Ion Maiden : 3D Realms attaqué en justice par Iron Maiden

Ion Maiden : 3D Realms attaqué en justice par Iron Maiden

Disponible depuis février 2018 sur Steam, le dernier jeu de 3D Realms ne plait visiblement pas beaucoup au groupe de heavy-metal mondialement connu.

On connaît principalement le développeur pour son travail sur la série Duke Nukem, mais aussi pour Shadow Warrior, Prey (le jeu de 2006) ou encore Max Payne. S’illustrant principalement sur du FPS old school, un genre dans lequel il excelle, le studio 3D Realms ne changeait pas ses habitudes, l’an dernier, en sortant Ion Maiden. Un titre qui est, ce mois-ci, au cœur d’une petite polémique inattendue.

Ion Maiden attaqué en justice par Iron Maiden

La propriété intellectuelle est un monde à part. Lorsque quelqu’un possède une marque, il ne laisse évidemment personne s’en servir, sous peine de procès dont les conséquences peuvent se révéler dramatiques en terme de finances. C’est ainsi que Bethesda menaçait d’attaquer No Matter Studios pour Prey for the Gods, jugé par la firme américaine trop proche du nom de Prey, dont elle entamait à l’époque le reboot. Depuis, ce Shadow of the Colossus indépendant et enneigé a été renommé Praey for the Gods

Ce mois-ci, c’est au tour de 3D Realms de payer les frais de ses inspirations nullement dissimulées, avec Ion Maiden. Un FPS à l’ancienne qui sortait exclusivement sur Steam en février 2018, et dont le nom n’est pas sans rappeler celui d’un fameux groupe de Heavy Metal anglais. Justement, Iron Maiden, ledit groupe, n’est pas très content.

La compagnie financière du groupe aurait en effet déposé une plainte concernant le nom Ion Maiden, auprès de la cour fédérale de justice californienne. Cette plainte fait aussi état d’une ressemblance présumée entre le logo du jeu de 3D Realms et celui de Iron Maiden. Quant aux réclamations, elles sont simples et précises : l’arrêt de l’utilisation de la marque et du logo métallique lui étant attribué. Ce à quoi s’ajoute un versement de 2 millions de dollars de dommages et intérêts. Difficile de savoir ce que va donner cette affaire pour le moment.

Va-t-on voir débarquer une version du jeu sous un autre nom ? Reste aussi à déterminer si Ion Maiden aura droit, comme prévu, à une sortie sur consoles, ou si la somme colossale réclamée par Iron Maiden aura raison de cette ambition… Affaire à suivre !

Ion Fury
Ion Fury
avatar
  Subscribe  
Me notifier des
1 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp