Why Nobody Remembers My World? : Notre avis sur le tome 2 de Doki-Doki

Couverture - Femme - Guerrière - Commandant - Couleurs - Why Nobody Remembers My World ? - Tome 2

En mars dernier, nous vous présentions le premier tome de Why Nobody Remembers My World, une histoire de guerre entre plusieurs races qui s’était soldée par la victoire de la race humaine grâce à un héros : Sid. Nous y suivions Kai, un jeune homme chargé de veiller sur l’une des prisons pyramidales où une race ennemie est enfermée depuis plus d’un siècle. Mais, soudainement, le jeune homme était envoyé dans un univers parallèle où Sid et lui-même n’avaient jamais existé. La race humaine était alors asservie par les autres, tandis que quelques résistants (dont les amis du héros) tentaient tant bien que mal de tenir tête aux démons.

Une situation déconcertant pour notre héros dans cette série éditée par Doki-Doki. Une situation qui avait su nous plaire lors de notre première lecture, notamment car l’univers dans lequel Kai atterri est très différent de celui qu’il a connu. Ses amis ont changé, la guerre est une défaite totale et lui se retrouve là, avec son équipement, à ne pas savoir comment réagir. C’était donc un premier tome plutôt calme qui posait assez bien les fondations de cet univers.

Why nobody remembers my world ? - vol. 02 - Acheter sur Amazon
192 Pages - 06/10/2020 (Publication Date) - Bamboo (Publisher)
7,50 EUR

Le second tome, quant à lui, est disponible depuis juin 2020 et c’est de ce dernier dont nous allons vous parler aujourd’hui. Compte-tenu du premier tome, nous avions hâte de pouvoir mettre les mains dessus. Alors, sommes-nous toujours comblés où plutôt salés ?

Une suite à la hauteur

Dessins - Hommes - Femmes - Démons - Sorts - Why Nobody Remembers My World ? - Tome 2

Ce second tome commence là où le précédent s’était arrêté. Kai trouve une jeune femme ailée emprisonnée après avoir découvert une épée au cœur de la pyramide qu’il décide d’explorer. Après l’avoir libérée, notre héros et la jeune femme se retrouve nez à nez avec une abominable créature qu’il leur faut désormais affronter. Au-delà de ce combat introductif, ce début est un moyen comme un autre pour l’auteur d’installer un nouveau personnage en la personne de Rinne, une hybride pas tout à fait ange, ni tout à fait démone.

Mais ce tome ne pouvait pas rester aussi rythmé de bout en bout, c’est pourquoi la suite est plus posée, tournant plutôt autour de l’humour et de la méconnaissance des mœurs humaines de la jeune femme pour installer une ambiance plus calme. Regagnant Néo-Vishard, notre héros va alors tenter de cacher la vraie nature de sa nouvelle compagne d’arme aux humains, cette dernière enchaînant alors les gaffes sans jamais se faire prendre. Un mélange d’humour et de mignonnerie qui amène alors le lecteur à s’enticher de la jeune demoiselle et ainsi installer un allié adorable auprès de Kai.

En outre, les rebondissements de ce tome ne s’arrêtent pas là. En effet, la base secrète humaine est rapidement découverte par les démons. Ces derniers attaquent alors ce rempart important dans l’organisation de la résistance mais finissent vaincus grâce à l’intervention de notre duo. Malgré les pertes subies, la révélation au grand jour de cette base importante et les interrogations autour de Kai, les humains gardent le moral grâce à cette victoire aussi bien dessinée qu’inattendue.

Car oui, la partie la plus intéressante reste la patte graphique de Why Nobody Remembers My World. Arikan a son style et ce dernier va comme un gant à l’histoire qu’il nous sert. L’action est rythmée, bien découpée, même si la mise en scène globale laisse parfois encore à désirer. Sans parler de notre héros qui, au-delà de ses capacités hors du commun se révèle être une tête très plaisante à suivre.

Cependant, le tome ne s’arrête pas là. Le lecteur est ensuite emmené à la découverte de la Jeen alternative et de Farline, sa garde du corps. Kai a alors la chance de se présenter, d’expliquer sa situation aux jeunes femmes, alors à la tête des opérations. Et là où le scénario gagne encore en originalité, c’est que notre héros aurait pu aider les humains sans rien dire mais non, il prend le parti de présenter le monde dont il vient, monde auquel Jeen et Farline croient. Une petite originalité bienvenue dans ce genre d’univers.

Faut-il craquer pour le second tome de Why Nobody Remembers My World ?

Homme - Femme - Remerciements - Why Nobody Remembers My World ? - Tome 2

Dès lors, si le premier tome avait su piquer notre curiosité grâce à son début d’intrigue intéressant et ses dessins de qualité, ce second volume ne fait que nous conforter dans notre idée. Why Nobody Remembers My World installe un univers prenant, occupé par des personnages attachants et des antagonistes détestables. Une belle construction d’ensemble solidifie le tout afin d’accrocher le lecteur et poussant à dévorer l’ensemble d’une traite.

Par ailleurs, les préparatifs liés au grand affrontement qui devrait avoir lieu dans la suite sont très agréables à suivre. Le tout donne très envie et il ne fait aucun doute que toute personne ayant parcouru cette suite lira d’emblée le troisième tome (déjà sorti, en juillet 2020).

Acheter Why Nobody Remembers My World sur Amazon

Ainsi, nous conseillons vivement la lecture de cette suite aux personnes ayant apprécié le premier livre. Tout dans cette suite est réussi et Doki-Doki peut être heureux d’avoir mis la main sur une telle série. Il ne fait aucun doute que le troisième tome sera mouvementé et nous avons hâte de nous plonger dans ce dernier !

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.