Hubris : Nous l’avons vu, ce qu’il faut savoir sur la production VR de Cyborn

Hubris illu presentation 1

Dans le peu de productions VR que nous avons pu tester à la Gamescom, nous avons eu Hubris. Pas forcément mis très en lumière non plus, le soft développé par Cyborn B.V. s’est tout de même laissé approcher lors de cette édition 2022 du salon allemand, qui a fermé ses portes il y a à peine quelques jours. Il est donc temps pour nous de vous partager ce qu’il faut savoir sur le premier jeu VR du studio.

Sauter, nager et tirer

Hubris 1 2

Globalement, c’est ce à quoi nous pourrons nous attendre dans le jeu final. La démo testée nous a permis de voir des contrôles très basiques pour un jeu VR avec la possibilité de tourner la caméra, se déplacer avec le joystick, et interagir évidemment avec les rebords de murs ou falaises, et ainsi mimer les mouvements pour s’accrocher, se relever et aussi manier notre pétoire. Il y aura assurément beaucoup de phases de plateformes et de grimpette dans Hubris, et il faut bien avouer que le tout était pas mal calibré, excepté peut-être un certain manque de précision sur l’appréciation des distances et le sprint.

En tout cas, l’aspect plateforme devrait être omniprésent sur le soft, qui se dotait également de phases de natation. Et pour ce faire, c’est-à-dire remonter à la surface, plonger voire avancer, il fallait inévitablement effectuer les gestes comme si nous nagions vraiment. Le côté immersif devrait être incontestablement bien présent, et il faut dire que le tout marchait relativement bien, comme les séquences de gunfights.

De ce que nous avons vu, nous étions forcé de nous battre contre le faune et diverses méduses peut accueillantes qu’il fallait dézinguer avec notre pistolet laser, voire des espèces de tiques géantes, qu’il fallait vaporiser au risque de mourir, attaqués par ces dernières. Nous pourrons également nous battre contre des soldats, et il faut dire que le tout était nerveux à souhait.

Grosso modo, le titre alternera des moments de plateforme et des gunfights plutôt frénétiques, mais aussi des puzzles. Il y avait effectivement une phase où il fallait déplacer un conteneur, mais force est d’admettre que cette séquence nous a parue bougrement imprécise, peu intuitive et encore un peu boguée, surtout sur le côté sonore, assourdissant et peu agréable. Mais bref, la variété sera au rendez-vous sur Hubris, qui nous avait en tout cas l’air bien calibré, et doté de quelques passages où vous deviez aussi collecter des tentacules de méduses, les mettre dans une machine, puis y récupérer une matière organique à poser d’un point à l’autre afin de fabriquer une corde organique, et ainsi progresser dans le niveau. En somme, le jeu était plutôt plaisant tout le long de cette démo, jusqu’à ne pas voir le temps passer du tout tant le titre est juste captivant.

Rendez-vous en jolie planète inconnue

Hubris 6 3

Sur le plan graphique, Hubris pourrait être une belle surprise. Durant ces 30 minutes de démo, nous avons été grandement impressionnés par la modélisation faciale mais également des environnements, qui forçaient largement le respect. Pour un jeu sortant sur le Meta Quest 2, il y a de grandes chances pour qu’il soit possiblement une claque à sa sortie, tant les panoramas semblaient pour le moins propres et sans fioritures. Nous attendons de voir sa sortie finale pour nous prononcer vraiment mais pour le moment, c’est bien parti, même si on espère des environnements plus variés pour le coup.

Côté histoire enfin, nous n’en connaissons pas énormément. Nous savons juste pour le moment que nous incarnerons une recrue de Triple-O, envoyée dans le système des planètes jumelles et aidée par une certaine Lucia, et nous serons à la recherche de l’agent Cyanha. Excepté ce pitch de départ nous n’en savons pas plus que ça, et il faudra donc attendre de jouer à la version complète du jeu à sa sortie, histoire de voir de quoi il en retourne. Toutefois, le lore a l’air vraiment intéressant mais encore une fois, wait & see sur le jeu final.

Hubris sera de sortie en fin d’année, sans plus de précisions, sur Meta Quest 2 et HTC Vive. Nous ne savons pas si une possible version PSVR verra le jour également.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.