Aperçu Genshin Impact – Un premier contact convaincant sur la bêta

Membre Actugaming.net

Par

Le studio chinois miHoYo est surtout connu pour ses jeux mobiles populaires, notamment grâce au très sympathique Honkai Impact 3rd qui est encore très joué aujourd’hui, quatre ans après sa sortie. Fort de ce succès, il fallait s’attendre un jour ou l’autre à ce que les développeurs s’attaquent au marché des consoles, et Genshin Impact marquera les premiers pas du studio dans ce monde. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que miHoYo ne semble pas avoir loupé cette première étape.

Conditions d’aperçu : Nous avons pu jouer à la bêta du jeu sur PS4 et sur PS4 Pro durant une vingtaine d’heures. Cette version du jeu, qui est bien traduite en français, ne nous laissait pas encore entrevoir l’entièreté du monde ouvert, mais nous avons pu explorer une bonne partie de celui-ci, et avancer relativement loin dans la quête principale.

Un mélange d’inspirations réussi

genshin impact 2 1

Il y avait pourtant de quoi être inquiet. D’abord très critiqué pour son look relativement inspiré par Zelda: Breath of the Wild, à qui il emprunte par ailleurs beaucoup de mécaniques, on pouvait alors craindre que le titre ne soit qu’une pâle imitation de la dernière aventure de Link. Mais Genshin Impact a beaucoup à offrir pour peu qu’on soit prêt à accepter cet « hommage ».

Oui, le titre est un joyeux melting-pot de plein d’autres jeux – plus particulièrement la série des Tales of, c’est un fait. On se retrouve alors devant un action-RPG de prime abord classique, avec un gigantesque monde ouvert à notre portée dès le début de l’aventure. On est alors directement séduit par le chara-design et l’aspect cel-shading de cet univers, qui donnent envie de s’y plonger pleinement.

Le joueur y incarne un avatar prédéfini (il est possible de choisir son sexe) qui n’est autre qu’un voyageur interdimensionnel, qui débarque lui aussi dans ce monde à la recherche de son jumeau. Rapidement après nos premiers pas, notre protagonistes va se retrouver être mêlé aux problèmes locaux et découvrira de nombreux ennemis sur sa route pour retrouver son frère/sa soeur.

Une intrigue d’un classicisme éprouvé, qui fait que l’on ne restera pas bien longtemps passionné par la trame principale, malgré un lore intéressant et une mise en scène efficace.

Un gacha hybride

genshin impact 131 2

On prendra nettement plus de plaisir à se perdre dans les grandes contrées offertes par Genshin Impact, qui regorgent de secrets, de donjons et de défis à trouver. Le titre nous pousse d’ailleurs vivement à explorer ce monde plutôt qu’à user du voyage rapide, puisque chaque action accomplie augmentera le « niveau du monde ». En somme, plus ce niveau sera élevé, plus les ennemis seront puissants, et plus vous aurez accès à de nouvelles quêtes et donjons.

Un concept qui semble tout droit sorti d’un MMO, et qui amène justement une dose de farming dont on se serait bien passé. Devoir passer plusieurs heures à augmenter ce niveau, seulement pour découvrir la suite de l’histoire principale, n’est pas forcément la tâche la plus divertissante à effectuer. Au moins, on pourra inviter des amis à jouer en coopération pour parcourir des donjons et à sa balader avec nous, histoire de rendre tout cela plus digeste.

La progression de vos personnages passe presque au second plan, alors qu’elle est mieux calibrée. Pour grimper en niveau, il faudra fournir des livres d’apprentissage à vos héros, autant de fois que vous le voulez. Ce qui veut dire que vous êtes complètement libres de dépenser tous les points d’expériences sur les personnages que vous préférez, sans même avoir à les utiliser en combat. Il en est de mêmes pour les armes, qui gagnent en puissance en sacrifiant des objets pour les renforcer. Des mécaniques qui rappellent certains jeux mobiles, notamment les gacha.

Rien de moins étonnant, puisque Genshin Impact en est un, ce qui est extrêmement rare pour un jeu console, bien qu’il soit aussi disponible sur mobiles. Rassurez-vous, on est loin d’un pay-to-win même s’il existe un Pass de bataille, puisque cette partie n’intervient que pour obtenir plus d’armes et des personnages supplémentaires, ce dont on peut largement se passer. On regrettera tout de même de ne pas pouvoir looter des armes rares en jeu (du moins, c’est peu fréquent), mais pour l’instant, le jeu nous donne de quoi jouer à la loterie assez souvent.

Il faudra cependant être patient pour débloquer de nouveau héros. Durant notre session, nous avons pu essayer 8 d’entre eux (3 sont donnés par le scénario), parfois temporairement, sur les 18 disponibles pour le moment. Autant dire qu’après 20 heures de jeu, c’est peu. Au moins, tous ces personnages disposent d’une vraie identité et aucun clone n’est à noter, même s’ils partagent parfois le même style de combat et la même arme.

Élémentaire, mon cher

genshin impact 85 3

Si les combats de Genshin Impact n’ont rien de très original, c’est justement dans la diversité des héros que l’on prendra plaisir à jouer. En dehors de quelques missions spéciales, il est possible d’embarquer trois héros à vos côtés en plus de votre avatar, et de switcher entre eux à la volée. Et mieux vaut bien composer son équipe, car la complémentarité de vos personnages est cruciale.

Les affrontements reposent en réalité sur des attaques élémentaires, qu’il faut combiner pour infliger plus de dégâts ou des malus à vos adversaires. A titre d’exemple, il est possible de mettre le feu à un adversaire, et d’amplifier ses brûlures jusqu’à propager les flammes vers d’autres adversaires grâce à une attaque de vent.

Genshin Impact pousse ce concept jusqu’à l’utilisation de l’environnement, qu’il faudra bien analyser pour pouvoir, au hasard, geler un ennemi avec une attaque de glace s’il se retrouve les pieds dans l’eau, ou brûler vos adversaires en mettant le feu aux hautes herbes qui vous entourent. Un système qui est donc extrêmement simple à comprendre et qui demande un peu plus de réflexion que du button mashing, même si le moveset des personnages reste limité.

On retrouve même cela dans des énigmes environnementales, qui demandent d’utiliser les bons éléments pour résoudre des puzzles et trouver des trésors ou des objets à collectionner. Ainsi, il y a toujours quelque chose à découvrir en arpentant le monde ouvert du jeu, du moins dans les premières heures.

Une version console loin d’être terminée

genshin impact 28 4

La lassitude pointe le bout de son nez une fois la quinzaine d’heures passée, malgré la diversité des objectifs à accomplir. On sent que l’héritage mobile n’est pas loin, et que le titre se rapproche vite d’un jeu service qui demande au joueur de revenir tous les jours pour profiter de nouvelles quêtes et des récompenses supplémentaires. Après tout, il ne faut pas oublier que le titre sera un free-to-play.

Mais le plus gros souci du jeu réside dans sa technique, surtout sur PS4. Le framerate est bien trop souvent très malmené, avec des chutes importantes qui rendent certains combats illisibles, sans parler de l’exploration des villes qui est parfois un calvaire. On note également du clipping à outrances, des textures baveuses, des soucis sonores avec des doublages manquants, des temps de chargement excessivement longs et bien d’autres joyeusetés.

Au rayon des ajustements, l’interface globale mériterait quelques corrections pour qu’elle soit plus intuitive, et le mapping des touches n’est pas encore totalement optimisé. Cela se traduit par des raccourcis pas forcément bien pensés, où l’on se retrouve à ouvrir des menus en plein combat alors qu’on souhaite changer rapidement de personnage.

N’oublions pas que le titre est encore en bêta et que comme il aime à le rappeler, le résultat n’est pas représentatif du jeu final. Mais lorsque l’on voit que ces problèmes n’étaient pas aussi prononcés sur PC, il y a de quoi s’inquiéter pour les versions consoles, en dépit de quelques jolis effets notamment sur la gestion de la lumière.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Genshin Impact a encore beaucoup de chemin à parcourir, ne serait-ce que sur la technique qui le fait trébucher trop souvent. Si miHoYo parvient à résoudre ce problème, et à ajuster certaines choses dans la progression des joueurs, le titre aura de quoi convaincre beaucoup de monde, notamment grâce à ses combats dynamiques, sa jolie direction artistique et son monde ouvert gargantuesque. Mais il faudra attendre encore un peu avant de se réjouir, en espérant que l’intérêt du jeu puisse se renouveler au fil des heures.

Jordan
Note du panda