Nos ressentis de l’année 2019 : l’avis de Laselow

laselow

Si l’on me demande si 2019 a été pour moi une bonne année en matière de jeu vidéo, j’avoue ne pas vraiment savoir quoi répondre. On peut dire que je suis assez mitigé, non pas parce que les titres ont été plus mauvais que les années précédentes, mais juste parce que j’ai eu du mal à trouver chaussure à mon pied.

En effet, l’année 2019 a été marquée par de nombreux titres proposant des expériences uniques, on pensera tout de suite à Sekiro ou Death Stranding, mais certains joueurs ont été surpris par The Outer Worlds, ou d’autres jeux indépendants. Tant d’expériences différentes et sans nul doute très enrichissantes d’un point de vue ludique, mais qui ne m’ont pas attiré plus que ça. Je suis sans doute passé à côté de plein de choses, mais impossible de jouer à tous les jeux qui sortent, même quand on est un aficionado de la manette.

En bref, 2019 a été pour moi une année multijoueur, déjà parce j’adore les jeux compétitifs, mais surtout parce que comme les nouvelles expériences solo ne m’attiraient pas plus que ça, je me suis tourné vers des titres datant de plusieurs années, qui possédaient une communauté solide et sur lesquels j’avais peu de chance d’être déçu étant donné mon amour pour les jeux compétitifs.
Et quand l’on parle de grande compétition de l’année 2019, difficile de passer à côté du Mondial de League of Legends, dont la finale s’est déroulée pour la première fois en France, à Paris précisément.

2019, une année de re-découverte

League of Legends ou la consécration de l’e-sport

league of legends

Résidant moi-même en Île-de-France et étant un joueur adorant la compétition, il était difficile de passer à côté de la finale des Worlds de League of Legends. On pourra dire ce que l’on veut, que l’on aime ou pas le jeu (qui à cause de sa communauté conserve encore de nos jours une très mauvaise réputation, bien que la nouvelle brebis galeuse de la communauté des « vrais gamers » soit aujourd’hui Fortnite), il n’empêche que Riot met chaque année le paquet en matière de spectacles et d’event. Un event qui devait d’ailleurs être sans faute puisque ce Mondial devait fêter les 10 ans du jeu.

Pour moi, évidemment, aucune faute n’a été commise, si ce n’est le manque de place disponible lors de la finale, la faute à une salle AccorHotels Arena trop petite : entre le village e-sport spécialement créé sur la place de l’hotel de ville de Paris ou encore les nombreuses récompenses in-game lors de l’événement, nous pouvons dire que Riot n’a pas fait les choses à moitié. J’ai pu visiter le village e-sport avec un ami, et l’on pouvait dire que la déception n’était clairement pas au rendez-vous : une scène qui proposait des affrontements en 1 contre 1 et la boutique de goodies, le fan de League of Legends ne pouvait trouver que son bonheur.

Il va sans dire que l’événement de la finale en elle-même a aussi été mémorable pour ce qui est de la partie spectacle (bien que les G2 se soit pris 3-0, mais tout n’est pas parfait), et bien que la claque que s’est prise l’équipe européenne nous ait un peu refroidi, j’en conserve néanmoins un très bon souvenir.

Fire Emblem Three Houses

actugaming

Une licence que j’attendais tout particulièrement cette année était sans nul doute le dernier opus de la saga Fire Emblem, déjà parce que je m’étais acheté une Switch presque uniquement pour ce jeu, mais surtout parce que Fire Emblem est une licence qui me suit presque depuis que j’ai commencé les jeux vidéo.

Surtout, je voulais savoir ce que les développeurs avaient de nouveau à me proposer après de longues années à leur actif, mais arrivant toujours à sublimer une formule solide comme du béton armé, avec une histoire basique mais prenante, avec un gameplay simple mais profond, et surtout des personnages qui nous marquent (pour preuve mon pseudo vient d’un personnage de Fire Emblem).

Inutile de dire que j’ai été conquis par ce Fire Emblem Three Houses : sa musique est sublime (quoique certaines pistes sont… spéciales), son système de maîtrise d’armes totalement repensé et ses personnages attachants en font très facilement mon coup de cœur de cette année. Et je ne peux que vous le recommander si vous êtes fan des tactical RPG.

Fortnite, quand des idées reçues peuvent vous faire rater gros

Fortnite Chapitre 2

C’est un jeu sur lequel j’adorais frapper il y a encore quelques mois (oui je l’avoue), et pourtant Fortnite est aujourd’hui un jeu sur lequel j’adore passer mes soirées à tenter des Top 1 en équipe avec des amis. A la base lancé suite à un pari perdu, je me suis finalement pris d’affection pour l’un des jeux les plus joués de ces dernières années. Alors que dire dessus ?

Que déjà avoir des amis apporte une vraie plus-value et que, même si vous n’êtes pas les derniers survivants, le jeu en équipe compensera par de gros délires entre potes. Aussi, je voudrais décerner une mention spéciale au mode créatif et surtout aux modes de jeu créés par la communauté qui, il faut l’avouer, sont tous originaux et proposent à chaque fois une nouvelle manière de jouer.

Quoi de neuf pour 2020 ?

Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077

Je ne vais pas être original, mais il va sans dire que le jeu que j’attends le plus pour l’année prochaine est Cyberpunk 2077, qui marquera le retour de CD Projekt sur le devant de la scène. La sortie du jeu n’a jamais été aussi proche et je n’ai pas attendu le dernier trailer de l’E3 pour monter à bord du train de la hype. J’espère seulement que les développeurs ne se sont pas reposés sur leurs lauriers depuis The Witcher 3 et que Cyberpunk 2077 sera LA révolution en matière de RPG en vue FPS. Il n’empêche que le 16 avril est l’une des dates que je ne souhaite clairement pas rater.

Riot Games, le nouveau Blizzard ?

riot games logo

Si il y a un événement indépendant non-e-sport qui m’a marqué en cette année 2019, je dirais sans aucun doute la conférence « Riot Pls », où les développeurs de League of Legends ont présenté pas moins de quatre jeux de différents genres, tous se tournant vers l’e-sport. Étant (vous l’aurez deviné) un fan du studio, je suis très friand de nouvelles informations concernant tout les projets. Que ce soit le FPS, le Versus Fighting ou encore le jeu de carte (dont la bêta est prévue pour le début de l’année), j’espère pouvoir en savoir plus dans les prochains mois qui arriveront.

L’E3 2020

E3 2020

Si l’E3 de cette année a divisé la plupart des joueurs, je suis d’avis que la prochaine grande messe du jeu vidéo aura quelque chose d’historique : la PS5 sera (j’espère) enfin officialisée, et avec elles toutes les exclusivités de début de génération. Microsoft ne sera pas en reste puisque, là aussi, je prédis de nombreuses annonces pour la Série X. Malheureusement, tout ça n’est que spéculation et nous ne saurons cela que lors de l’événement (ou sur un nouveau leak, au choix).

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link