Test Guardians of the Galaxy : The Telltale Series – Episode 2 : Sous pression

Test Guardians of the Galaxy : The Telltale Series – Episode 2 : Sous pression 1
L'épisode 2 de la série Guardians of the Galaxy signée Telltale est disponible. Voyons un peu ce qu'il a dans le ventre.

Telltale Games a profité de la sortie du film Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 pour nous pondre une nouvelle série inspirée du même univers. Le premier épisode, sorti en avril dernier, ne nous avait conquis qu’à moitié comme vous pouvez le remarquer à cette adresse. Espérons que ce second épisode soit un peu meilleur.

Spoiler : Bien évidemment et comme chaque test de titres épisodiques, nous éviterons tous les spoilers possibles de ce nouvel épisode. Néanmoins, nous revenons sur l’épisode d’avant alors si vous n’avez pas encore joué le début de l’aventure, on vous conseille fortement de ne pas continuer l’article.

Oh Happy Days

guardians-of-the-galaxy-ep-2-review-3

Le premier épisode de Guardians of the Galaxy : The Telltale Series nous avait laissé sur un cliffhanger assez prévisible. Après avoir tué Thanos puis fait la rencontre de Hala, notre héros se prend un coup fatal, qui le laissera en plein désarroi. Puis, il rouvre les yeux alors qu’on le pensait tous passer de l’autre côté. Est-ce le cas ? Un mauvais rêve ? Le pouvoir de cette fameuse relique récupérée ? Quoiqu’il en advienne, on découvrira tout cela dès le début de cet épisode deux et l’action prend place directement après les événements d’avril dernier.

Toujours en chasse par Hala pour la Forge de l’Eternité, notre groupe est donc toujours en fuite et on nous plonge directement dans le bain avec des choix et des décisions à prendre. Cette nouvelle aventure proposera d’ailleurs une trame scénaristique vraiment sympathique. Alors oui, elle est quelque peu prévisible sur quelques aspects et certains diront qu’elle met l’action de côté, mais elle compense largement par l’introduction de nouveaux éléments, à commencer par l’arrivée d’un personnage que l’on aime tous, dès les premières minutes. Certes, uniquement en tant que personnage secondaire, mais voir sa bouille nous fera forcément sourire. Un autre fera également son entrée un peu plus tard.

Par ailleurs, cet épisode s’attardera majoritairement sur des séquences clés. La fameuse relique permet en effet de remémorer certains souvenirs ou d’altérer ces derniers et il arrivera à plusieurs reprises que l’on découvre le passé de nos personnages. En plus d’en savoir plus sur eux, ces séquences sont généralement des moments forts en émotion puisque nous sommes plongés à des périodes clés de l’histoire des protagonistes. On pourra par exemple découvrir un côté de la personnalité de Rocket que tout le monde n’avait pas encore remarqué et ces passages sont tout bonnement excellents. L’action est en retrait mais les sentiments que prodiguent ces scénettes sont particulièrement fortes.

Tu as vu mon beau magnéto ?

guardians-of-the-galaxy-ep-2-review-2

Après un premier épisode rempli d’action, le rythme est donc plus lent avec cette suite pour laisser place à des moments plus intenses qui donnent lieu parfois à quelques tensions naturelles au sein du groupe, comme on en a finalement pris l’habitude avec nos compères. L’acheminement de cette suite est plus aboutie et si comme on vient de le dire, c’est un peu plus calme, le fait qu’il soit davantage linéaire lui permet d’être plus fluide sans véritable interruption. Il jonglera donc entre le lever de mystères sur nos personnages tout en faisant avancer l’intrigue sur le fonctionnement de cette fameuse relique.

Côté choix, on ne va pas se le cacher, cela reste assez classique. Au plus grand regret de beaucoup d’entre vous, il n’y a clairement pas d’incidence importante sur l’acheminement de votre épopée. Quoique vous choisissez, il n’y aura que peu d’incidence et on ne va pas se le cacher, cela reste assez décevant. Malgré tout, sur le court terme, on voit bien que nos choix ont des incidences morales sur les autres personnages et on peut très clairement se sentir mal vis-à-vis de nos acolytes suite à une décision prise, où ils nous lancent un regard entre déception, tristesse et colère. Par ailleurs, l’un des choix implique le déroulement d’une quête secondaire, d’un embranchement supplémentaire axé sur Rocket et c’est indéniablement le moment le plus plaisant – et le plus important – de cet épisode deux. Mais c’est la seule véritable décision difficile à prendre au cours de cette aventure.

Finalement, ce qui nous titille le plus à côté de cette découverte des personnages, ce sont les mystères qui englobent la Forge de l’Eternité. L’épisode se termine d’ailleurs avec un cliffhanger, certes cliché, mais clairement suffisamment important pour que l’on ait hâte de jouer à la suite. On voudra alors en savoir plus sur la relique et il faudra dûment patienter pour en savoir plus. Les quelques scènes d’action sont d’ailleurs assez bien orchestrées, mais il ne faudra pas s’attendre à des folies ou à un affrontement aussi intense que dans la première partie. Le gros plus, c’est sans conteste la bande-son qui, encore une fois, sublime notre expérience. A deux reprises, le style rétro est un délice et on ne peut que vous conseiller de mettre le volume à fond.

Enfin, sans surprise, l’aspect technique est encore une fois en deçà du reste. Les animations faciales sont régulièrement incohérentes avec les actions effectuées et ne se synchronisent pas toujours parfaitement avec le dialogue. Nous avons également eu droit à quelques ralentissements sans aucune raison apparente et avons même eu peur de devoir forcer le redémarrage de l’application. Si l’aspect visuel et les textures n’étaient pas aussi catastrophiques que l’épisode d’avant, les performances n’en restent pas moins décevantes.

Ce nouvel épisode des Gardiens de la Galaxie nous a semblé quelque peu mieux abouti que le premier. Certes, l’action est clairement au second plan mais le rythme, plus linéaire, est meilleur et le scénario nous fera découvrir certains aspects de la personnalité de nos personnages que l’on prendra plaisir à voir. Plus d’émotions, davantage de mystères, cet épisode deux reste malgré tout, toujours sujet aux soucis techniques et aux choix qui n’ont finalement que peu d’incidences.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp