Test The Legend of Zelda : Spirit Tracks sur Wii U

The Legend of Zelda : Spirit Tracks

L’époque où trônait la Tour sacrée remonte bien avant que Hyrule ne soit fondée. A cette époque, les voix ferrées permettaient à la tour d’obtenir sa puissance des quatre temples sacrés permettant le maintien du sceau sur le démon Mallard. Voici le début du scénario qui nous ai donné, laissant place à une intrigue bien ficelée et correspondant parfaitement au style de la série Zelda.

Vous incarnerez Link, fier conducteur de train qui devra grâce à celui-ci, remettre la Tour Sacrée en ordre en voyageant aux quatre coins du pays en bravant de nombreux défis pour parvenir à sauver la belle Zelda.

Link de retour

zelda spirit tracks

La personnalité des personnages a bien changé et c’est un point très positif, donnant une nouvelle vision des personnages que l’on connait déjà. Nous allons trouver une Zelda bien plus dégourdie et spontanée qu’à l’habituel, lui donnant un côté plus humain qu’à l’accoutumé. De plus, son rôle est bien plus important que dans de nombreux autres titres de la série, notamment grâce à sa présence aux côtés de Link en présence fantomatique.

Il vous faudra visiter bien des lieux mais vous reviendrez souvent explorer la Tour Sacré, car c’est autour de cet édifice que réside la principale intrigue du jeu.

Vous devrez affronter moult monstres dont notamment des spectres en armure qui pourront être contrôlés par la princesse grâce aux larmes de lumière. Chaque spectre possédera une capacité vous permettant de résoudre les divers mystères qui vous attendent, il vous faudra allier courage et réflexion pour venir à bout des nombreux puzzles et embûches sur votre chemin dans les différents donjons.

The Legend of Zelda : Spirit Tracks

zelda spirit tracks1

Le point fort de la Tour Sacrée réside dans ce qui a été changé de chez Phantom Hourglass. En effet, il n’est plus question de chronomètre comme dans le temple du roi des mers, permettant à chacun d’aller à son rythme et d’explorer ce lieu magique à sa guise.

Le gameplay de Spirit Tracks rappellera celui de son prédécesseur car il est bien évidement calqué. Le jeu est en revanche bien moins facile que celui-ci, chaque donjon possédant sa propre sorte de difficulté qu’il faudra vaincre pour continuer le jeu.

Concernant les monstres et boss, le soft reprend des inspirations sur toute la série, permettant à chacun de retrouver des anecdotes fortes intéressantes sur leurs précédentes expériences. Le système de la flûte est aussi bien pensé, rappelant fortement Ocarina of Time avec les mélodies qu’il vous faudra récupérer pour découvrir de nombreux trésors.

Spirit Tracks regorge de nombreux éléments cachés et quêtes annexes rallongeant la durée de vie du jeu malgré le faible nombre de donjons pour un soft de la série des Zelda. Épuré des soucis de son prédécesseur, le titre est très bon mais aurais pu aussi subir un lissage pour le portage Wii U. Si vous ne l’avez jamais fait, n’hésitez pas à foncer sur cette perle de la série qui est encore mieux que Phantom Hourglass !

 

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.