SoulCalibur VI : Notre interview avec le producteur Motohiro Okubo

SoulCalibur VI : Notre interview avec le producteur Motohiro Okubo
Le producteur du jeu nous raconte la genèse du sixième épisode ainsi que quelques détails supplémentaires.

Après un cinquième épisode un peu boudé par les fans, SoulCalibur VI va bientôt tenter le tout pour le tout avec de sacrés arguments, comme l’inclusion de nouvelles mécaniques et un invité de marque, Geralt de Riv. Les joueurs ont pu s’essayer à toutes ces nouveautés puisque le titre était jouable durant la Gamescom, et avant de vous livrer prochainement nos impressions sur ce sixième épisode, nous vous livrons l’interview que nous avons eu la chance de réaliser avec le producteur du jeu, Motohiro Okubo.

  • Bonjour et enchanté de faire votre connaissance, pour commencer, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Motohiro Okubo : Je m’appelle Motohiro Okubo et je suis le producteur de SoulCalibur VI.

  • Nous avons vu que le titre faisait intervenir beaucoup de personnages connus. Est-ce que Gröh et Geralt seront les seuls nouveaux personnages de cet opus ?

M.O : Nous avons dévoilé hier une nouvelle vidéo dévoilant davantage le nouveau mode histoire. Vous pouvez voir sur cette vidéo un tout nouveau personnage ! (Azwel) Merci de patienter pour les futures annonces.

  • Pourquoi avoir choisi Geralt comme personnage invité et comment cela s’est-il passé pour l’intégrer au jeu ?

M.O : Pour SoulCalibur VI, afin que les joueurs puissent apprécier l’ensemble de l’univers, nous avons créé deux modes histoires. Pour les personnages invités dans le jeu, le but est qu’ils puissent être compatibles avec cet univers là, mais aussi qu’ils plaisent aux joueurs et qu’ils soient surprenants. C’est pour cela que nous avons demandé à CD Projekt RED l’autorisation d’utiliser Geralt et ils ont été ravis de dire oui !

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur le mode Libra of Soul qui vient juste d’être dévoilé ?

M.O : Les Soul Chronicles ont pour objectif de retracer l’histoire de l’opposition qui existe entre Soul Calibur et Soul Edge. Ce mode se voit ajouter de nouveaux épisodes qui sont notamment centrés sur le personnage de Kilik. Concernant le mode Libra of Soul, vous allez pouvoir créer votre propre personnage et vous suivrez l’ensemble de cette histoire en incarnant ce personnage. L’histoire se déroule au même moment que celle racontée dans les Soul Chronicles, mais sous une autre perspective. Ce mode raconte la face cachée de l’histoire, celle qui n’avait jamais été contée.

  • Quels ont été les principales modifications apportées au système de création de personnage ?

M.O : SoulCalibur VI propose désormais de pouvoir choisir votre race lors du début de la personnalisation. Après cela, il y a beaucoup de choix concernant les différents objets à équiper. Il y aura cependant moins de parties d’armures et accessoires pouvant être portées par le personnage par rapport à SoulCalibur V, le but étant de rendre l’ensemble un peu plus cohérent. Mais le choix de la race au début modifie de nombreuses choses, laissant libre cours à votre créativité concernant les choix proposés.

  • En parlant de SoulCalibur V, ce dernier comprenait beaucoup de personnages inédits. Pourquoi avoir choisi de revenir aux sources avec ce sixième épisode ?

M.O : Nous n’avions pas eu au départ la validation de la part de la boîte pour développer SoulCalibur VI, les expectations étaient pour le coup assez basses et il nous a fallu faire avec. Avec ces conditions, nous avons donc discuté sur comment développer ce nouvel épisode. Comme nous n’avons rien a perdre, nous avons décidé d’inclure tout ce que l’on voulait pour la série dans l’épisode et également d’intégrer tout ce qui fait d’un SoulCalibur un vrai SoulCalibur. Nous avons décidé cela car ce qui était le plus important était de revenir aux origines, car cette histoire n’a jamais été racontée, et nous sommes fiers du background qui a été réalisé au cours des épisodes.

  • C’est plutôt surprenant, car on ne pensait pas que Bandai Namco ne faisait pas confiance à la licence, étant donné l’engouement des fans pour cette dernière.

M.O : En fait, de façon globale et notamment au Japon, le genre du Versus Fighting reste une niche et pour Bandai Namco, en dehors de Tekken qui fonctionne sur un public plus large, SoulCalibur reste un jeu pour cette niche là.

  • Pensez-vous que ce SoulCalibur VI est prêt pour la scène eSport ?

M.O : Quand nous avons développé SoulCalibur VI, nous n’avons pas pensé à l’aspect eSport du titre. Ce qui est le plus important est de créer un jeu de combat fun que tout le monde peut apprécier. L’eSport reste aujourd’hui encore énormément dirigé par les communautés autour des jeux, et pour que SoulCalibur décolle vraiment sur cet aspect là, il faut donc que la communauté se rassemble autour du jeu et pour cela, il faut que l’on fasse d’abord le meilleur jeu possible.

  • Auriez-vous quelque chose à rajouter d’exclusif pour nos lecteurs ou une anecdote de développement à raconter ?

M.O : Laissez-moi réfléchir… (réfléchit longuement) Je suis aussi le producteur de Tekken 7 et quand vous travaillez sur les deux séries, cela devient un peu confus parfois (rire). Par exemple, nous avons Noctis dans Tekken, et au milieu du développement je me suis surpris à me demander dans quel jeu j’étais. C’est la même chose avec Yoshimitsu qui lui est présent dans les deux jeux. Cela m’arrive donc par moments de me tromper de nom de personnage entre les deux jeux. J’essaie de faire attention à chaque interview à ne pas donner de faux nom ou à donner des noms encore non annoncés aux médias (rire).

  • Cela veut-il dire que quelque part vous souhaiteriez voir un crossover entre les deux séries ?

M.O : Je pense qu’il y a beaucoup de possibilités. Après je dis cela car je suis le producteur des deux jeux. La difficulté est vraiment dans l’équilibre entre les personnages armés de SoulCalibur et ceux qui combattent à mains nues dans Tekken.

  • Merci beaucoup pour votre disponibilité.

SoulCalibur VI sera disponible dès le 19 octobre sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp