Skull and Bones est repoussé à l’année fiscale 2019-2020

Skull and Bones est repoussé à l’année fiscale 2019-2020

Les pirates prennent leur temps et ne hisseront pas les voiles avant l’année prochaine, au plus tôt.

Dans la foulée de l’annonce de ses résultats financiers lors de l’année fiscale 2017-2018, Ubisoft en a profité pour faire le point sur ses futurs titres, notamment ceux qui sont prévus pour l’année fiscale en cours. Alors que The Division 2 et un autre jeu non annoncé devraient bien tenir les délais, Skull and Bones fera l’impasse sur cette année puisqu’il voit sa sortie repoussée.

L’abordage prend du retard

Ce n’est donc pas en 2018 que les marins pourront voguer sur les mers et les océans de Skull and Bones, contrairement à ce qui était prévu. Annoncé pour cette année, la nouvelle licence d’Ubisoft va encore se faire attendre un moment puisque l’éditeur prévoit de le lancer lors de l’année fiscale 2019-2020. Pour résumer, Skull and Bones arrivera au plus tôt en 2019, mais pourrait également sortir durant le tout début de l’année suivante, au plus tard au mois de mars 2020.

Un sacré délai en perspective qui permettra aux équipes d’Ubisoft Singapour de peaufiner leur nouveau titre, qui est décrit comme leur projet le plus ambitieux à ce jour. D’ici là, ils pourront peut-être apprendre des erreurs et des réussites de Sea of Thieves, bien que les deux jeux soient très différents en dehors de leur thème commun. Le directeur créatif, Justin Farren, déclare d’ailleurs que le studio souhaite créer un monde riche et rempli d’activités pour ne pas lasser les joueurs.

Il est très probable qu’on en apprenne plus lors de l’E3 2018, durant la conférence Ubisoft qui se tiendra le 11 juin à 22 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *