Aperçu : Dig or Die – Dans la veine d’un Terraria, mais le chemin est encore long !

Membre Actugaming.net

Par

Décidément, nous allons finir par croire que Minecraft, Don’t Starve ou encore Terraria ont inspiré les développeurs, et en particulier Gaddy Games – un studio représenté par une seule personne -, nous livrant un titre dans la veine de ces trois jeux cités précédemment : Dig or Die. Pour le moment, il y a de l’idée, mais il manque quelque chose pour que le soft puisse se hisser à la hauteur des Minecraft, Terraria et j’en passe.

Du multi et du solo au menu

Dig-or-Die-preview-1

Niveau contenu dans un premier temps, ça reste dans la même veine qu’un certain Terraria pour ne citer que lui. En effet, vous pouvez d’ores et déjà jouer en solo comme en multijoueur, avec d’ailleurs un petit système de mot de passe si jamais vous désirez jouer en partie privée. Par la suite, vous aurez au passage la possibilité de créer votre personnage. Là où le bât blesse d’ailleurs, c’est que la création de votre personnage est au final beaucoup trop limitée, car cela ne se résumera qu’à choisir entre seulement cinq coupes de cheveux, la couleur de peau, des cheveux et des yeux. On ne va pas se mentir, cela reste bien plus chiche que Terraria qu’on se le dise, mais attendons néanmoins la version finale pour voir réellement de quoi il en retourne.

Sinon, pour le reste et notamment l’histoire du soft, tout vous est indiqué dès le début de la partie. Effectivement, Dig or Die vous indique via une cinématique pour le moins pauvre que vous incarnez un représentant commercial travaillant pour le compte de CRAFT & Co, soit une entreprise vendant des outils automatisés à travers toute la galaxie. Mais hélas, un beau jour, vous vous écrasez sur une planète hostile et dangereuse.

Bon, l’histoire n’est pas exceptionnelle car votre but sera de survivre, mais on a pu voir néanmoins que le soft se dote d’un petit didacticiel pour aider les joueurs à survivre dans cet environnement des plus hostiles. Tout est plutôt bien expliqué via un petit didacticiel même si à l’heure actuelle, nous trouvons que nous ne sommes pas trop pris par la main dès la première heure au moins, histoire de prendre beaucoup mieux en main les mécaniques de construction notamment. Bien évidemment, entre le solo et le multijoueur, nous vous conseillerons de jouer en multijoueur au moins, tant le mode solo sera très vite rébarbatif seul.

De la construction à la Terraria

Dig-or-Die-Preview-2

Une fois que votre protagoniste s’est crashé sur cette planète inconnue, votre but est maintenant de survivre à court terme, avec pour objectif final d’arriver à construire une fusée pour vous enfuir une bonne fois pour toute. Pour ce faire, vous aurez à votre disposition dès le début de la partie un Miniaturizor, soit un appareil permettant d’aspirer directement les ressources comme le bois, le terre, la pierre et j’en passe. Sachez qu’il est upgradable, et vous donnera la possibilité par la suite d’aspirer des ressources d’un plus haut standing, étant donné que le niveau 1 de votre appareil ne vous le permet tout simplement pas.

Vous l’aurez compris, ce fameux Miniaturizor fait office de pioche, et permet d’aspirer instantanément toutes les ressources aux alentours. Ensuite, pour le côté crafting et donc construction, vous aurez un autre appareil à votre disposition, à savoir un auto-builder. Pour l’utiliser, vous devrez obligatoirement le poser, puis vous adonner aux joies du crafting. En somme, avec toutes les ressources ramassées, vous pourrez créer des murs, des passerelles, des potions, des armes plus puissantes, et bien d’autres joyeusetés. A noter que vous pourrez également améliorer votre auto-builder, afin d’avoir accès à des éléments de crafting un peu plus intéressants, et que vous pourrez créer uniquement si vous avez les éléments de crafting en question évidemment.

Dig or Die a des idées… mais qu’il faudrait un peu mieux exploiter pour l’apprécier à sa juste valeur.

Outre le côté crafting sympathique, on ne pourra que regretter le fait qu’il faille à chaque fois poser l’auto-builder pour pouvoir crafter, et puis il faut avouer que l’interface de l’inventaire n’est pas des plus ergonomiques actuellement. D’autant plus que l’aspect construction rend curieusement moins bien que sur un Terraria à l’heure actuelle, même si le tout se dote d’un côté assez pointu, dans la mesure où vous devez systématiquement poser des structures pour faire tenir tout simplement votre construction en question. Au-delà de ça, il y a aussi du combat contre des créatures dans le soft, mais le tout reste assez vite rageant et redondant la premières heures du moins. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous vous faites attaquer toutes les deux minutes, ce qui vous empêche concrètement d’avancer sur la construction de votre abri pour la nuit.

Car oui, Dig or Die dispose d’un cycle jour/nuit, un peu semblable à un Don’t Starve. Effectivement, à la nuit tombée, vous vous faites considérablement attaquer par les diverses bestioles de la planète, et à vous de tenter de survivre à cette nuit éprouvante, qui dure en général un petit moment. Cet élément de gameplay nous a paru appréciable dans un premier temps, dommage que Dig or Die est encore un peu loin des autres licences pour le moins, surtout quand on sait que des Don’t Starve, Terraria et Minecraft sont encore très appréciés des joueurs aujourd’hui.

Néanmoins, on pourra quand même compter sur un moteur physique qui semble tenir la route, avec des éléments météorologiques comme la pluie pas forcément vilains en soi. Aussi, il faut savoir que la map est générée aléatoirement, mais dommage que les décors finissent par se répéter faute d’une absence d’autres maps dans cet accès anticipé, en sus de l’impossibilité de choisir la taille de la carte comme dans un Terraria…

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Développé rappelons-le par Gaddy Games représenté par une seule et unique personne, Dig or Die a globalement des idées convaincantes dans un premier temps. Le système de construction est vraiment plus pointu qu'un Terraria, la map est générée aléatoirement, puis le titre est bien plus intéressant en multijoueur. On a apprécié le moteur physique tout comme le cycle jour/nuit qui plus est, mais il manque pas mal de choses à Dig or Die pour que l'on puisse encore plus l'apprécier. Effectivement, de nouvelles maps ne seraient pas de trop car le tout finit par se ressembler, le titre est rébarbatif en solo, et on n'oubliera pas qu'il est un peu désagréable de parfois se faire attaquer sans cesse par les bestioles en plein jour alors que vous êtes par exemple en pleine construction, ou bien aussi que la création de personnage soit légère... Pour faire simple, sans ces quelques défauts, Dig or Die peut devenir sans problème un titre plus qu'appréciable, car le soft ne manque pas de qualité, et c'est pour cela que le soft ne se dote que de deux bambous sur quatre, car on attend de voir ce que donnera la version finale. Cependant pour un jeu développé par une seule personne, ça reste encourageant.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.