Test Dying Light : Bad Blood – Présentation du Battle Royale

Un Battle Royale avec des zombies.

Disponible depuis quelques jours sur Steam en accès anticipé, Dying Light : Bad Blood est le dernier jeu de Techland. D’abord présenté comme un contenu additionnel pour le premier Dying Light puis annoncé comme une extension standalone, Bad Blood est finalement devenu un projet à part entier et profite de l’engouement autour du Battle Royale pour essayer de se faire un nom. On vous explique en vidéo.

Un Brutal Royale qui vaut le coup ?

On vous en avait déjà parlé dans notre aperçuDying Light : Bad Blood est un jeu compétitif où il est question de réunir 12 personnes sur une map. Un seul doit survivre et les affrontements se déroulent principalement au corps à corps puisque les armes à feu et autres fusils ne sont pas légions (seulement disponibles avec les airdrops). On a donc quelque chose de beaucoup plus viscéral.

La présence de nombreux zombies sur la map permet également à Bad Blood de se détacher de ses concurrents. Les joueurs vont alors devoir grimper en niveau pour que la partie se termine et il faut aller récupérer des échantillons de sang à des spots bien précis où attendent des morts-vivants prêts à vous dévorer.

Ce programme est également visualisable sur notre chaîne YouTube. Pensez à vous abonner et à activer les notifications pour ne louper aucune de nos vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *