Aperçu : On a joué à GRIP : Combat Racing, nos impressions

Membre Actugaming.net

Par

On le sait déjà que Grip Combat Racing, développé par Caged Element qui en est à sa première production, débarquera le 6 novembre prochain sur PC, PS4, Xbox One et Switch. Il faut savoir au passage que le jeu est en accès anticipé depuis le 2 février 2016, soit un peu plus de deux ans. En attendant sa sortie prochaine, on a pu poser nos petites mains dessus le temps de quelques courses, et le titre nous a semblé sympa, sans gros plus.

De la course basique, avec un level-design qui sort du lot

GRIP : Combat Racing preview

Après une assez courte présentation sur le titre, nous avons pu commencer quelques courses relativement classiques sur le titre de Caged Element. D’ailleurs, il faut savoir que le soft s’inscrit comme le successeur de Rollcage, sorti jadis sur PS One, qui a été très apprécié. Concernant les modes de jeu, nous aurons de la course classique, du mode arena, de l’élimination, du classique contre la montre, ou encore du carkour.

Concernant les véhicules, il faut savoir que nous en aurons plusieurs types. Chaque bolide aura sa propre classe, et sera différent en terme de statistique, tout en arrivant à trouver un certain équilibre. Une personnalisation des véhicules sera également de la partie, avec possibilité bien entendu de changer sa couleur, et bien d’autres joyeusetés. De plus, et la chose extrêmement cool dans ce successeur à Rollcage, c’est que l’on aura la possibilité de jouer au titre en écran partagé. Cette feature semble revenir en force, et ça fait du bien qu’on se le dise !

On a pu également tester quelques petits circuits pas piqués des hannetons, et qui semblait être maîtrisés en ce qui concerne le level-design. Les deux circuits que nous avons pu faire en mode course classique nous paraissaient relativement bien amenés, avec quelques recoins qui nous donnaient la possibilité de faire quelques acrobaties, permettant au véhicule de retomber parfaitement sur ses quatre roues de manière impeccable. Evidemment, on retrouve une certaine architecture basique en soi, mais cette petite subtilité nous paraissait en tout cas relativement bienvenue sur cette session de jeu.

Du power up, et un mode carkour complètement dingue

GRIP : Combat Racing preview

Pour ce qui est du gameplay pur, il faut bien admettre que GRIP : Combat Racing ne mise à aucun moment sur de la simulation pure et dure. En effet, le soft de Caged Element misera beaucoup plus sur une jouabilité purement arcade, comme l’était son prédécesseur. Les contrôles étaient intuitifs pour un jeu de courses, et les sensations de vitesse plutôt sympathiques. Nous avions forcément un système de nitro, que l’on gagne en prenant tout simplement de la vitesse, et qui nous offre un effet visuel plutôt satisfaisant d’ailleurs.

Egalement, nous avions un système de power up. Cette feature est de plus en plus répandue dans les jeux de courses actuels, et ces derniers permettaient de mettre notamment des bâtons dans les roues de nos adversaires. L’utilisation de ces power up étaient en tout cas des plus classiques en l’état, et hélas sans grande inspiration. En sus, on a pu être un peu déçu par l’absence de localisation des dégâts lors de notre session de jeu. On pouvait se manger un mur à pleine vitesse, sans que notre véhicule s’en sorte avec le moindre dégât. Alors certes nous ne sommes pas dans une simulation pure et dure mais juste, la destruction de véhicule fait en général tout le sel des jeux typés arcade, dont GRIP fait justement partie. Enfin, au rayon des défauts, nous avons été surpris qu’il ne soit pas forcément possible de drifter, et donc de négocier les virages comme bon nous semble…

Néanmoins, GRIP : Combat Racing devrait sortir son épingle du jeu via le mode arena, elimination, mais surtout carkour. Si vous ne savez pas encore ce que c’est, c’est très simple. Vous prenez le mode parkour classique, vous enlever un personnage humain que vous remplacez par un véhicule, et vous avez là votre mode carkour. Ce dernier était plutôt amusant, et demande de la vitesse, des réflexes de freinage, mais également de la justesse et de la précision. Ce mode de jeu là nous a clairement séduit, et devrait se différencier des autres jeux de courses. On ne sait pas s’il sera possible d’en créer, mais dans la logique, cela devrait être le cas, du moins on l’espère.

Graphiquement parlant, en prévision de sa sortie prochaine le 6 novembre prochain sur PC, PS4, Xbox One et Switch, que vaut le soft de Caged Element ? Très franchement, pour un jeu sorti grâce à Kickstarter notamment, le soft s’offre un moteur à première vue plutôt joli. On est loin d’une claque graphique certes, mais le soft sort son épingle du jeu avec quelques effets visuels agréables pour la rétine. A sa sortie, GRIP : Combat Racing devrait nous offrir un titre visuellement acceptable.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Cette petite session de jeu de GRIP : Combat Racing m'a bien plu. Si j'ai quand même retrouvé un classicisme un peu trop flagrant sur les mécaniques de jeu dont le système de power up, les fans de Rollcage devraient être aux anges avec le titre de Caged Element. On retrouve un peu toute la direction artistique à la Rollcage, avec quelques circuits qui m'ont semblé relativement sympathiques à parcourir, et l'effet de vitesse sur notre bolide est plus que satisfaisant. Je regrette cependant qu'il y ait encore quelques petits défauts de conduite, et qu'il manque une localisation des dégâts légèrement plus poussée sur ce titre arcade. Néanmoins, le contenu proposé à sa sortie devrait être franchement plus qu'honorable, et rendez-vous le 6 novembre prochain pour sa sortie sur PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.