Aperçu : Decay of Logos – Un action-RPG prometteur ?

  • PC
  • PlayStation 4
  • Switch
  • Xbox One

Un autre titre était aussi présent à la Unite Berlin 2018 et il s'agit de Decay of Logos, un action-RPG ayant des airs de Zelda.

Les développeurs tentent souvent quelques mélanges de licences, et c’est le cas de Decay of Logos, par les p’tits gars d’Amplify Creations. Nous avons pu le tester pendant la Unite Berlin 2018, via une petite session d’un peu plus de 20 minutes.

Quand Dark Souls rencontre Zelda

Decay of Logos Preview

Si on qualifie Decay of Logos comme un gros mélange entre du Dark Souls et du Zelda, ce n’est pas un pur hasard. La première chose qui nous est venu à l’esprit en regardant la patte graphique de Decay of Logos, c’est incontestablement la franchise de Nintendo. Le développeur présent sur place nous a même confessé que le designer de Decay of Logos était un grand fan des Zelda de l’époque, ce qui fait que le bougre a dû certainement s’en inspirer assez largement.

Du côté de sa narration, on partira sur quelque chose d’assez classique qu’on se le dise. Nous y incarnerons une jeune aventurière du nom d’Ada, accompagnée d’une créature mystique du nom de Elk. Ce sera son compagnon durant tout son périple, qui sera de se venger du Crimson Knights. Le méchant de l’histoire a en effet brûlé le village de notre héroïne, qui est la seule survivante. On aura donc droit à une histoire de vengeance basique en somme.

Au passage, il faut savoir également que Decay of Logos n’aura en aucun cas un quelconque arbre à compétences. Les développeurs veulent privilégier un gameplay assez simple dans ses mécaniques, mais nous aurons toutefois un système d’inventaire. Il sera même possible de poser quelques objets ramassés directement sur Elk, qui sera notre monture. On pourra également le chevaucher, et le titre disposera de zones ouvertes à explorer. Tout est assez alléchant sur le papier, et notez que le soft sort en fin d’année sur PC, PS4, Xbox One et Switch. Sachez que visiblement, le soft est déjà jouable du début à la fin selon les développeurs.

Exploration, énigmes et combats

Decay of Logos Preview

La démo que nous avons pu tester ne durait qu’un peu plus de vingt minutes. Nous avons eu néanmoins le temps de voir de quoi il en retourne en matière de gameplay. Ici, pas la moindre indication sur où aller, mais notre but était dans la démo d’aller dans un donjon, combattre quelques ennemis coriaces, et enfin poutrer un boss. Nous aurons droit dans le titre à un paquet de zones ouvertes – une dizaine environ, et sachez qu’en terrassant des ennemis, vous récupérez du loot. Cela peut être des potions de magie et de soin, des armes, ou encore des armures. Si vous prenez des dégâts ou que vous usez trop longtemps l’arme en question, votre arme et amure se détruiront instantanément et il sera impossible de les réparer. Toutefois, les développeurs réfléchissent actuellement à cette éventualité de pouvoir réparer nos armes et armures.

Aussi, nous avons pu voir que nous aurons un système de planque. Un cycle jour/nuit sera vraisemblablement présent, et vous pourrez vous reposer pour récupérer de la vie si vous avez été salement amoché. Cependant, vous pouvez même vous faire attaquer dans votre planque une fois la nuit tombée. On espère que cette spécificité là ne sera pas trop lourde à la longue. Côté loot pour y revenir dessus qui plus est, sachez que les développeurs ont aussi évoqué la possibilité de rajouter des couleurs à chaque arme ou armure ramassée. Ces dernières indiqueront la rareté ou non de l’objet. L’idée pourrait être bienvenue, et on verra de quoi il en retourne à sa sortie pour le coup.

Avant d’embrayer sur les combats, notez que nous n’avons pas pu faire d’énigmes à proprement parler dans la démo. Ceci dit, les p’tits gars d’Amplify Creations ont affirmé qu’il y en aura dans le jeu final, et qu’il y aura même une gigantesque tour qui pourra être un puzzle à part entière, rien que ça ! L’idée est séduisante encore une fois sur le papier, et on a hâte de voir tout cela en pratique.

Du coup, on arrive maintenant sur les combats. La difficulté fait clairement penser à un Dark Souls, et il est vivement conseillé de faire du farm à outrance en terme de loot, avant de s’aventurer dans le donjon. On retrouve tous les ingrédients de la licence de From Software au niveau des combats, avec un système de verrouillage des ennemis, et le feeling des combats s’en rapproche un peu également. Sauf que là, on a l’impression que les développeurs ne savent pas trop où aller dans le dynamisme des phases de baston, et le tout nous a semblé un peu mou, et parfois un poil brouillon.

A contrario, on retrouvait néanmoins tout l’aspect tactique et tendu des combats de Dark Souls, en particulier sur le boss que nous avons affronter en fin de démo. D’ailleurs, la plupart des boss à affronter dans le soft seront à battre sous plusieurs phases, ce qui promet clairement des affrontements plus que nerveux. A noter que notre héroïne aura la possibilité d’utiliser également diverses magies pour varier un peu les combats, mais nous n’avons pas pu voir cela dans la démo.

Pour terminer avec l’aspect graphique, Decay of Logos ne semblait pas vilain pour une version pratiquement terminée. Le soft adopte un style visuel plutôt cartoon, et il faut dire que le moteur graphique Unity tenait encore une fois la route. On se doute bien entendu que la version Switch devrait être downgradée et tourner forcément à environ 30 FPS, mais il y a fort à parier que les autres versions devraient se révéler agréables pour la rétine. A confirmer désormais lors de sa sortie prochaine sur PC, PS4, Xbox One et Switch en fin d’année.

Dark Souls et Zelda, un mélange qui peut bien prendre !

Très honnêtement, et même s'il est encore légèrement éloigné de sa sortie, Decay of Logos laisse pour le moment une bonne impression dans l'ensemble. Alors certes, nous sommes conscients que quelques éléments peuvent encore changer selon les dires des développeurs. Mais néanmoins, ce mélange de Zelda pour la direction artistique, l'exploration et les puzzles, et Dark Souls pour ses combats tarabiscotés, semblent bien fonctionner. Toutes les mécaniques de jeu que nous avons pu observer sur Decay of Logos semblent séduisantes, simples et efficaces. Le titre sera certainement un action-rpg qui devrait être plutôt enchanteur et bien calibré à sa sortie en fin d'année sur PC, PS4, Xbox One et Switch. On espère en voir encore plus avant sa sortie officielle. En tout cas, c'est prometteur à l'heure actuelle.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
9 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp