Les mésaventures de la console Mad Box

Les mésaventures de la console Mad Box

Vous vous souvenez peut-être de la Mad Box, une console annoncée par Slightly Mad Studios qui développe notamment les Project CARS.  Sur le papier, le projet semble trop beau pour être vrai et les complications s’enchaînent depuis quelques jours selon ses responsables.

Slightly mytho ?

Pour rappel, la machine devrait être compatible 4K et proposer de la VR en 120 images par seconde. Elle intégrerait même un moteur maison pour développer ses propres jeux gratuitement. C’est en tout cas la promesse de Ian Bell, le fondateur de Slightly Mad Studios. Cependant, en suivant ses propos sur Twitter, on se rend rapidement compte qu’il s’agit plus d’une volonté que d’un plan murement réfléchi.

Même le nom Mad Box se heurte à des soucis puisque le studio vient de retirer son dépôt de marque. En effet, un studio parisien de jeux mobiles du nom de MadBox a décidé de contester cette appellation qui pourrait prêter à confusion. Nathan Bell, directeur du marketing online et fils de Ian, avoue que des discussions sont actuellement en cours au sein de la société pour régler cela, avec un possible changement de nom.

Et tant que Nathan répond aux questions de PC Games Insider, il en profite pour annoncer un autre problème. Deux investisseurs auraient décidé de quitter l’aventure. Selon lui, la raison serait l’annonce de Stadia qui fragiliserait les consoles. Il en vient même à déclarer que l’avenir de la Mad Box était désormais incertain. Certaines mauvaises langues diront probablement qu’il s’agit d’une porte de sortie facile après avoir fait des promesses impossibles à tenir…

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments