Resident Evil : Trois vidéos de lancement pour les portages sur Switch

À défaut d'avoir droit au septième opus et au remake du second, les possesseurs de Switch se payent ce mois-ci le portage de trois monuments du jeu d'horreur.
Temps de lecture : 2 min.

C’est un fait indéniable, la Nintendo Switch progresse vers un succès planétaire bruyant, et tout le monde veut sa part du gâteau. Il en va bien évidemment de même pour Capcom qui, bien qu’il ne sera pas possible d’y sortir Devil May Cry 5 et Monster Hunter World, s’atèle à la parution d’autres de ses titres majeurs. Notamment trois épisodes de Resident Evil, à savoir le remake du premier, sa préquelle, et le quatrième.

Trois gros jeux disponibles aujourd’hui

Initialement parus sur Nintendo Gamecube (bien que RE0 était prévu pour 64 à l’origine), les trois jeux ont depuis bien bourlingué. En effet, dès la Xbox 360 et la PlayStation 3, Capcom s’est mis en tête de remettre aux goûts du jour ses chefs d’oeuvre, qui eurent ensuite droit à une sortie sur PS4 et One. La suite logique, c’était bien évidemment la conquête de la Nintendo Switch, déjà détentrice de Revelations et de sa suite. De quoi consoler, en quelque sorte, les possesseurs de l’hybride signée Big N qui n’auront pas droit au septième volet, ni au remake du second.

Parce que quelques informations pratiques ne font pas de mal, abordons rapidement le prix de ces trois portages, fixé, pour chacun d’eux, à 29,99 euros. Un tarif que la toile aura jugé, à juste titre, excessif, d’autant qu’aucune version physique n’est prévue. Il faudra donc, nécessairement, passer par l’eShop pour se les procurer. Autre détail qui a toute son importance : l’édition présente de Resident Evil 4 n’est pas calquée sur celle de la Wii, et n’inclue donc aucune possibilité de jouer via le Motion Gaming. Vous voilà prévenus !

Quoi qu’il en soit, Resident Evil, Resident Evil 0 et Resident Evil 4 sont disponibles dès aujourd’hui sur l’eShop de la Nintendo Switch.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
7 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp