La Mer Éclatée – Tome 1 : Présentation et avis sur le roman de Bragelonne

La Mer Éclatée - Tome 1 - Couverture

Vous y êtes habitués maintenant, nous vous parlons de plus en plus de romans dans nos colonnes. En témoignent nos récents articles sur Le Sang des Quatre, Le Nom du Vent ou encore Le Guerrier des Altaï. Aujourd’hui, nous allons rester dans le catalogue de Bragelonne afin de vous présenter un autre bouquin du genre, avec le premier tome de La Mer Éclatée, sous-titré La moitié d’un roi.

Pour celles et ceux chez qui ce nom fait écho, sachez qu’il s’agit d’une réédition du roman de Joe Abercrombie. Si vous possédez déjà la trilogie d’origine, cet article sera peut-être l’occasion de replonger dans de beaux souvenirs d’il y a quelques années. Pour les nouveaux venus, c’est peut-être le moment de craquer sur votre nouvelle série de romans phare, qui sait ?

La Mer Éclatée, T1 : La Moitié d'un roi - Acheter sur Amazon
Abercrombie, Joe (Author); 320 Pages - 02/12/2020 (Publication Date) - Bragelonne (Publisher)
7,90 EUR

Bref, nous allons par cet article voir si le premier tome de cette réédition annonce le début d’une belle série ou non. Et soyons clairs, nous n’avons pas lu l’original, cette réédition est donc une totale découverte de notre côté. Alors, on se lance ?

« Je suis peut-être la moitié d’un homme, mais ce serment était entier »

La Mer Éclatée - Tome 1 - Titre

D’emblée, La Mer Éclatée nous plonge dans un monde froid où la pression sociale et familiale est présente pour tous, y compris le héros de l’histoire, Yarvi. Ce dernier est handicapé d’une main atrophiée et a toujours été considéré comme un faible par son père. C’est pourquoi ce dernier s’apprête à abandonner tous ses privilèges pour quitter la cour et se rendre au Gettland pour y devenir ministre. Adieu le Trône Noir et bonjour une nouvelle vie… oui, mais non !

En effet, ce dernier apprend que son père et son frère ont été assassinés par le pire ennemis du royaume, Grom-Gil-Gorm. Sans vraiment comprendre pourquoi, Yarvi est alors obligé de s’asseoir sur un trône qu’il ne désirait pas et auquel il avait totalement tourné le dos. Désireux de bien faire, il essaie malgré tout de se comporter comme un bon dirigeant et suit les conseils de son oncle afin de venger sa famille. Dès lors, c’est vers les côtes du Vansterland que son regard se tourne.

Mais, les lecteurs avérés du genre de la fantasy y sont habitués, les débuts des héros sont toujours compliqués et leur épopée n’est jamais très bien embarquée. Yarvi ne fera pas exception à la règle puisque ce dernier va se retrouver confronter à de nombreux problèmes et n’aura d’autre choix que de s’allier à des personnes perçues comme des marginaux afin de pouvoir s’en sortir. Et c’est avec une équipe surprenante et inattendue que notre héros va se lancer dans une histoire au schéma bien connu, la vengeance et la conquête du respect et d’un bien perdu.

Dès lors, vous aurez sans doute compris que l’histoire représente un point fort important pour ce premier roman de la trilogie. Cette dernière est complète, très riche et bien amenée. L’auteur parvient à nous servir un tout cohérent en donner tous les détails nécessaires à la compréhension de son histoire qui gagne en intensité et en profondeur à mesure que les pages s’enchaînent. Et, soyons clairs, l’univers général de la licence n’a rien à envier à l’histoire.

Car oui, l’univers est lui aussi plutôt complet, mais aussi complexe. Le livre comporte une carte de la région afin que le lecteur puisse se situer avant même de plonger dans l’intrigue. Bien entendu, cela n’empêche pas l’auteur de donner moult descriptions à mesure que le lecteur avance dans l’aventure, afin que l’on s’imprègne bien de chaque élément qui compose ce monde.

Un casting surprenant mais intéressant

La Mer Éclatée - Tome 1 - Carte

Et, dans cet univers, se développent forcément des personnages. Ces derniers sont, comme souvent dans les romans de fantasy, très nombreux. Très variés dans leurs descriptions physiques et psychologiques, ces personnages parviennent tous à se faire une petite place à travers les lignes écrites par l’auteur. Est-ce là un point positif ou un point négatif ? C’est délicat d’y répondre. En effet, les personnages prennent tous suffisamment de place pour quelque peu effacer le personnage principal qui, du coup, peine à s’imposer comme figure de référence à travers le récit. Certains secondaires se montrant, dès lors, plus intéressants que lui.

Ainsi, chaque personnage a son petit background, sa petite histoire à raconter et cela se fait au fil de jolies descriptions. Certains personnage ont, bien entendu, un passé bien plus sombre et touchant que d’autres, mais tous ont droit au devant de la scène, offrant par la même occasion une myriade de temps de pause dans l’évolution de l’intrigue principale, apportant la possibilité aux lecteurs de faire descendre la pression. D’ailleurs, la mise en avant de leur synergie en tant que groupe montre que chaque élément à été pensé au-préalable par l’auteur, qui nous sert une soupe uniforme et délicieuse dans laquelle se mélangent nombres de personnages intéressants.

Malgré tout, et comme nous le disions plus haut, ce roman présente un point très délicat : son écriture. Personnellement, le style de Joe Abercrombie ne nous dérange pas du tout. Cependant, ce dernier est plutôt complexe et son ouvrage n’est, dès lors, pas à mettre entre toutes les mains. Les lecteurs les moins habitués pourraient très vite s’y perdre et ainsi passer à côté du plaisir de cette lecture. Mieux vaut-il mettre ce livre entre les mains de personnes plus un peu plus âgées et dont la lecture est un passe-temps au moins quasi habituel.

En outre, le développement de ce roman est très prévisible de par sa cohérence. Toute l’intrigue n’a de cesse que de se déployer jusqu’à arriver à une conclusion qui coule de source une fois tous les autres éléments connus. Pas vraiment de surprise, mais un forme de plaisir cependant à découvrir ce que l’auteur avait derrière la tête en écrivant. Et puis, la prévisibilité n’est pas un mal lorsque le tout reste enjolivé par l’écriture et le plaisir que l’on a à découvrir l’univers dans lequel tous les événements se déroulent.

Faut-il craquer pour La Mer Éclatée ?

La Mer Éclatée - Tome 1 - Pages

La Mer Éclatée est donc un roman de fantasy où l’action occupe une place importante. Nombres de batailles y sont menées et les protagonistes en action ne soufflent que rarement, de même que le lecteur. Les petits retours sur le passé des personnages permettent quelques pauses bienvenues, qui étayent l’univers et son développement.

Si la plume de l’auteur n’est pas à la portée de tous, ce premier tome reste malgré tout une bonne découverte que les amoureux du genre sauront dévorer sans halte. Nul doute que ce dernier serait capable de trouver sa place sur pléthores d’étagères de bibliothèques en tous genres. Son intrigue est intéressante, complète et, bien que prévisible, on apprécie assez aisément la final qui nous est proposé ici.

Acheter La Mer Éclatée sur Amazon

Ainsi, nous pouvons conclure en disant que le premier tome de La Mer Éclatée est un roman qui saura plaire à certains, mais pas à tous. Bragelonne nous sort là une réédition d’un ouvrage plus qu’intéressant et donc la suite ne promet que du bon. Néanmoins, et compte-tenu du final proposé, on s’interroge inévitablement sur la suite que Joe Abercrombie pourrait nous proposer. Attendons la suite, donc.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des