Aperçu John Wick Hex – De la stratégie/tactique surprenante

Nous avons pu casser quelques bouches tout en stratégie lors la gamescom de Cologne avec John Wick Hex !

Après les films éponymes, notre protagoniste va revenir crever l’écran avec John Wick Hex. Si on pouvait craindre le pire, force est de constater que le soft pourrait bien nous surprendre étonnamment.

John Wick Hex, un préquel

John Wick pistolet ennemis balles

Cela peut paraître surprenant mais oui, pas besoin d’avoir vu les films John Wick pour jouer au jeu. Il s’avère que le titre se passera bien avant les événements perçus dans la trilogie John Wick, en passe d’ailleurs de devenir même une quadrilogie. On est du coup assez curieux de voir de quoi il en retourne au niveau de son scénario, qui on l’espère nous surprendra peut-être. Mais bien entendu on est d’accord, ce ne sera clairement pas la chose que l’on recherchera dans un John Wick en premier lieu.

Côté durée de vie, John Wick Hex devrait proposer un contenu assez intéressant vu son prix qui sera relativement attractif à sa sortie, soit 15,99 €. Il faudrait entre 6 voire grand maximum 8 heures pour voir le bout de tous les chapitres découpés en niveaux. Et encore, cela dépendra bien évidemment du style de jeu de chaque joueur, ce qui fait que la durée pourrait encore gonfler pour le coup.

Cela restera certainement convenable pour un jeu pas si cher que ça à son lancement. La grande énigme restera sa date de sortie. Elle est pour le moment inconnue, même si on table aisément sur une sortie en 2020 sans plus de précisions. Concernant les plateformes, le soft développé par le studio de Mike Bithell – le créateur de Thomas Was Alone soit dit en passant -, sortira sur PC, Mac, PS4, Xbox One et Switch. Forcément, le jeu sera une exclusivité Epic Games Store sur PC.

Un jeu tactique particulier, mais exigeant et captivant

John Wick Hex choix ennemis

Détrompez-vous, John Wick Hex ne sera certainement pas un jeu de stratégie à la X-COM. En effet, la formule est finalement relativement différente du soft de Firaxis. En fait, sur la poignée de niveaux que nous avons joués lors de notre session de jeu d’un peu plus d’une demi heure, nous avons pu voir toutes les subtilités de John Wick Hex, vraiment ultra touffues pour le coup.

Vous pouvez avancer à volonté, sauf quand des ennemis arrivent à proximité. Le temps est littéralement gelé, et c’est à partir de là qu’il faudra effectuer les bonnes actions avec minutie face à nos assaillants. Le développeur présent sur place a véritablement mis l’accent sur le fait qu’il faut réfléchir et prendre son temps dans John Wick Hex, et pas foncer tête baissée.

Effectivement, il faut savoir que le soft se dotera de deux timelines. Une pour les ennemis, et une pour John. Grosso modo, il faudra systématiquement jeter un œil à ces deux timelines, qui se comptent en secondes en fonction de nos actions. Par exemple, si dans les quatre secondes de la timeline qui suivent l’ennemi s’apprête à tirer, il faudra fatalement choisir une action qui prendra moins de secondes que l’individu en face de nous, afin de le maîtriser pour prendre l’avantage sur lui, ou esquiver ses balles qui s’apprêtent à fuser.

C’est une feature clairement complexe à expliquer mais une fois en jeu elle prend tout son sens, mais demandera du temps avant d’être maîtrisée. Le tout est évidemment à la sauce X-COM, et les pourcentages de chance de toucher nos ennemis, d’esquiver les balles si on effectue une roulade, mais aussi d’éviter un tir si l’on se baisse. Chose assez amusante, il faudra faire attention à ne pas recharger bêtement si vous êtes plein de munitions, au risque de les perdre définitivement. On sent un côté complètement réaliste dans nos actions, ce qui est globalement appréciable.

Complet dans son approche, mais imparfait sur la technique ?

John Wick Hex bar ennemis balles flingue

Au-delà de ça, John Wick Hex s’offre également une jauge de santé classique, mais également de focus. En effet, cette dernière vous permet de réaliser diverses actions spéciales qui vous consomme cette jauge comme effectuer une roulade en l’occurrence. Une fois la jauge vide, il faudra se refocus, afin de remplir la jauge. Mais comme la possibilité de se soigner vous bouffe trois secondes de timeline – car il peut s’en passer des choses -, cela vous mangera de précieuses secondes, où vos ennemis peuvent vous ajuster si vous êtes en mauvaise posture.

Très concrètement, l’expérience John Wick Hex devrait être bien complète, et il faut bien avouer que nous avions du mal à lâcher le combo clavier/souris lors de la session vu l’additivité hypnotisante du soft. Néanmoins, nous avons pu constater encore quelques bugs, mais aussi des pourcentages encore imparfaits. Ne crions donc pas victoire trop vite, même si cette première prise en main nous a paru satisfaisante sur bien des aspects dont le combat de boss original en mode tactique, qui nous forçait à faire les bons choix pour éviter qu’elle nous mette au tapis trop vite.

Outre cela, la partie graphique du soft est spéciale. En effet, les développeurs ont voulu globalement s’approcher d’un aspect comics et film noir. Ce mélange particulier est agréable à l’œil, mais l’aspect technique gâche tout. Les textures dessinées à la main sont d’une faiblesse sans nom, les décors ne ressemblent parfois à rien, et on se demande si le jeu sera comme ça tout le long. C’est bien parti pour en tout cas, et on espère que le cœur du gameplay, plutôt complet sur ce que nous avons testé, sauvera majestueusement bien les meubles finalement.

Du John Wick pur et dur tout en tactique, une bonne surprise finalement !

Quand le jeu fut annoncé, il faut avouer que nous étions très sceptique à la rédaction. Et en définitive, le gameplay se révèle surprenant, mais donne surtout un bon vent d'air frais au tactique au tour par tour avec cette formule de timeline intéressante. En effet, le tout est vachement complet dans les possibilités et on retrouve plus ou moins les diverses mimiques de la trilogie original John Wick. En clair, le gameplay s'annonce pointilleux, très tactique, exigeant aussi, et demandera surtout une certaine réflexion avant d'agir. Cependant, il y a encore quelques aspects à corriger comme les pourcentages ou les nombreux bugs que nous avons observés. L'aspect graphique sera incontestablement le gros point faible du titre malgré sa patte graphique comics/films noir, mais son côté addictif et sa durée de vie et son prix s'annonce comme correct pour contenter les joueurs avides d'un petit jeu tactique pas piqué des hannetons. Pour l'instant, le jeu n'a toujours pas de date de sortie, mais devrait arriver en 2020 sur PC, Mac, PS4, Xbox One et Switch. Bien entendu, le jeu sera une exclusivité Epic Games Store, et il ne semble pas y avoir encore de plans pour que le soft atterrisse sur Steam dans un futur proche.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp