La Trilogie Hussite – La Tour des Fous : Présentation et avis sur le roman de Bragelonne

La Trilogie Hussite - La Tour des Fous - Couverture - Étendard - Aigle - Sapkowski

Pour la habitués de cette rubrique, vous le savez, nous aimons vous parler de romans en tous genres. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au premier tome de La Trilogie Hussite : La Tour des Fous. Écrite par Sapkowski (plutôt connu pour ses romans Sorceleur (The Witcher)), cette série est toujours éditée chez Bragelonne.

Dans cette série, exit Geralt de Riv et bonjour Reinmar de Bielawa, également appelé Reynevan. Contrairement à la franchise la plus connue de l’auteur, La Trilogie Hussite n’est pas une Dark-fantasy mais plutôt une œuvre de fantaisie historique. L’époque qui sert de décor aux aventures de Reynevan fait donc bel et bien partie de notre histoire, mais Sapkowski a pris à cœur d’apporter sa petite touche à l’ensemble.

La Trilogie hussite, T1 : La Tour des Fous - Acheter sur Amazon
Sapkowski, Andrzej (Author); 576 Pages - 11/25/2020 (Publication Date) - Bragelonne (Publisher)
25,00 EUR

Avec La Tour des Fous, c’est donc une trilogie qui se lance. Mais ce premier tome est-il bon ou sommes-nous plutôt face à un faux départ ? C’est ce que nous allons tenter de voir ici.

Un casting haut en couleurs

La trilogie hussite la tour des fous 02 1

Comme dit plus haut, ce roman suit les pérégrinations de Reinmar de Bielawa, que nous nommerons désormais Reynevan, un jeune homme de 23 ans. Après un prologue qui plante le contexte socio-historique de l’œuvre, Sapkowski ne perd pas de temps en nous plongeant directement dans le vif de l’action. Reynevan, alors qu’il est en plein rapport charnel avec la femme d’un autre homme se fait surprendre. S’en suit alors une course poursuite à travers les rues de la ville avant que Wolfer de Stercza ne décide qu’il prendra la tête de Reynevan.

Ce premier contact avec le protagoniste nous permet ainsi de retrouver ce qui fait le style de Sapkowski : du sexe, du sang et des personnages très intéressants. Par ailleurs, on rencontre déjà de nombreux personnages pour un premier chapitre. Et tous ont un point en commun : ils en ont après Reynevan. Ce dernier passera alors beaucoup de temps à se cacher, afin de se protéger de la castration à laquelle tout le monde veut le soumettre.

Voici alors l’occasion de découvrir moult antagonistes plus surprenants les uns que les autres, mais surtout l’opportunité de voir apparaître des alliés pour Reynevan. De haute naissance, connu pour ses études ou grâce à ses nombreux contacts, pléthores d’autres noms viennent fleurir le casting du ce roman. On reconnaît bien là Sapkowski, qui apprécie toujours autant nous présenter divers ennemis et alliés pour sa figure principale.

C’est d’ailleurs l’une des choses que j’apprécie le plus dans les écrits de l’auteur polonais : sa capacité à nous créer un casting complet et complexe. Déjà dans The Witcher, les lecteurs pouvaient découvrir moult groupes, alliés, ennemis et autres fraternités évoluant dans l’univers de Geralt. Dans La Tour des Fous, il remet le couvert, notamment avec des noms tels que Scharley, Urban Horn, ou encore Samson. Et ces personnages sont tout aussi travaillés que l’étaient ceux de Sorceleur, ou que ne l’est Reynevan.

En parlant de Reynevan, c’est un protagoniste plutôt réussi. Ce dernier est intelligent, plutôt beau, apprenti mage, mais dans le même temps impulsif, faible face aux femmes, et téméraire. De quoi nous rappeler un autre personnage créé par Sapkowski (non pas Geralt) tout en nous donnant un petit goût de nouveauté.

Un contexte politique et historique très intéressant

La trilogie hussite la tour des fous 03 2

En outre, et comme je le disais précédemment, La Trilogie Hussite peut être vue comme une œuvre mélangeant histoire et fantaisie (dark, évidemment). L’action prend place au 15ème siècle, aux alentours d’une guerre connue sous le nom de « Croisades contres les Hussites ». Pour le côté fantaisie, vous l’aurez déjà compris plus tôt (Reynevan étant un apprenti mage), on retrouve de la magie et des monstres. Sorcières, mages, loups-garous, et légions d’autres créatures peuplent ainsi cette version alternative des plaines d’Europe de l’est.

Grand amateur d’Europa Universalis et de l’histoire de l’Europe de l’est, planter un tel décor et y ajouter des éléments de dark-fantasy est donc un véritable régal à découvrir. Sans parler de la traduction (la première alors que le roman est sorti il y a plus de deux décennies) qui est de haute qualité. On peut apprécier le style de Sapkowski dans une langue que l’on comprend, puisque la traduction est très respectueuse des idées que l’auteur transpose sur le papier. Le tout, accompagné en plus de nombreux détails sur l’époque, en mentionnant par exemple des membres de la noblesse ou encore des membres de plusieurs groupes de croisés.

Pour revenir à Reynevan, sachez que son côté naïf et bien-attentionné va le mener face à de nombreux dangers. Bien moins débrouillard que la Loup-Blanc, il aura bien du mal à survivre dans un monde qui se veut encore plus sombre que celui de la série phare de l’auteur. Ce premier tome propose, au passage, de nombreuses scènes de combats, d’effusions de sang, de la torture, et bien d’autres choses encore qui font qu’il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir lire ce livre.

Mais, heureusement, Sapkowski sait également ajouter de l’humour à son œuvre afin de la rendre, par instants, plus légère à lire. Ce sont notamment les personnages secondaires qui permettent d’ajouter cet humour, grâce à leurs échanges avec Reynevan le plus souvent. La Tour des Fous est donc un roman très intéressant où plusieurs genres se rencontrent, en oscillant avec brio entre le sérieux, le sanglant et l’humour.

Faut-il craquer pour La Trilogie Hussite : La Tour des Fous ?

La trilogie hussite la tour des fous 04 3

La réputation de Sapkowski n’est plus à faire. Très bon écrivain, La Trilogie Hussite : La Tour des Fous est ainsi un très bon roman ; un très bon mix entre une fiction historique et une fantaisie. Les personnages sont intéressants et attachants, le scénario accrocheur et une Europe ré-imaginée comme décor fait que tout fonctionne très bien.

Si quelques passages peuvent être difficiles à lire tant l’auteur aime nous décrire des situations gore sur les bords, l’ensemble est très bien écrit et la conclusion de ce premier tome donne grandement envie de mettre la main sur le second (vite Bragelonne !).

Acheter La Trilogie des Hussites : La Tour des Fous sur Amazon

Ainsi, ce premier tome serait à conseiller à tous les amateurs de dark-fantasy ou aux fans de l’œuvre de Sapkowski en général. Tout est très bon dans ce livre et il ne fait aucun doute que la suite ne fera qu’améliorer ce qui, ici, est déjà très qualitatif.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.