Retroflash : Bushido Blade – Passe d’arme mortelle

Bushido Blade

Changement d’époque radical mais on reste sur la même console. Après Gran Turismo la semaine dernière, on plonge au Japon féodal avec Bushido Blade.

Quand on pense jeu de combat à l’arme blanche, on pense indubitablement à Soul Calibur. Difficile de passer à côté d’une série aussi mythique qui a marqué un genre tout entier. Pourtant, il y a eu des alternatives particulièrement intéressantes dont fait partie le brillant Bushido Blade.

Bushido Blade Bushido Blade

Développé par Light Weight et édité par SquareSoft en 1997, Bushido Blade est une simulation de duels de samouraïs. Oui, vous avez bien lu. Pas tout à fait un jeu de combat, le titre repose sur des duels qui peuvent se régler en un seul et unique coup fatal. Très loin de ses semblables avec des barres de vie et des coups spéciaux spectaculaires, il met l’emphase sur le réalisme et la liberté d’approche.

Loin d’être cloisonné à un simple stage, Bushido Blade met tout un monde à la porté des joueurs en leur permettant de se déplacer librement dans des décors en 3D. Les personnages peuvent courir, sauter, escalader des parois, passer d’une forêt de bambou à un monastère ou encore s’enfoncer dans les profondeurs d’une grotte et régler leurs différends sous une cascade. La mise en scène rend hommage à toute l’imagerie du samouraï telle qu’elle est fantasmée dans les films d’Akira Kurosawa.

Bushido Blade Bushido Blade

En plus de choisir son personnage, on choisit surtout l’arme que l’on va manier lors du duel. Le choix est assez vaste avec un katana, un Odachi, une épée, un sabre ou encore une épée à deux mains. Toutes les armes ont leurs forces et leurs faiblesses. Toutes ont leur propre poids, leur propre portée, et leur prise en main bien particulière. Le titre utilise aussi une localisation des dégâts très spécifique qui permet d’immobiliser la jambe d’un adversaire ou l’un de ses bras par exemple. La mort arrive donc très vite et s’il faut un vrai petit temps d’adaptation pour prendre le gameplay en main, le titre se laisse vraiment bien jouer une fois maitrisé. On notera aussi que le mode histoire met très en avant le code du Bushido, code d’honneur des samouraïs. En effet si le joueur se refusait à respecter ce code lors de certains scénarios, la trame principale s’en voyait modifiée au fur et à mesure.

Bushido Blade aura eu le droit à une suite sortie un an après le premier, moins surprenante mais tout aussi maîtrisée dans l’ensemble. C’est aussi la série qui a donné naissance à la série Kengo qui a débuté sur PlayStation 2 en 2000, une série bien moins marquante que son modèle malheureusement.

Titre atypique qui dispose d’une grosse côte d’amour auprès de ceux qui l’ont connu, Bushido Blade est un jeu exigeant et passionnant. Par le rythme des combats et la tension permanente liée à la possibilité de mourir en un seul coup, il s’avère véritablement grisant manette en main. Le mieux reste de le voir en action, on se quitte donc sur une petite vidéo de gameplay qui, je l’espère, vous donnera envie de le (re)découvrir.

 

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.