Nos ressentis sur l’année 2019 : l’avis de Fay

ressenti fay

L’année se termine et il est temps pour moi de vous parler un peu de mon ressenti. 2019 a été une très belle année en termes de sorties, avec de nombreux titres grandioses et certains qui se sont longtemps fait attendre. Mais cette année a été un peu spéciale pour moi, alors je risque de vous faire un bilan un peu différent de ce à quoi vous pouvez vous attendre.

Prise de conscience

Depuis plusieurs années, une pensée me trotte de plus en plus. Je réfléchis à ma manière de consommer du jeu vidéo. Je parle bien de consommation en général, à la manière dont j’attends certaines sorties et du temps que j’ai consacré à chaque jeu. A l’importance que j’accordais à des jeux que je n’attendais pas, mais dont je faisais tout de même l’acquisition pour je ne sais trop quelle raison. A ma manière d’anticiper une sortie dont je ne me serais pas forcément sentie concernée de prime abord.

Comme je vous le disais, cette année a été un peu spéciale pour moi. Pour des raisons personnelles, je ne pouvais plus me permettre d’acheter une ou deux nouveauté(s) systématiquement et cette perspective est devenue un soulagement. Je m’explique. Tout comme vous, je consomme tous les jours du jeu vidéo. Chaque jour, je lis un article, regarde une vidéo de let’s play, une diffusion en streaming, je joue ou bien j’en parle. C’est une passion qui est omniprésente dans ma vie de tous les jours, et j’adore ça. Seulement, j’ai l’impression d’avoir été comme aspirée dans un mouvement de tendance qui me pousse à jouer à chaque nouveau jeu dès sa sortie, à me dépêcher de le finir avant la sortie du suivant. J’ai réalisé que je n’avais fini que très peu de jeux ces dernières années.

Cette prise de conscience m’a fait réaliser que peut être je n’appréciais plus certains jeux en eux-mêmes parce que je n’y consacrais pas tant de temps et que je ne les finissais pas la plupart du temps. Cette année, j’ai décidé de me limiter uniquement à certaines sorties que j’attendais depuis (très) longtemps et que j’allais me consacrer davantage à certains titres que je n’ai même pas pris le temps de finir ces dernières années. Je pense que je n’ai jamais autant apprécié joué que cette année, et c’est la première fois depuis longtemps que je vais au bout de la plupart des jeux que j’ai entamé.

Changer mes habitudes m’a fait un bien fou. Je sais que je suis passée à côté de nombreux titres que j’aurais adorés jouer mais rien ne presse. Je ne me suis pas gâché un plaisir parce que je n’ai pas joué à tel ou tel jeu au moment de sa sortie. Je ne veux surtout pas faire de mon cas une généralité, mais si j’en ai poussé quelques-uns parmi vous à réfléchir à votre manière de consommer du jeu vidéo, je pense que c’est une bonne chose. Il n’y a rien de mal à faire beaucoup de sorties, mais je pense que parfois c’est important de ne pas aller trop vite pour prendre le temps d’apprécier le jeu en lui-même.

Mon année 2019 en jeux vidéo

Kingdom Hearts III

Kingdom Hearts 3 : Un jeu que j’ai attendu depuis très longtemps. Je pense que c’est un bon jeu, mais pas forcément un bon KH. Et pas non plus ce à quoi je m’attendais. Les graphismes sont jolis, l’expérience est globalement agréable. Mais là où j’ai personnellement été vraiment déçue c’est au niveau de l’histoire et du gameplay. Une histoire déjà vue et un gameplay trop simple pour ma part (surtout après avoir rejoué à Birth by Sleep juste avant, aïe). J’espère que le nouveau DLC Re Mind apportera du nouveau sur ces points-là.

Apex Legends : a été une agréable surprise pour ma part. Joueuse de FPS, je n’ai jamais vraiment accroché aux battle royale. Mais le concept que proposait Apex à mi-chemin entre Overwatch et l’univers de Titanfall m’a particulièrement charmée. Pas surprenant que ce jeu ait fait sensation sur Twitch au point de détrôner temporairement Fortnite.

Anthem : Je pense que ce jeu, qui est certes décevant sur bien des aspects n’est pas si mauvais qu’on ne laisse le croire. Il y a avait certes, beaucoup de bugs, et un suivi des mises à jour qui est devenu progressivement inexistant. Étonnamment ce n’est pas ce qui m’a fait décrocher. Anthem est juste… ennuyant. Sur le papier, le jeu proposait beaucoup de choses intéressantes, mais ni le gameplay, ni les quêtes, n’ont réussi à me garder suffisamment longtemps pour finir la campagne principale. Je savais que bien que développé par Bioware, Anthem ne proposerait pas une histoire aussi fournie que ses prédécesseurs. Mais il y a une certaine volonté de créer un univers unique (j’adore l’idée des javelins), qui pâlit totalement face à une histoire banale à souhait. C’est dommage.

Overwatch : Histoire de finir sur une bonne note, j’ai envie de parler un peu d’Overwatch. J’y joue depuis le début, et même si j’y joue beaucoup moins avec le temps, je ne l’ai toujours pas lâché. Je n’ai jamais tenu aussi longtemps sur un jeu en ligne. Depuis l’arrivée de la rôle queue, j’ai une relation moins conflictuelle avec ce jeu. Je prends du plaisir à jouer sans me prendre la tête. L’arrivée du dernier patch proposant le mode « en attendant » change vraiment la donne et me permet de me défouler entre chaque game.

Mes attentes pour 2020

Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 : C’est le jeu que j’attends le plus pour l’année prochaine. Pourquoi ? L’univers me parle énormément (coucou les fans de Ghost in the Shell) et la partie roleplay omniprésente me garantie une véritable immersion. Les possibilités de customisation du personnage et les nombreux choix possibles de scénario garantissent une certaine rejouabilité comme j’aime chez les licences Mass Effect et Dragon Age. Sur ce coup-là, je fais une confiance aveugle en CD Projekt. Je ne sais pas encore quoi penser de l’arrivée du mode en ligne, mais je pense que je serais déjà grandement satisfaite de l’expérience en solo et que ça ne changera pas mon avis sur le jeu.

Final Fantasy 7 Remake : Si le format n’était pas épisodique, ce serait bel et bien lui que j’attendrais avec le plus d’impatience. Ce format me laisse un peu de marbre, c’est pourquoi malgré ma hype, une partie de moi reste quand même terre à terre. C’est pour moi le seul point noir et il n’empêche que je reste très optimiste quant à ce qu’il aura à nous offrir. Square Enix place la barre très haute avec une promesse difficile à tenir, mais l’avantage cette fois-ci, c’est qu’il s’agit d’un titre que l’on connaît déjà bien.

L’idée de repartir à l’aventure en incarnant Cloud et sa bande dans un univers que j’aime beaucoup me hype énormément. Déjouer les plans de la Shinra, infiltrer les quartiers de Don Cornéo, le tout avec une bande son que je connais si bien et un graphisme époustouflant, je dis oui sans hésiter. J’aime beaucoup la refonte du système de combat, qui tente de concilier les fans du tour par tour et ceux qui veulent du gameplay dynamique digne d’un vrai action RPG.

The Last of Us Part 2 : J’attends ce jeu avec impatience et appréhension. Non pas parce que j’ai peur que le jeu soit décevant, mais parce qu’il s’annonce comme la fin d’une histoire qui a débuté il y a longtemps maintenant. Les images ayant été dévoilées nous montrent un univers encore plus sombre et encore plus cruel que ce qu’on a vu dans The Last of Us. La grande question que l’on peut se demander dans une œuvre de type survival horror, c’est souvent « cette histoire peut-elle avoir un happy end ? ». A cette question je ne suis pas sure que la réponse soit positive, en tout cas j’ai grande hâte de découvrir ce que ce titre aura à nous proposer l’année prochaine.

2020 s’annonce comme une très belle année, avec moult sorties et surprises. Celles que l’on attend le plus, c’est évidemment les nouvelles consoles de Sony et de Microsoft. Mon cœur de fan attend évidemment la Playstation 5, mais la nouvelle Xbox Series X reste aussi très intéressante. La rétrocompatibilité de ces deux consoles est peut-être la fonctionnalité qui me ravi le plus. Même si je suis toujours tournée vers l’avenir du jeu vidéo, une partie de moi continue encore et toujours d’apprécier les œuvres passées.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des