TEST. Les Sims 4 – La simulation de vie par excellence revient

Voir la note

L’ultime simulation de vie revient avec les Sims 4, la nouvelle itération de la franchise à succès d’Electronic Arts. Malgré les nombreuses extensions pointées du doigt par les joueurs lors du dernier opus, cela n’empêche pas aux développeurs de revenir à la charge avec un nouvel épisode. Vaut-il le coup ?

A moins que vous n’ayez vécu en ermite dans une grotte pendant ces 17 dernières années, vous n’êtes pas sans connaitre la série des Sims et son concept. Pour ceux qui débarquent, faisons une petite piqûre de rappel. Les Sims est une simulation de vie. Vous créez votre personnage (et sa famille), l’installez dans une maison et devez lui faire vivre sa vie. Trouver un travail pour gagner de l’argent, se faire des amis, trouver l’amour… tout en veillant à satisfaire tous les besoins du quotidien humain (manger, dormir, se laver etc). Bref, une simulation de vie réelle en somme.

Bonjour, je m’appelle…

srgdhg

Lorsque le jeu démarre, on arrive sur le menu principal où vous avez les diverses possibilités habituelles. Vous pourrez ainsi commencer une nouvelle partie, charger une partie existante, accéder à la galerie, et aux options, comme gérer les graphismes ou la musique du jeu, en apprendre plus sur comment jouer ou créer un Sims, etc… Vous pouvez également accéder à « Notes de mise à jour » qui ouvrira une fenêtre dans un navigateur externe et vous tiendra au courant des dernières mises à jour du jeu. Par ailleurs, sachez que le test a été réalisé en prenant en compte une partie de ces mises à jour, qui, on le précisera de nouveau, bonifie très clairement le titre.

La galerie quant à elle regroupe toutes les créations des joueurs. Si vous cherchez de l’inspiration, c’est l’endroit idéal. Pour affiner votre recherche, vous pouvez trier ces créations par les plus récentes, les plus populaires actuellement, ou les plus populaires, ou même juste sélectionner les foyers, les terrains ou les pièces. Lorsqu’une création vous plait, vous pouvez la sauvegarder, elle se mettra alors dans votre « Bibliothèque », la mettre dans vos favoris ou la partager sur les réseaux sociaux. Avec plus de 25 millions de chargements au total dans la galerie, vous avez toutes les chances de trouver votre bonheur.

Les Sims 4, une nouvelle simulation de vie toujours aussi addictive

Comme dans toute nouvelle partie des Sims, la première étape est la création de vos personnages. D’entrée, Maxis nous en met plein les yeux avec une toute nouvelle version de son outil de création. Complètement revisitée et plus intuitive que jamais, créer un personnage dans ses moindres détails est un véritable jeu d’enfant. Un simple clic sur la partie du corps que vous souhaitez modifier et le tour est joué. Tout peut être changé selon vos envies, tour de taille, de poitrine, visage, mollet, et encore bien d’autres choses. Les fans de la série ne manqueront pas de remarquer qu’il est toujours impossible de choisir la taille de son Sim.

Vous avez la possibilité de lui choisir six tenues différentes : au quotidien, habillé, sport, sommeil, fête, et maillot de bain. Si vous n’êtes pas styliste dans l’âme, sachez que vous pouvez vous inspirer de looks prédéfinis pour la tenue que vous souhaitez, ou même pour toutes. Une fois votre Sim à votre goût, il ne vous reste plus qu’à choisir le caractère de votre Sim, le ton de sa voix et sa démarche. Une fois prêt, vous pouvez envoyer votre personnage dans le monde (cruel ?) qui l’attend.

Welcome home !

Sans titre

Bon, il est temps pour votre chère famille de se trouver un petit nid douillet. Vous avez alors plusieurs villes à votre disposition :

  • Willow Creek : un terrain agréable plein de verdure avec des activités à disposition comme la salle de sport ou la bibliothèque, etc. Vous pouvez choisir entre acheter une maison, meublée ou non, ou juste un terrain et à vous de créer votre propre maison.
  • Oasis Springs : une carte style désert avec un restaurant, un bar, un karaoké, etc. De quoi bien vous occuper les soirs et week-end. Vous aurez également le choix entre des terrains ou des maisons déjà construites, meublées ou non.
  • Newcrest : cette ville ne propose en revanche que des terrains nus, à vous de réveiller l’architecte qui sommeille en vous.

Vous êtes bien installés ? Tant mieux. Maintenant chez lui, votre Sim va pouvoir aller faire un paquet de nouvelles rencontres pour faire le plein d’amis. Malheureusement, la quantité de lieux publics disponibles a elle aussi été grandement amputée, et on note notamment la disparition des plages, des supermarchés et autres magasins : impossible de faire ses courses d’un autre endroit que chez soi. Ces suppressions cassent l’aspect open world pourtant si bien installé dans les Sims 3. Arrive alors l’un des plus gros points noirs du jeu, les chargements. Pour faire n’importe quel déplacement dans le jeu vous devrez passer par un chargement pour ouvrir la carte, puis par un second pour effectuer votre déplacement. En très peu de temps, ces chargements quasi constants deviennent très problématiques et donnent juste envie de rester chez soi. De quoi rendre un Sim aussi insociable qu’un humain.

L’humain, la carte maîtresse de Maxis dans le jeu. Pour apporter un maximum de réalisme à leur bébé, les développeurs ont intégré un tout nouveau système lié aux émotions de votre personnage. Dépendant de l’épanouissement de votre Sim, de son environnement, de l’assouvissement de ses besoins, du déroulement d’une conversation et d’un bon nombre d’autres critères, votre personnage va ressentir des émotions qui pourront avoir une influence plus ou moins importante sur le déroulement de votre partie. Par exemple si votre Sim s’énerve il ne dira pas que des choses gentilles aux prochaines personnes qui viendront lui parler (ce qui baissera l’estime qu’ils ont de vous), il faudra donc trouver un moyen de calmer votre personnage.

Et pour rendre votre Sim le plus heureux possible, il faut évidemment faire attention à ses besoins. Pour cela vous avez huit jauges vertes, qui passent au jaune lorsqu’elle commence à pas mal diminuer, et au rouge lorsque cela devient urgent. On retrouve donc :

  • Vessie : je pense que vous avez compris ce que c’est
  • Divertissement : pour l’augmenter il faudra alors que votre Sim regarde la télé, joue à des jeux vidéo ou bouquine
  • Faim
  • Social : votre Sim devra parler à des amis par téléphone ou même des gens rencontrés dans les lieux publics, en face à face
  • Energie : pour lui redonner de l’énergie, vous pouvez boire un café, faire la sieste ou dormir
  • Hygiène : allez vous laver !

De plus, au dessus de votre personnage, vous retrouverez des actions que votre Sim souhaite réaliser. Si vous les lui faites faire, votre Sim sera encore plus heureux. C’est tout un aspect gestion très important et il ne faut clairement pas lésiner sur les moyens de rendre vos Sims heureux si vous souhaitez qu’ils s’épanouissent.

Concernant le contenu, précisons que les divers manquants à l’appel au lancement, tels que les piscines ou les sous-sols, sont rajoutés au fur et à mesure. Maxis et Electronic Arts nous apportent une bonne partie de ce qu’il manquait aux joueurs à travers diverses mises à jour, parfois gratuites, parfois payantes à travers plusieurs extensions et packs d’objets. A l’heure actuelle, le soft peut clairement être un bon compromis si vous ne l’avez pas encore acheté mais il faut avouer qu’à son lancement, le contenu peinait véritablement.

Le déroulement reste le même que dans les précédents opus de la série, voir son petit Sim grandir et le faire évoluer dans la vie est toujours une vraie partie de plaisir. Malheureusement, malgré quelques bons ajouts et la refonte des outils de création/construction, on ne peut s’empêcher de constater que le grand manque d’objets casse le jeu, sans compter tous les temps de chargement qui viendront vous sapez le moral. Si vous n’avez jamais joué à un jeu de la série, vous pouvez foncer les yeux fermés, les fans des Sims eux, auraient trouvé à son lancement, un jeu bien en dessous et bien décevant face au précédent volet. Heureusement que les développeurs nous apportent de régulière mises à jour.

 
La note de l'auteur

Grande fan de la série, j'ai forcément adoré reprendre l'aventure avec les Sims 4. Certes, on reprend les fondamentaux pour les améliorer mais cela suffit pour me passionner. J'étais quelque peu perdue au début pour créer la maison de mes rêves mais une fois les éléments en main, tout se passe pour le mieux. Forcément, comme tout le monde (enfin je l'espère), j'ai fait vivre un enfer à une famille jusqu'à leur mort puis j'ai recommencé une partie en faisant tout bien comme il fallait. Mais bon, ils sont quand même morts... de vieillesse...

Capucine
b
Note du panda
6 10

Les Sims 4

Points positifs

  • Une véritable simulation de vie
  • Bon nombre de choses à faire
  • Graphismes propres et optimisation correcte
  • De multiples possibilités pour diriger la vie de son Sim
  • Les émotions
  • Pas mal d'éléments de personnalisation

Points négatifs

  • Un manque de contenu évident au lancement
  • Début un peu difficile à appréhender pour la création de maison
  • Des chargements bien trop présents

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation