Cyberpunk 2077 : Les bonus pour les employés de CD Projekt Red seraient plus petits que prévu, contrairement à ceux des dirigeants

Cyberpunk 2077

CD Projekt Red est dans la tourmente depuis la sortie de Cyberpunk 2077, et malgré des mea culpa et de changements de stratégie, les conditions de travail au sein du studio font encore parler. Jason Schreier dévoile aujourd’hui une nouvelle enquête dans les colonnes de Bloomberg, qui montre que les bonus qui étaient promis aux employés ne seraient finalement pas aussi gros qu’espérés, tandis que la direction aurait reçu des sommes conséquentes.

Moins de bonus pour les employés, plus de millions pour les dirigeants

Lorsqu’un jeu d’une grande ampleur sort, les studios reversent souvent des bonus aux employés ayant œuvré sur le titre jusqu’à sa sortie, et un porte-parole de CD Projekt Red avait indiqué que la somme de 29,8 millions de dollars seraient répartis entre tous les employés en tant que bonus. Chaque bonus est décidé en fonction de l’ancienneté et selon le poste, et cette somme était censée donner lieu à un bonus moyen de 34 000 dollars.

Cependant, Schreier révèle que selon ses sources, certains employés n’auraient reçu que 5 000 à 8 000 dollars, tandis que personnes qui occupaient des postes plus importants et qui étaient là depuis plus longtemps auraient eu droit à un bonus de 15 000 à 20 000 dollars. On est donc bien loin de ce qui était promis initialement.

En marge de cela, les membres de la direction reçoivent également un bonus, qui se révèle être bien plus conséquent. Rien que pour le conseil de direction de CD Projekt Red, 28 millions de dollars de bonus ont été répartis. Yet Iwiński et Adam Kiciński, les CEO du studio, ont par exemple reçu un bonus de 6,3 millions de dollars chacun, tandis que Adam Badowski, directeur du jeu, a perçu un bonus de 4,2 millions.

Un constat pragmatique

Les écarts de salaires entre employés et dirigeants ne sont évidemment pas nouveaux, mais dans un contexte tel que celui du lancement de Cyberpunk 2077, cette affaire est à souligner. Le rapport de Bloomberg indique également que les bonus des employés auraient été plus conséquents si le jeu s’était mieux vendu (alors qu’il totalise 13,7 millions de ventes en 2020), ce qui est un comble lorsque l’on sait que ce sont les membres de la direction qui ont poussé la sortie.

L’article révèle que lors des rapports financiers qui ont eu lieu récemment pour le studio, il aurait été demandé aux dirigeants s’ils trouvaient cela approprié de recevoir une telle somme. Ce à quoi Kiciński aurait répondu que cette compensation est liée aux contrats qu’ils ont signé, et qui sont en lien avec les profits de l’entreprise.

Malgré cela, l’enquête révèle que le studio a réexaminé certains salaires pour les employés qui occupaient des postes spéciaux, souvent moins bien considérés, comme les testeurs. Mais cette hausse n’est pas non plus mirifique, car elle se cale simplement sur les standards de l’industrie.

Voilà qui devrait encore faire parler, et qui ne risque pas de redorer l’image des dirigeants du studio.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.