Dragalia Lost : Six nouveaux pays, mais toujours pas de France en vue

Dragalia Lost

Si jusque là Nintendo s’était contenté de porter des univers de séries connues de tous sur mobiles (après avoir clairement fait comprendre au monde sa volonté d’investir ce marché), il y a quelques mois le géant japonais surprenait la planète gaming en offrant aux possesseurs d’Android et d’iOS une toute nouvelle licence. Dragalia Lost, de son petit nom, est un RPG qui fonctionne du tonnerre… Du moins dans les régions qui y ont déjà accès.

Dragalia Lost fait son premier pas en Europe

Disponible depuis le mois de septembre dernier dans cinq contrées (Japon, Etats-Unis, Macao, Hong-Kong et Taiwan), le titre a fait pas mal de bruit. En effet, à défaut d’être disponible partout à travers le monde, Dragalia Lost a récolté de très gros chiffres en peu de temps, avec près de 50 millions de dollars accumulés en deux petits mois. On est assez loin des records battus par Fire Emblem Heroes, qui a engendré une recette de plus de 500 millions de dollars au cours des deux dernières années, mais il faut bien avouer que le chiffre reste tout à fait spectaculaire.

Toujours est-il que le titre sort région par région, mais n’a toujours pas prévu son arrivée en France. Toutefois, l’espoir ne saurait que renaître au vu de l’actualité du jour. Dragalia Lost vient en effet de paraître, sans prévenir, dans six nouveaux pays. On y trouve des destinations assez exotiques (Nouvelle Zélande, Australie, Singapour, Canada), mais surtout deux lieux pas si éloignés que ça : le Royaume Unis et l’Irlande. Un premier pas sur le sol européen qui présage du tout bon pour les mois à venir, du moins on l’espère.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.