Blooming Business Casino – Notre interview avec Paul Blachère, co-fondateur de Homo Ludens

Blooming busienss casino key art 1

Gérez par vous-même un casino des années 50 à Las Vegas, voici le concept original de Blooming Business Casino qui a montré du gameplay durant cet AG French Direct. Si jamais vous voulez en savoir plus sur ce titre très original mêlant gestion et simulation, nous vous porposons une interview qui aborde plusieurs points sur le jeu et son développement.

Comment la machine (à sous) a été lancée

Blooming business casino 03 2

  • Tout d’abord, merci pour cette interview et pour votre temps ! Pouvez-vous rapidement vous présenter, qui êtes-vous et quel est votre rôle sur le jeu ?

Bonjour ! Merci de nous inviter ! Je m’appelle Paul Blachère, je suis Co-fondateur de Homo Ludens et Directeur Créatif sur Blooming Business : Casino.

  • Blooming Business: Casino s’inspire du Las Vegas en plein essor des années 1950. Pourquoi avoir opté pour ce contexte en particulier et pas une époque plus moderne et récente ?

Les années 50s sont un moment plein d’optimisme, un capitalisme florissant, orgueilleux construit une société d’abondance et de consommation qui semble sans fin, et Las Vegas, ville de luxe et de plaisirs plus ou moins interdits au milieu du désert représente bien l’hubris de ce temps dont on paie les pots cassés.

Ce qui nous intéresse c’est de montrer au-delà des visuels classieux et mignons, ce qui frémis sous la surface : la mafia, les excès, la prédation systémique des casinos.

  • Pour quelle(s) raison(s) avez-vous décidé de proposer un univers rempli d’animaux mignons et pas de personnages humains ? Est-ce une manière de s’ouvrir au plus large public possible ou juste un choix artistique ?

Je crois me rappeler avoir lu quelque part que les fables d’Esopes (ayant inspirées La Fontaine) pourraient être arrivées en Grèce depuis l’Inde, il y a donc une longue tradition culturelle d’utilisation d’animaux aux comportements humains afin de permettre une prise de recul plus facile. Et nous cherchons à nous mettre dans leurs pas.

Par ailleurs les animaux sont très différents visuellement ce qui aide la visibilité et bien sûr les stéréotypes sont ici une mine d’or : si vous voyez Ant’ny l’Ours Brun, vous savez de suite qu’il faut pas l’embêter, et même si sa mère, Ma Barr l’ourse blanche, est en fauteuil roulant, elle reste une ourse blanche ! Il est par ailleurs plus facile pour nous de montrer ou aborder des sujets plus durs avec des animaux : il est plus acceptable de voir un hérisson mafieux attaquer un touriste ornithorynque qu’une version avec une direction artistique figurative ou ‘réaliste’.

  • Sur Steam, vous expliquez vouloir faire de votre jeu un tycoon ambitieux. Dans quelle mesure ? Cette ambition se verra-t-elle plus au niveau du gameplay ou du contenu ? A quel degré de détails doit-on s’attendre dans la gestion de notre casino ? Pourra-t-on diriger plusieurs casinos ?

Notre ambition première c’est la qualité, on veut que les gens se plaisent dans notre jeu, qu’ils s’y amusent et s’émerveillent devant tous les petits détails, des modèles et animations jusqu’aux systèmes et aux blagues dans les textes. On met beaucoup d’amour et de jus de cerveaux dans ce jeu.

On veut faire de Blooming Business : Casino un Tycoon digne de ses grand-parents, à savoir les vieux jeux Bullfrog qui rendaient les jeux de gestions plus amusants en leur donnant de la personnalité, de l’humour et des interactions purement ‘ludiques’.

Par ailleurs, notre objectif second avec ce jeu c’est d’essayer d’amener dans un espace non conflictuel (personne ne va détruire votre Casino, si vous ‘perdez’ c’est votre faute, pas celle de l’IA), la narration émergente qui aujourd’hui a clairement révolutionné les jeux de stratégies (Crusader Kings) et de gestion de colonie (Dwarf Fortress, Rimworld…). Pour cela, il faut réussir à construire un espace de jeu dans lequel les gens peuvent se raconter des histoires plutôt qu’attendre qu’on leur en raconte une bien précise.

  • Pour le moment, l’accès anticipé du titre intègre un tutoriel et un mode sandbox dans lequel des événements scriptés peuvent apparaître. Une campagne solo est-elle également prévue ?

Nous ne sommes pas encore sortis en accès anticipé, mais ce sera une étape importante : nous discutons déjà beaucoup avec notre communauté sur Discord et nous organisons des sessions de jeux régulières avec elle pour être sûrs de faire le jeu qu’elle veut. Avec la sortie en accès anticipé, nous espérons proposer un jeu déjà assez complet pour y passer des heures et agrandir encore la communauté qui nous aidera à améliorer encore le jeu.

Au niveau de la structure, on vise bien sûr un mode libre et après l’accès anticipé, une fois que tous les systèmes seront en place et à un niveau de qualité satisfaisant, nous réfléchirons bien sûr à créer une campagne intéressante qui nous permettra de proposer des niveaux avec des défis spéciaux et contextualisé permettant de se familiariser avec tous les aspects du titre.

  • Quelles ont été vos influences pour la conception du jeu ?

Au risque de me répéter (désolé chers lecteurs), les vieux jeux Bullfrog, notamment Theme Park et Dungeon Keeper : des jeux faciles à aborder mais avec de la profondeur à revendre et des systèmes de jeux intégrés à une expérience utilisateur ludique et pas de tableau excel déguisé.

Les grands jeux de stratégie et de gestion des 10 dernières années, de Cities Skyline aux Sims en passant par Crusader Kings, Frostpunk et Rimworld sont tous de vives inspirations pour nous au niveau des systèmes de jeux et de la structure.

  • Quel est votre roadmap pour les futurs contenus ? Avez-vous déjà une idée de combien de temps le jeu restera en accès anticipé ?

Le développement de jeu est une affaire compliquée, nous visions 90 minutes de jeu pour la dernière démo, et nous sommes encore en train de passer les chiffres à la moulinette mais cela va de 45 minutes à 3 heures !

Notre but est en tout cas d’avoir, à la sortie en accès anticipé assez de contenu pour occuper même les joueurs et joueuses les plus hardu.e.s une dizaine d’heure. Bien sûr cela est une promesse d’intention, pas de résultat, avec ce genre de jeux il est impossible de prévoir exactement combien de temps de jeu sera contenu exactement, et c’est pour ça que nous avons besoin de la communauté : elle nous aidera à savoir quand nous avons assez de temps de jeu de qualité.

Un pari gagnant sur l’avenir ?

Blooming business casino 04 3

  •  Peut-on espérer une sortie sur consoles un peu plus tard ?

On va déjà essayer de faire un bon jeu sur PC et après, promis on y réfléchira mais les jeux de gestions nécessitent des portages bien pensés et on veut faire les choses bien.

  • Est-ce qu’il y aura des modes où l’on pourra personnaliser comme on veut, notamment un mode infini ?

Notre façon de voir les choses est simplement résumée par une métaphore : on veut vous donner les clefs du camion. Si on se rend compte que les gens veulent se concentrer sur la décoration sans se soucier d’argent, nous travaillerons à rendre cela possible, si la communauté ne le fait pas avant nous puisque nous travaillons à rendre le modding possible, afin de permettre à tous le monde de modifier le jeu, des modèles 3ds aux systèmes de jeux.

  • Avez-vous une anecdote de développement, une histoire drôle ou quelque chose qui vous a marqué au cours du développement à partager avec vous ?

On a récemment eu notre petit moment Jennifer Lawrence : lors du stream de Games Made in France, on avait préparé un sauvegarde avec des portraits des streamers participants au mur et des petits goodies en jeu spécifiques à l’évènement, et bien sûr, lors du stream, il y a eut un micmac et paf le jeu qui fonctionnait très bien a buggé lors du chargement de la sauvegarde et plus rien personne ne bougeait dans le casino.

Alors qu’on a des gens qui jouent 3, 4h à la démo sans problème, sur un stream de 30 minutes on a un bug ! D’abord c’est frustrant mais la communauté, les streamers et même l’équipe l’ont pris avec bonne humeur : je crois qu’en voyant le jeu la qualité saute assez aux yeux pour pardonner des petits trébuchements, même s’ils arrivent devant 15 000 personnes. Cela montre aussi la réalité d’un jeu en développement!

  • Un dernier mot pour nos lectrices et lecteurs ?

Merci d’avoir lu cette interview, on espère que vous apprécierez le jeu et si vous souhaitez l’essayer venez nous faire coucou sur Discord et participer à nos sessions de jeu ! Par ailleurs, il est toujours bon de le rappeler : la meilleure façon d’aider les indés c’est de rajouter leurs jeux à vos listes de souhaits sur Steam et de parler d’eux à vos proches, en vrai ou en ligne !

Nous remercions Paul Blachère pour son temps et ses réponses. Blooming Business : Casino est disponible en accès anticipé et une démo est disponible sur Steam.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.