PREVIEW. Premier aperçu pour Monster Hunter World

Monster Hunter World sort à la fin du mois de janvier sur PlayStation 4 et Xbox One. Voici un petit aperçu de la bêta, de nouveau disponible entre le 22 et 26 décembre.
Temps de lecture : 8 min.

Les abonnés PS+ ont pu profiter de la bêta de Monster Hunter World, un jeu Capcom qui sera disponible le 26 janvier prochain sur PS4 et Xbox One. Du 22 au 26 décembre, tout le monde pourra profiter à nouveau de la bêta sur PlayStation 4 et vous pouvez déjà la pré-télécharger sur le PlayStation Store. Une licence qui a longtemps été réservée aux consoles de Nintendo, fait son grand retour chez les géants du jeu vidéo, Sony et Microsoft, et mérite une petite note d’attention. Voici notre avis.  

Monster Hunter, quesako ?

Monster Hunter: World Beta_20171210114037

Pour ceux qui ne connaissent pas Monster Hunter, c’est une série populaire au Japon qui a su se forger une excellente réputation dans nos contrées. D’abord sorti sur PlayStation 2 en 2002, Monster Hunter avait migré vers les consoles portables de Sony et Nintendo. Le jeu ne se prêtant pas spécialement bien aux petits écrans, le retour de la licence sur consoles de salon et PC était grandement attendu.  

Comme son nom l’indique, vous incarnez un(e) chasseur(euse) dans un monde fantasy où vous devrez finir plusieurs quêtes en solo ou multijoueurs pour aider la guilde du village dans lequel vous vous trouvez. Le but est simple, vous chassez ou capturez des monstres dans un temps imparti. Vous avez plusieurs armes à votre disposition pour mener à bien votre mission. Les matériaux récoltés pendant la chasse vous aideront à fabriquer des objets, armes et armures plus puissantes.

Monster Hunter est un jeu très exigeant se rapprochant de la lignée des Dark Souls en terme de difficulté en combat puisqu’il faudra gérer votre stamina, barre de vie, tranchant de votre lame, et vos déplacements plus ou moins lents suivant l’arme que vous utilisez. Commencer sur Monster Hunter n’est pas chose aisée car il y a de nombreux menus et subtilités qui peuvent changer la donne lors d’une chasse. Mais bonne nouvelle pour les néophytes souhaitant se lancer dans l’aventure, Monster Hunter World plaira aussi bien aux vétérans qu’aux nouveaux venus.

Une aire d’entrainement

Monster Hunter: World Beta_20171209215836

Cette bêta était finalement très limitée. Nous avions accès à 3 missions de chasse de 20 minutes chacune en facile, intermédiaire, et difficile, disponibles aussi bien en solo qu’en multijoueurs. Il nous était impossible de visiter le monde ouvert et encore moins d’aller dans l’espace social. Cependant, nous avions accès à l’espace d’entrainement où nous pouvions tester les 16 types d’armes présents dans le jeu. Accompagnées d’une petite vidéo explicative, il était possible de les prendre en main et tester leurs attaques et maniements dans une aire remplie de tonneaux. Un passage très utiles pour les nouveaux chasseurs désireux de trouver leur arme de prédilection.   

Bien sûr, les vétérans y trouveront leurs comptes. L’entraînement permet aussi de se familiariser avec les différents combos, utilisation des fioles, et les transformations des armes. Vous aurez aussi l’occasion de tester des armes moins connues et dures à prendre en main, comme la Corne de Chasse, une arme particulière qui vous procure des bonus suivant les notes de musique jouées.

La zone d’entrainement vous donne également accès au coffre et sets d’équipements. C’est l’occasion de comprendre les effets des différents objets, des potions et fioles, ainsi que la façon dont ces derniers influencent nos statistiques. Dans cette bêta, la plupart des actions importantes se font directement via le coffre, qui est accessible à chaque camp à n’importe quel moment de votre quête ou session d’entrainement. On peut aussi y vendre des objets et fabriquer des pièges et autres matériaux qui vous seront utiles pendant le jeu.

Qui va à la chasse perd sa place

Monster Hunter: World Beta_20171209221823

Vous allez bientôt pouvoir partir à l’aventure. Vous devrez d’abord choisir votre personnage (homme ou femme) ainsi que votre Palico, un petit chat adorable et redoutable en combat qui vous épaulera dans vos quêtes solo. La bêta ne nous a pas donné accès à la création de personnage mais cela sera bien évidemment possible dans la version finale du jeu. Vous pourrez aussi choisir de rajouter des sous-titres en plus des voix parlées : les voix japonaises sont de la partie ainsi que la langue propre à Monster Hunter.

Une fois prêt, il ne vous reste plus qu’à choisir entre les trois quêtes disponibles. Vous aurez 20 minutes pour chasser l’un des trois monstres, à faire en solo ou en coop jusqu’à quatre joueurs. Vous devrez sélectionner l’un des camps sur la map pour vous téléporter sur le champ de bataille. Avant de partir, vous devrez choisir votre équipement et celui de votre Palico. La bêta nous a donné accès à des objets bien utiles, comme une cape qui vous rend invisible. En temps normal, ce sont les chasses et objets récoltés qui vous laisseront crafter les sets d’armes et armures propices à chaque chasse. Bien qu’ici cela soit simplifié, prendre le temps de se familiariser avec le système est primordial, car bon nombre d’équipements influencent vos statistiques et peuvent changer le résultat de la rencontre.

Le temps commence à s’écouler dès votre arrivée au camp. Vous pouvez passer à la cantine pour obtenir des bonus en plus et prendre d’autres objets dans votre coffre. Des fées jaunes, appelées navicioles, vous guideront jusqu’au monstre, ou tout du moins jusqu’aux traces qu’il a laissé sur son passage. Mais foncer dans le tas dans Monster Hunter n’est jamais une bonne idée. Plus vous connaîtrez les habitudes du monstre, ainsi que ses endroits préférés, plus vous aurez de chance de gagner le combat. Vous apprendrez qu’il est possible d’interagir avec l’environnement, sauter des falaises sur le dos du monstre, tandis que votre Palico peut recruter de plus petites créatures pour combattre à vos côtés. Prenez quand même le temps d’admirer le paysage et les environnements riches, dont l’ambiance change du tout au tout suivant l’heure de la journée. Vous pourrez finir votre combat avec un coucher de soleil à couper le souffle en arrière plan et une bande son au top, réveillant ainsi le chasseur féroce qui est en vous.

Le décor est d’autant plus somptueux qu’il n’y a aucun temps de chargement entre les zones. Cependant, nous avons rencontré quelques bugs d’affichage, comme les monstres rentrant dans le sol une fois mis à terre ou encore notre personnage passant à travers les objets. Rien de bien grave puisque cela n’affecte pas le gameplay. Par contre, la caméra devient un poil capricieuse dans les espaces clos, surtout quand un autre gros monstre de la zone vient s’attaquer à celui que vous êtes en train de chasser.

Quelques petits détails pourraient déplaire à ceux qui ne sont pas habitués aux systèmes de combat. Par exemple avant de partir en mission, vous aurez quelques informations sur la bête que vous devez chasser et le temps imparti pour remplir votre mission. Vous ne connaîtrez pas forcément les faiblesses de ces derniers et serez peut-être obligé de retourner à votre camp pour changer d’arme. Sachez aussi que si vous faites une roulade pendant que vous buvez une potion, le breuvage sera consommé et l’effet annulé. Vous ne pouvez pas non plus récupérer d’objets si votre arme est sortie. Heureusement, vous découvrirez de petites choses bien utiles au cours de vos chasses, comme la possibilité de se cacher dans les buissons ou couper des parties du monstre pour crafter des objets spéciaux. L’aspect découverte et le passage par l’apprentissage sont des forces du jeu : rien ne sert de rusher, il vaut mieux partir à point.

Plus on est, plus on rit

Monster Hunter: World Beta_20171210115213

Si vous n’êtes pas serein de partir seul, vous pourrez recruter jusqu’à trois autres joueurs dans votre liste d’amis ou via une recherche rapide. La mission se déroule exactement de la même façon que si vous étiez en solo, mais l’aide d’autres joueurs peut être très utile si vous n’arrivez pas à venir à bout d’un monstre. Un chat écrit et vocal est disponible dans le jeu et est presque nécessaire pour les quêtes de haut niveau qui requièrent des équipements et stratégies spécifiques.

Cependant, rien ne vous oblige à suivre vos coéquipiers. Vous pouvez très bien démarrer l’aventure sur un camp différent de celui des autres pour couvrir plus de terrain par exemple. Par contre, vous ne pourrez pas démarrer de quête sans que le leader du groupe soit prêt. En contre-partie, s’il est prêt avant tout le monde, la quête commencera 30 secondes après. Pour être le leader d’un groupe, vous pouvez tout simplement inviter vos amis ou bien créer une recherche pour recruter d’autres joueurs suivant des critères spécifiques. Ces modes sont particulièrement utiles quand vous cherchez à farmer un monstre ou passer une quête trop difficile pour vous. Il est aussi possible de chercher des quêtes postées par d’autres joueurs pour les aider. A la fin de chaque mission, vous aurez le choix de continuer avec le même groupe ou en trouver un nouveau.

La note de l'auteur

Monster Hunter World saura plaire aussi bien aux jeunes chasseurs qu’aux vétérans de la série. Avec la possibilité de faire toutes les quêtes en multi ou en solo, vous ne risquez pas de vous retrouver coincer sur une mission trop difficile. Certes, la compréhension des équipements et nombreux objets, ainsi que la prise en main des armes ne sont pas évidentes au premier abord. Mais l’aire d'entraînement et les autres chasseurs sauront vous guider sur le droit chemin. L'exigence et la difficulté accrue de certaines missions vous obligeront à réfléchir et réellement vous investir dans l’histoire, laissant place au plaisir de la chasse plutôt qu'à la frustration.   

Alison V.

Cette preview a été réalisée à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
9 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp