger au plus vite, et qui arrivent malheureusement assez fréquemment. En rectifiant le tir de tout ces points cités, World War 3 pourra déjà se jouer de manière plus convenable. Et ce n’est certainement pas le fait de donner la possibilité aux joueurs d’indiquer des objectifs précis aux joueurs qui les forceront à s’entraider.

Concernant son optimisation maintenant, World War 3 laisse lui aussi à désirer actuellement. Il faut savoir que le soft a subi une sortie totalement cataclysmique, avec une galère sans nom pour se connecter aux serveurs du jeu. Désormais, le problème semble résolu, mais les chargements restent parfois beaucoup trop longs, avant de pouvoir enfin accéder au menu de World War 3. Il faudra voir de quoi il en retourne dans les mois qui viennent, car il est plus que certain que le jeu est quelque part en alpha finalement. Mais bon qu’on se le dise, les bases du jeu sont posées, et c’est le plus important.

Dernière chose à voir, les graphismes. A peine sorti en accès anticipé, le jeu est déjà complètement daté graphiquement parlant. Que ce soit au niveau du modèle des personnages, en passant par les animations rigides ou encore nos véhicules qui donnent plus l’impression de glisser de que de rouler, autant dire que le moteur employé n’est pas franchement folichon. Pourtant, il se trouve qu’il s’agit de l’Unreal Engine 4, qui n’est visiblement pas maîtrisé par les développeurs. Bon, le titre bénéficie de quelques effets d’explosions sympas, mais ça s’arrêtera là. Même les textures du jeu sont inégales en alternant entre le correct et le très pauvre. On en sait pas si une amélioration graphique est encore possible mais ça, il faudra en juger quand le jeu sera sorti définitivement de son accès anticipé.

Le FPS de The Farm 51 n'en est qu'à ses balbutiements, et doit clairement s'améliorer

Décidément, il va falloir que World War 3 fasse beaucoup plus pour concurrencer le mastodonte du genre qu'est Battlefield. On ne se demande pas d'ailleurs si le soft n'est pas sorti un peu trop tôt en accès anticipé, car il y a pas mal de choses à peaufiner dans le gameplay qui ne sait pas trop où il veut aller entre arcade et réalisme. De plus, l'interface proposée est totalement archaïque, faisant penser à un jeu en alpha. Le titre de The Farm 51 manque aussi encore cruellement de contenu actuellement, et certaines fondations mises en place semblent s'être effondrées, comme le côté war map du soft bien pensé certes, mais demandant à être totalement fonctionnel pour voir le résultat. On est d'ailleurs assez surpris de voir que le système de progression n'est même plus présent actuellement, et on espère qu'il sera remis en place, ou bien tout bonnement retravaillé. Le côté personnalisation est à contrario assez complet, et on pourra sûrement passer des heures à choisir judicieusement ses divers équipements, tout en personnalisant nos armes en profondeur. En somme pour le moment, le sentiment laissé par le soft n'est autre que le scepticisme, surtout après son lancement catastrophique et des serveurs qui peinaient à fonctionner correctement. Malgré tout, les bases posées sur World War 3 confèrent du potentiel à ce dernier, qu'il devra montrer dans un futur proche. Rendez-vous pour le coup dans quelques mois ou années, pour voir comment aura évolué le soft de son accès anticipé, à sa phase définitive.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
13 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp