Comment battre le Rajang dans Monster Hunter World Iceborne ?

Rajang Iceborne

Terasser facilement le nouveau monstre de la dernière mise à jour.

Ce jeudi 10 octobre, Capcom a mis à jour Monster Hunter World Iceborne en apportant la version 11.0 du jeu. Outre quelques apports et modifications appréciables (nouvelles armes, nouveaux talents, ajustements du fief glorieux…), la grosse nouveauté est bien évidemment l’arrivée du nouveau grand monstre : le Rajang.

Vous voulez le battre sans trop de soucis ? Voici nos conseils pour partir du bon pied et ne pas être pris au dépourvu par ce singe à la force colossale et qui peut surprendre les premières fois.

Rajang colèrique Iceborne

Comment accéder au Rajang ?

Tout d’abord, il faut savoir que pour avoir accès au Rajang, il est obligatoire de posséder l’extension payante Iceborne pour Monster Hunter World étant donné que celui-ci n’apparaît que dans la dernière zone, le fief glorieux. Il également nécessaire d’avoir terminé le scénario de Iceborne pour y avoir accès.

Avant de vous attaquer au colosse, il s’agira de prendre une quête à Seliana qui vous demandera d’enquêter sur la venue d’un Kirin dans le Givre Eternel. Une fois battu, une autre quête vous emmènera au fief glorieux pour finalement affronter le Rajang.

Vous l’aurez compris, il n’y a rien de compliqué en ce qui concerne la localisation de ce monstre que l’on trouve très facilement.

Quels sont les points faibles (équipements)

Tout d’abord, le Rajang est un monstre qui utilise l’élément foudre pour attaquer, tous les équipements qui résistent à cet élément sont donc les bienvenus. Notamment celui du Zinogre qui est l’un des plus efficace mais vous pouvez aussi opter pour celui du Kirin. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à y aller avec un équipement « standard » (rang 11 ou 12) car au bout du compte, il n’utilise que rarement les attaques de ce type, le Rajang se range surtout dans la catégorie des bourrins/fonceurs à la Tigrex.

Le Rajang a peu de faiblesses, pour ainsi dire il n’en a vraiment qu’une seule, la glace. Concernant les afflictions, seule l’explosion sort du lot même si ce n’est pas le plus optimal. Privilégiez donc les armes forgées avec les éléments du Velkhana pour un maximum d’efficacité.

Dans votre sacoche

Pour cet affrontement, nous vous conseillons fortement la capture qui est de loin la méthode la plus simple pour en terminer rapidement. Lorsqu’il se met à boiter, c’est un jeu d’enfant de le doubler afin de poser un piège électrique sur son chemin. Concernant les pièges, lisez ce qui suit car le Rajang ne plaisante pas avec certains objets.

N’oubliez pas les boissons fraîches pour éviter les dégâts de l’environnement car on rappelle que la mise à jour ajoute un nouveau biome volcanique dans le fief glorieux. Comme attendu, le Rajang se balade souvent dans ces zones de chaleur intense.

Prenez une cape du gardien et/ou une cape temporelle que vous utiliserez à des moments bien précis. Pour le reste, on prendra les indispensables (potions, poudres, potions secrètes…). Par contre, n’oubliez surtout les barils explosifs dans votre besace. Le Rajang est un fonceur qui attaque rarement à distance, il frappera donc les barils de lui-même si elles se trouvent en lui et vous.

L’efficacité des pièges et du grappin

Le Rajang arbore 3 formes pendant le combat : sa forme normale avec son pelage noir, sa forme électrique avec son pelage blanc, et sa forme électrique colérique toujours avec son pelage blanc sauf que ces bras durcissent et changent de couleur.

Il faut savoir que sous sa forme normale, il est insensible aux pièges à fosse. Sous sa forme électrique, n’ayez pas peur de mettre un piège du même élément (ce n’est pas le Zinogre), il peut néanmoins les détruire sous cette forme.

Si vous ne pouvez pas utiliser le grappin sur sa tête, c’est tout à fait normal car on vous dit plus tard qu’elle est trop grosse. Malgré tout, il est tout de même possible de l’envoyer dans le décor en vidant la fronde d’un coup si vous vous agrippez sur ses bras par exemple.

Les avantages du terrain

Le fief glorieux est un endroit particulièrement agréable pour combattre le Rajang, de nombreux éléments vous permettent de le blesser et de le gêner facilement.

Dans la zone volcanique, si vous le pouvez, faites-en sorte de le garder sous le geyser de lave pour qu’il prenne un maximum de dégâts sur la durée.

Dans la forêt, de nombreuses interactions vous permettent de faciliter le combat comme les somnicrapeaux (idéals pour le calmer lorsqu’il est sous sa forme la plus dangereuse) ou encore les plantes qui diffusent des flaques de poison. Il n’est pas rare que le « monstre singe » entre en guerre de territoire avec d’autres bêtes. Le plus souvent, vous aurez affaire à un Rathalos mais si un Deviljho Carnage n’est pas loin (comme c’est aussi souvent le cas), c’est le jackpot car ce dernier lui fera comprendre sa douleur.

Conseils pendant le combat

Nous arrivons finalement au plein cœur de l’action. Comme on le disait, le Rajang est un bourrin, il sera donc un bon petit challenge, il reste presque constamment en mouvement et il ne vous lâchera pas d’une semelle le plus souvent. En solo, le Palico sera donc indispensable, l’équiper d’un bouclier totémique est une bon choix pour occuper la bête. Notez qu’en groupe, il n’y a rien de vraiment compliqué.

Voici donc les conseils importants lors de votre chasse :

  • Les ouvertures pour placer des dégâts sont courtes mais récurrentes. Le plus simple reste d’esquiver lorsqu’il jette tout son corps sur le sol (si vous n’esquivez pas vous serez étourdit) et de frapper ensuite. Il y a aussi le moment où il tire un gros rayon laser, il suffit simplement de le frapper dans le dos.
  • C’est l’un des rares monstres où vous ne pouvez pas utiliser le grappin n’importe comment et n’importe quand. Les opportunités sont rares et doivent uniquement servir à l’envoyer contre un mur ou à affaiblir une partie de son corps si vous le pouvez.
  • Lorsqu’il entre dans sa forme électrique colérique, il faut frapper sa queue pour le ramener à un état normal. Comme énoncer plus haut, les somnicrapauds peuvent aussi le calmer.
  • Il peut arriver que le Rajang saisisse un chasseur, les dégâts lors de l’animation sont faibles, en revanche, lorsqu’il vous relâche au sol il est impératif d’esquiver sur le côté sous peine de prendre un punch bien méchant.
  • Son attaque la plus mortelle est celle où il s’élève dans les airs pour retomber d’un coup avec les deux poings au sol, le tout sous sa forme colérique. Si vous n’avez pas confiance en vos talents d’esquive, gardez votre ou vos capes (temporelle et gardien) lorsqu’il est sous cette forme.

Nous espérons que ces conseils vous aideront à venir à bout du Rajang ou à ne pas perdre de temps lors des premières fois.

Rajang Battre Iceborne

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp