Aperçu Mortal Shell – Un premier avis sur le Souls-like de Cold Symmetry

Membre Actugaming.net

Par

Bonne surprise pour les fans d’Action-RPG, Mortal Shell est le premier projet de Cold Symmetry, un studio indépendant fondé par 4 personnes et qui s’est agrandi ces deux dernières années pour être maintenant constitué d’environ 15 membres.

Le jeu est passé sous silence les mois suivants son premier trailer en avril dernier avant de refaire surface pendant la première journée du IGN Summer of Gaming, une conférence où il a été possible d’en apprendre bien plus sur le jeu.

C’est à cette occasion qu’il a été possible de connaître les dates pendant lesquelles se dérouleraient la bêta : du 3 au 10 juillet. On a cependant pu jeter un coup d’œil à celle-ci un peu plus tôt. On vous propose alors notre retour sur cette démo que l’on a parcouru pendant quelques heures.

Conditions de jeu : Nous avons pu jouer au titre via un accès à la bêta PC fourni par les développeurs  Le jeu a été testé environ 5 heures avec les plus hautes configurations possibles.

Des zones semi-ouvertes qui sont partiellement fermées

Mortal Shell Aperçu Image 1 scaled 1

Une des promesses faites par ce titre concerne les zones semi-ouvertes de Mortal Shell, qui seraient assez grandes et bien construites afin d’encourager le joueur à s’y perdre, et récompensant par la même occasion l’exploration des lieux. Cependant, il est difficile de se faire un avis là-dessus même une fois la démo entièrement parcourue.

En effet, les développeurs ont fermé une grande partie de la zone marécageuse de Fallgrim et l’expérience dans les cryptes reste trop courte et trop guidée pour se faire une réelle opinion de ce qui sera présenté dans le reste du jeu. Ces deux zones sont alors très linéaires avec peu d’embranchements et de zones optionnelles, mais ne seraient pas représentatives des territoires contenus dans la version finale du jeu.

Cependant, on peut être au moins sûr de quelque chose, les transitions entre les différentes zones de Mortal Shell ne se feront pas instantanément. En effet, lorsque l’on passe d’une zone à une autre, un écran de chargement fait son apparition quelques secondes avant de pouvoir reprendre l’aventure. Cela peut s’apparenter à une broutille, mais il faut bien avouer que l’on aurait aimé se balader en toute liberté entre chaque niveau.

Un monde élégant et des ennemis soignés

Mortal Shell Aperçu Image 6 scaled 2

Maintenant que nous avons fait un bref aparté sur la construction des niveaux, parlons tout de même de l’esthétique de ceux-ci. S’il avait été possible de témoigner du soin que les développeurs ont apporté sur la qualité graphique du titre, il est nécessaire de préciser que l’on retrouve ce même constat manette en main, ou clavier en main à vous de voir.

En effet, pour un prix affiché à 30€, Mortal Shell régale grâce à des graphismes de qualité et une ambiance soignée. Mais cela ne s’arrête pas là. Pour rendre le tout encore plus crédible on peut ajouter que les animations bénéficient elles aussi d’un soin particulier, rendant le monde et les affrontements toujours plus crédibles. Le design des ennemis est plutôt bien inspiré et est en accord avec les décors du titre.

Enfin, la difficulté offerte par ces créatures est également au rendez-vous, on sent que celle-ci a été mesurée pour récompenser l’apprentissage et la capacité d’observation du joueur. Petit hic cependant, certains ennemis dans les cryptes ont parfois du mal à contourner un obstacle dans des zones un peu plus ouvertes, et illustrent alors une IA un peu limitée.

Quid de la qualité des combats ?

Mortal Shell Aperçu Image 5 scaled 3

Mais que serait un Souls-like sans combats ? S’il y a une seule leçon à retenir de cette bêta, c’est que Mortal Shell aime bien bousculer vos habitudes, ne serait-ce qu’un petit peu.

En effet ici, pas d’attributs, pas de bouclier, pas d’objet de soin qui se réinitialise à chaque mort et une esquive un peu plus complexe dans son utilisation. De plus, les premiers affrontements laisseront penser que l’on perd en rigueur et en précision par rapport aux Souls.

Cependant, le constat diffère drastiquement après quelques heures et l’on se rend compte progressivement de la profondeur des mécaniques du jeu. On commence à prendre nos repères et à entrevoir tout ce qu’il est possible d’accomplir, preuve alors que les développeurs ont fait preuve de rigueur et de minutie à ce sujet.

Le bestiaire affiché dans cette démo est également un bon point car, bien que léger, chaque type d’ennemi est vraiment différent tant par son design que par ses compétences, et demandera au joueur d’avoir une approche différente pour chaque affrontement.

Des petites idées qui sont souvent les bienvenues

Mortal Shell Aperçu Image 2 scaled 4

Comme évoqué durant le paragraphe précédent, Mortal Shell s’amusera à bousculer vos habitudes, et celui-ci regorge de petites idées qui, bien qu’elles ne soient pas toutes extrêmement pertinentes, ont au moins le mérite d’être intéressantes à expérimenter.

On peut par exemple citer la capacité qu’a votre personnage à durcir son corps pour bloquer les coups, la vie des ennemis indiquée sur le curseur de visée, la barre de familiarité des objets qui force l’utilisation d’un consommable au moins une fois pour en connaître les effets, ou enfin le sceau terni qui permet de parer les attaques et d’avertir le joueur si une attaque ne peut pas être parée. Une information qui aurait été bien utile dans les Souls.

Cependant, on remarque aussi les quelques faiblesses dans ces systèmes. Il n’est par exemple pas possible de connaître la vie actuelle d’un ennemi si on ne le vise pas, il est difficile de prendre en compte le clignotement du sceau terni pendant un combat et d’agir en conséquence, et on se demande le réel intérêt d’avoir mis deux types de monnaie différentes dans le jeu.

Toutefois, impossible d’évoquer les caractéristiques propres au titre sans aborder les « shells » et les armes du jeu. C’est à travers ces deux éléments qu’il sera en effet possible de personnaliser un minimum son personnage. Le premier élément, les shells, sont des enveloppes corporelles qu’il sera possible de revêtir lorsque le personnage rencontrera d’anciens guerriers morts.

Mortal Shell, c’est pas juste un effet de style

Mortal Shell Aperçu Image 4

Au nombre de 2 dans la démo, et 4 dans la version finale du jeu, chacune de ces shells offrira des statistiques différentes qui influeront, par exemple, sur le niveau de santé et d’endurance du personnage, tout en spécialisant le style de jeu de ce dernier au fur et à mesure que l’on débloque les talents propres à chaque shell.

L’acquisition de ces talents aura aussi pour effet d’en apprendre un peu plus sur ces 4 guerriers, et par la même occasion d’avoir des informations supplémentaires sur le lore du jeu. Même si les développeurs ont décidé de ne pas inclure de spoilers dans cette démo.

La shell aura également une capacité protectrice puisque lorsque le personnage recevra une première fois un coup mortel, celui-ci sera extirper de sa carapace et se retrouvera dans un état où chaque coup amène à un game over. Il pourra alors décider retrouver son enveloppe mortelle au risque de se prendre un coup perdu sur le chemin, où de continuer le combat sans ses capacités et dans un état de fragilité extrême.

Les armes seront elles aussi en nombre plutôt limité et proposeront une panoplie d’attaques uniques pour chacune d’entre elles. De plus, il sera aussi possible de les améliorer ce qui aura pour effet de débloquer diverses capacités passives ou actives qui, pour cette dernière catégorie, sont activables en puisant dans la barre de résolution, une ressource qu’il est possible de gagner lorsque l’on assène des coups à un ennemi.

Et force est de constater que l’alliance de ces deux systèmes marchent plutôt bien. Les shells et les armes ne seront pas légion à la sortie du jeu, mais même en nombre restreint il est possible d’entrevoir dans cette démo le fait que Mortal Shell offrira des styles de jeu bien différents afin de pallier à tout type de joueur.

Pas mal d’options et des problèmes inhérents à une version bêta

Mortal Shell Aperçu Image 7

Une autre bonne surprise est le lot d’options déjà bien fourni qu’il est possible de retrouver dans les paramètres. Tailles des sous-titres, qualité du son, mapping des touches clavier ou manette, choix de l’affichage des commandes selon le périphérique etc…

On a même la présence d’un mode indé qui pixelise l’affichage du jeu pour un style s’apparentant à du pixel-art, sympathique au premier abord mais quand même pas très pratique. Il est plutôt sympa de retrouver toutes ces possibilités même si on aurait aimé avoir un premier aperçu de la traduction française qui n’arrivera alors qu’à la sortie du titre.

Toutefois, Mortal Shell affiche lui aussi quelques problèmes et soucis souvent en lien avec une phase bêta. On parle ici d’une caméra qui peut être gênante lors d’affrontements dans des couloirs étroits, de crashs pas très fréquents et de quelques baisses de framerate qui interviendront à plusieurs occasions.

On espère alors que ces problèmes soient réglés avant la sortie du jeu, notamment pour les baisses de FPS qui reviennent un peu trop souvent et qui peuvent entacher l’expérience de jeu, ce qui serait bien dommage !

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Comme beaucoup de gens, j'attendais avec impatience des nouvelles de Elden Ring, le prochain Action-RPG de From Software. Toutefois celui-ci tarde un peu à faire parler de lui, le jeu de Cold Symmetry a donc été une bonne surprise pour moi. Et bien que je regrette l’absence d'un monde totalement explorable sans écrans de chargement, je dois dire que sur tous les autres aspects, Mortal Shell ne trahit en rien l'attente qu'il a suscitée auprès de sa communauté. Le jeu regorge d'idées nouvelles qui, certes, ne bouleverseront pas le genre mais restent néanmoins intéressantes à explorer, en plus d'afficher une qualité graphique et des animations soignées pour un jeu, rappelons-le, vendu 30€ le jour de sa sortie.

JoeJohns
Note du panda