Quête Secondaire : Prestige écorné

Assassin's Creed Odyssey

Je suis le grand minotaure et je suis là pour vous distraire... euh pour vous affronter !

Si Amara est le prénom de plusieurs joueurs de foot, c’est aussi celui d’une jeune fille prisonnière du culte. Dès lors, votre mission est assez simple : la libérer ! Et tuer quelques guerriers sur le passage temps qu’on y est !

  • Récompense : Le casque de minotaure, 645 Drachmes, 13387Xp
  • Lieu : Pephka
  • Objectif : Venir au secours d’Amara

Assassin's Creed Odyssey

Alors que la quête « Sous la surface » vient de toucher à sa fin, Leiandros vous révèle des informations capitales sur ce qui le pousse à organiser cette chasse au minotaure. En effet, sa fille Amara est retenue prisonnière par les membres du culte et il cherche de l’aide pour la libérer. Si vous acceptez de lui prêter main forte, retrouvez-le dans les fourrées situés non loin du camp se trouvant à l’extérieur de la grotte dont vous venez de sortir.

Une fois caché à ses côtés, parlez-lui pour décider de la stratégie à adopter. Deux choix s’offrent à vous : la discrétion ou foncer dans le tas. Dans les deux cas, Leiandros se jettera corps et âme dans la bataille afin de sauver sa fille adorée des griffes du culte. De votre côté, agissez comme bon vous semble et allez sauver la demoiselle. Cette dernière est bien surveillée et se trouve dans les sous-sols du camp.

Assassin's Creed Odyssey

Pour éviter toute escarmouche avec les troupes ennemies, vous pouvez passer par le puits situé à l’arrière du camp. Ce dernier donne directement sur la cage d’Amara et n’est gardée que par un seul soldat.

Assassin's Creed Odyssey

Emmenez-la jeune femme à l’extérieur du camp et discutez avec Leiandros afin d’avoir droit au dialogue final de la mission. Vous recevrez votre récompense ainsi que des informations de l’un des membres du culte de Kosmos. Voilà, la trame de Leiandros touche ainsi à sa fin et vous en savez un peu plus sur l’un de vos ennemis du culte.

Accueil de la solution complète

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp