Aperçu Noara : The Conspiracy – Le jeu de stratégie au tour par tour tient-il ses promesses ?

Membre Actugaming.net

Par

Noara : The Conspiracy, c’est le jeu de stratégie au tour par tour façon MOBA développé par le petit studio indépendant Atypique Studio, basé sur La Ciotat. Nous l’avions d’ailleurs découvert pour la toute première lors de l’édition 2018 du Hero Festival à Marseille, et le soft a fait du chemin depuis.

Effectivement, le titre est finalement sorti officiellement en accès anticipé payant sur Steam le 15 novembre dernier. Du coup Noara : The Conspiracy, assez séduisant lorsque nous l’avions vu jadis avant sa sortie sur Steam, est-il toujours aussi prometteur ? Le choix de l’accès anticipé payant plutôt que du modèle économique free-to-play est-il pour autant pertinent ?

Conditions de l’aperçu : Nous avons testé sur Noara : The Conspiracy le tutoriel du soft, quelques casse-têtes proposés dans le soft, ainsi que quelques parties en 1V1 sur le mode escarmouche. Il nous a hélas été impossible de nous essayer au mode 2V2, malgré nos tentatives répétées de trouver des parties à des heures de pointe, où les joueurs sont le plus souvent présents. Le titre a été testé avec 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Un contenu trop faiblard

Noara the conspiracy apercu 1 1

Si nous sommes bien conscients que les développeurs s’efforcent de rajouter un maximum de contenu en amont, on ne peut pas vraiment être enthousiasmé par ce que le titre propose actuellement. Concrètement, si le tutoriel proposé ainsi que les divers casse-têtes permettant de mieux se familiariser avec les commandes du jeu sont clairement plaisants, le reste est trop famélique. Cela dit, sachez que vous avez dans un premier temps un mode escarmouche.

Jouable en 1V1, le mode escarmouche consiste à se mettre sur le nez contre un autre joueur en ligne. Le but final est de décimer l’équipe adverse, ou à défaut tuer le roi adverse afin de remporter la partie. Sympathique sur le papier, on reste de marbre par le fait qu’il ne soit possible de ne jouer qu’une seule faction, en l’occurrence les Kraghs. Proposer un choix de faction aurait été plus intéressant, plutôt que de sortir ce mode escarmouche comme ça, en l’état.

En sus du 1V1, nous avons aussi le mode 2V2. Ici vous n’avez pas que du simple combat comme sur le 1V1, mais bel et bien un aspect gestion et stratégie à la Starcraft. On peut en effet y acheter des unités de diverses factions, et le but final est d’écraser les unités de son adversaire. Très prometteur sur le papier, ce mode est difficilement jouable pour le moment, la faute à des serveurs vides au niveau des joueurs, ce qui est bien dommage.

En somme, et hormis la possibilité de créer aussi des parties personnalisés en 2V2 seulement, le contenu de Noara : The Conspiracy n’en reste pas moins très faible, comme nous avons déjà pu l’évoquer plus haut. En sachant que le soft est tarifé à 19,99 €, autant dire que le modèle économique est discutable, mais nous y reviendrons plus tard.

Le gameplay vraiment solide ?

Noara the conspiracy apercu 3 2

Outre le fait qu’il nous a été impossible de jouer à ce fameux mode 2V2 plein de promesses, nous avons pu avoir un gros aperçu du gameplay de Noara : The Conspiracy avec son mode escarmouche, récemment sorti. A l’inverse du mode 2V2, le mode escarmouche se déroule sur une petit map, et dont le but est de venir à bout de votre adversaire en tuant le roi, ou en éliminant tous les ennemis du joueur adverse.

Concrètement, le titre prend la forme d’un jeu de stratégie au tour par tour nommé le MOCA par les développeurs – Multiplayer Online Chess Arena -, et où vous avez à chaque tour 90 secondes maximum pour effectuer toutes vos actions. Et comme tous les jeux de stratégie au tour par tour se respectant, vous pouvez déplacer votre personnage une fois, et ensuite balancer vos compétences offensives ou de support, pour faire des dégâts aux ennemis ou aider vos alliés. En soi, c’est classique dans l’idée, mais le gameplay répond bien et est au final plutôt efficace.

Les combats peuvent paraitre parfois assez brouillons, mais la plupart des combos de compétences que l’on peut effectuer est relativement cool. Les retournements de situation peuvent aussi arriver assez fréquemment, et notez que comme dans League of Legends, il est possible de cacher vos personnages dans des buissons, ce qui peut vous donner un avantage tactique sans précédent sur votre adversaire.

Qu’on se le dise, l’aspect combat au tour par tour est super bien ficelé c’est indéniable, et la force du soft réside justement dans le fait que le joueur peut quand même agir pendant le tour de l’adversaire. Dans ce tour spécifique, vous pouvez utiliser les compétences défensives de chaque protagonistes. Autrement dit, il est possible d’esquiver les coups de l’adversaire, l’étourdir, lui faire même des dégâts, voire soigner vos alliés en temps réel. Cela donne finalement un peu de piquant aux parties, qui peut vous donner des avantages considérables et ne pas laisser le joueur seulement spectateur pendant le tour de l’adversaire.

Concrètement, Noara : The Conspiracy est vraiment solide dans son gameplay, et reste assez agréable à jouer tout du long. Ce MOCA est clairement prenant, et il est justement fort dommage qu’un titre de ce potentiel là se retrouve avec des serveurs vides actuellement, car le potentiel est clairement là.

L’accès anticipé payant, est-ce vraiment le bon choix pour le jeu ?

Noara the conspiracy apercu 2 3

Dans les choix assez discutables, nous avons le modèle économique employé pour Noara: The Conspiracy. Effectivement, sachez que le soft est tarifé pour l’heure à 19,99 €. Et pour un titre proposant un contenu encore un peu trop embryonnaire en sus de se doter de serveurs hélas trop vides, c’est trop limite. Passer le titre en free-to-play devrait être en soi une assez bonne idée, pour donner la possibilité aux joueurs d’y jouer d’une part, et permettre d’autre part au soft de se forger une communauté dans le temps.

Bref, si pour l’heure le modèle économique n’est pas le bon, il est bon de terminer sur une bonne note tout de même, avec l’aspect graphique de Noara: The Conspiracy. Incontestablement, la production d’Atypique studio propose un visuel cartoon pas réellement déplaisant, et tenant finalement la route. La plupart des effets sont aussi réussis, et il est encore une fois fort dommage que le jeu soit assez peu joué au risque de se répéter, encore…

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Pour l'heure, difficile de se prononcer sur Noara: The Conspiracy. Le gameplay orienté MOCA a un gros potentiel rafraichissant, le titre est plutôt agréable visuellement mais ce qu'il lui manque, c'est une communauté, un contenu plus touffu et surtout des serveurs rempli, ce qui n'est pas son cas. Qui plus est, le parti pris de faire payer un jeu disposant d'un faible contenu n'est pas la meilleure des idées, et l'unique solution serait de faire passer le soft en free-to-play pour permettre au titre de se faire connaitre sur Steam, et de pourquoi pas se forger une solide communauté. Mais pour l'instant, rien que pour faire du 2V2 qui reste le mode le plus intéressant du jeu, c'est la croix et la bannière. On espère que le soft arrivera à rameuter du monde sur son titre pourtant très prometteur, mais qui pour le moment peine à convaincre les joueurs de débourser 19,99 € pour y jouer en accès anticipé.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.