Work x Work pourrait sortir du Japon sous le titre Heroland

Work x Work pourrait sortir du Japon sous le titre Heroland
Fin de la malédiction Mother 3 ?
Temps de lecture : 2 min.

L’éditeur FuRyu a déposé le nom « Heroland » aux États-Unis, ce qui est un bon signe pour Work x Work.

Probablement pour éviter un procès avec Rihanna

L’an dernier, le jeu avait créé la surprise parmi les fans de RPG grâce à son équipe. En effet, on y retrouve le réalisateur et le designer de Mother 3 (Noboyuki Inoue et Nobuhiro Imagawa). Dès le premier coup d’œil, l’influence du RPG de Nintendo semble évidente. Sorti le 4 octobre sur Switch au Japon, Work x Work prépare désormais celle de sa version PlayStation 4, le 28 février, toujours dans le même pays.

On rappelle qu’il s’agit d’un RPG qui met en scène 18 et Pochio. Le premier est un prince déchu après un coup d’état, le second un instructeur fainéant dans un parc d’attraction. Ce parc a pour thème les héros. Les visiteurs explorent donc de faux donjons sous la supervision de Pochio. Ce dernier doit leur faire réussir leurs quêtes mais également veiller à ce que les touristes soient contents de leur expérience. Bien entendu, il n’est pas impossible que le danger soit en réalité bien présent sans que tout le monde ne s’en rende compte immédiatement.

Le nom du parc est Hero-sama Land. Comme tout bon japonophile vous le dira, les « -san », « -sama », « -kun » et autres « -chan » n’ont pas lieu d’être dans une traduction. Il serait donc logique qu’en cas de sortie occidentale, le nom devienne Heroland. Et pourquoi pas être même le titre international du jeu. Ce n’est en aucun cas une preuve que l’on verra bien Work x Work chez nous un jour mais cela montre tout de même que FuRyu réfléchit à la possibilité de nous faire parvenir le travail du studio Netchubiyori.

On attend donc de savoir si Heroland sortira bien chez nous, quand et s’il y aura encore une exclusivité temporaire sur Switch.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp