E3 2018 : Jump Force va croiser les univers

Faut aimer les mangas.
Temps de lecture : 1 min.

Vu que l’annonce de Dragon Ball FighterZ était le temps fort de la conférence Microsoft l’an dernier, il fallait taper encore plus fort cette année. Jump Force occupait donc ce rôle.

Battle Stadium D.O.N. 2

Et comment faire plus hype qu’un jeu de combat Dragon Ball ? On fait un jeu de combat qui rassemble Dragon Ball, Naruto et One Piece. On aperçoit donc Luffy, Goku et Naruto affronter Freezer dans un New York détruit. Les mondes tirés des mangas Jump et le monde réel ont en effet fusionné. Les héros s’allient donc pour former la Jump Force et sauver l’humanité. Les joueurs de J-Stars Victory VS+ auront quelques flashbacks en voyant cette bande-annonce. On s’oriente clairement sur un jeu de combat 3D basé sur les Shonen du Jump qui fête ses 50 ans. Encore une fois, Spike Chunsoft s’occupe de ce jeu édité par Bandai Namco.

Mais pas trop non plus puisque le moteur semble clairement plus pêchu que cet ancêtre sorti notamment sur PS3 et Vita. Ce qui est logique puisque les développeurs sont passés à l’Unreal Engine 4. D’autres pourront regretter que le gameplay Smash-like des épisodes GameCube et DS ne revienne pas. En tout cas, il ne s’agit pas d’un autre Battle Stadium D.O.N puisque le trailer se termine sur l’apparition de Light et de Ryuk. Ces derniers ne sont pas dans la liste des personnages jouables annoncés par le communiqués de presse. On y retrouve en revanche Sasuke et Zoro, le bras droit de Luffy. L’éditeur précise que d’autres univers viendront rejoindre le casting de Jump Force d’ici sa sortie en 2019 sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp