Gamescom 2016 : The Lion’s Song, interview avec Leafthief sur son avenir

TheLiongsSongIllu 1
  • The Lion’s Song parle d’inspiration et il y a un total de quatre épisodes, quel est le lien entre tous ces épisodes ?

Stefan a.k.a. Leafthief : Le lien entre tous les épisodes provient du fait qu’ils racontent des histoires sur inspiration. Chaque histoire est consacrée à une personne créative et on cherche à découvrir comment ces personnes trouvent leur inspiration différemment. Le premier épisode suivait l’inspiration d’un compositeur, le second, celle d’un peintre et le troisième, celle d’un mathématicien. Il y a donc une connexion au niveau de la thématique dans les épisodes et chaque histoire propose son propre contenu. On peut donc jouer n’importe quel épisode et ce, dans n’importe quel ordre. Néanmoins, les choix que l’on fait auront des effets dans l’épisode mais aussi dans les autres. Ainsi, on peut prendre une décision dans le troisième épisode et cette dernière prendra effet, par exemple, dans la source d’inspiration du premier épisode.

  • The Lion’s Song utilise des graphismes en pixel art et c’est un jeu épisodique. Pourquoi avoir choisi ces deux éléments pour le jeu ?

Stefan a.k.a. Leafthief : The Lion’s Song est un jeu crée pour une Game Jam, compétition où l’on a très peu de temps pour réaliser un jeu. Je l’ai fait en 2014 et les pixels sont quelques choses que j’aime faire personnellement et cela a dicté comment serait le jeu final. Ainsi, la Game Jam et les pixels arts nous ont dicté le fait que ce serait un pixel art et de plus, étant donné que j’ai établi le chantier de The Lion’s Song, cela était vraiment naturel pour moi parce que c’est quelque chose que j’aime faire et c’est une grande passion. Après avoir fait le jeu (Game Jam), je me suis rapproché de ma société et de mon chef et je lui ai dit : Salut, mon jeu a été un succès au Game Jam et faisons quelque chose ensemble ! Ils sont donc revenus vers moi avec ce concept de jeu épisodique parce qu’ils avaient vu des concepts comme The Walking Dead ou Life is Strange et c’est quelque chose que l’on aime beaucoup. Mais pour nous l’idée, c’est qu’avec tous ces gros jeux à monde ouvert qui prennent des centaines et des centaines d’heures à se terminer, on s’est dit qu’on voulait raconter une série d’histoires qui serait courtes et que l’on pourrait terminer en une session de jeu. Un peu comme les séries TV, le jeu vous prend 45 minutes à 1 heure de jeu et vous avez tout dans ce contenu.

  • Est-ce que Wilma sera présente dans les prochains épisodes ?

Stefan a.k.a. Leafthief : On pourra éventuellement rencontrer Wilma à nouveau. Pour exemple, si vous êtes dans une rue de Viennes avec un autre personnage, elle pourrait être présente dans le background et ce, selon vos choix dans le premier épisode ! Mais on la reverra dans le quatrième épisode qui ramènera toutes les histoires individuelles des héros ensembles. Alors oui, on va la voir à nouveau !

  • Vous avez choisi le thème de l’inspiration, pourquoi celui-ci en particulier ?

Stefan a.k.a. Leafthief : C’est parce que c’est un sujet que l’on peut facilement ramener à notre travail de développeurs. Le développement de jeux ou le game design sont des choses très créatives où l’on se heurte facilement à des obstacles. C’est quelque chose qui nous rapproche et à ma connaissance, c’est quelque chose qui n’a pas été fait auparavant. Donc c’était intéressant de voir l’inspiration dans plusieurs domaines comme la composition, les arts visuels ou encore, les mathématiques.

  • J’ai fini le premier épisode en une heure, est-ce que les prochains seront plus longs ?

Stefan a.k.a. Leafthief : Le premier épisode était gratuit et il fallait effectivement 45 minutes à 1 heure pour le finir et c’est actuellement notre but d’avoir un temps de jeu équivalent. Néanmoins, je peux vous promettre que les épisodes deux et trois seront plus longs. Vous aurez plus de gameplay et ils seront moins statiques que le premier. Dans le second épisode, vous pourrez vous balader dans la ville de Vienne et forcément, cela impactera le temps de jeu. Cela fera donc probablement plus d’une heure pour le finir.

  • A propos des choix que l’on fait, auront-ils des conséquences dans les prochains épisodes ? Pouvez-vous nous donner quelques exemples ?

Stefan a.k.a. Leafthief : Comme je l’ai dis pour les choix que vous faites dans le premier épisode, selon les sources d’inspiration que vous choisissez, elles affecteront votre composition.  Dans le second épisode, les gens commenceront à parler de la composition et à dire si elle était bien ou non. Les personnes reconnaîtront Wilma comme si elle était une compositrice.

  • On n’a pas vraiment eu de difficulté avec les phases puzzles, prévoyez-vous d’en faire des plus difficiles pour les prochains épisodes ?

Stefan a.k.a. Leafthief : Actuellement non. Pour nous, c’est une grosse concentration que nous mettons dans l’histoire et dans le fait de laisser le joueur la découvrir. On préfère laisser le joueur s’essayer à différents embranchements dans un épisode pour qu’il voie les dénouements possibles plutôt que de lui glisser des obstacles qui vont le ralentir. On souhaite conserver une bonne vitesse de jeu pour les joueurs.

  • Quel est lien entre tous les personnages et les héros d’un épisode à l’autre ?

Stefan a.k.a. Leafthief : Concrètement, c’est par rapport à la science où les arts qu’ils créent. Ces derniers auront toujours un effet subtil sur les autres épisodes. Donc, comme je le disais tout à l’heure, il y aura des références et le quatrième épisode sera pour connecter les histoires de tous les protagonistes. Je ne veux pas spoiler quoi que ce soit mais je pense que le résultat sera vraiment bon car tout le temps que vous passez à créer quelque chose en tant que héros, vous allez voir comment les gens sont affectés par ses créations. Ce sera dans le thème d’une Vienne moderne et il y aura vraiment une très forte connexion.

  • Quand on a joué au premier épisode de The Lion’s Song, on a l’impression d’être face à une histoire narrative et on ne joue pas vraiment beaucoup.

Stefan a.k.a. Leafthief : C’est quelque chose que l’on sait mais qui fait partie intégral de l’expérience. Comme vous l’avez dit, vous allez passer beaucoup de temps à lire, c’est vrai et on fait ce choix comme celui de ne pas avoir de doublage. Car par exemple, dans Walking Dead, vous ne faites qu’écouter les gens parler et avec The Lion’s Song, on a essayé cela aussi mais ça ne fonctionnait pas. Pour l’aspect très contemplatif. Il définit vraiment l’humeur et permet de ressentir l’aspect créatif dans son esprit comme par exemple, lorsque l’on lit les textes dans nos têtes. Je pense que cela aide à visualiser ce qu’il se passe dans les textes et c’est quelque chose que je ne pourrais peut-être jamais visualiser dans mon cœur.

  • Pourquoi avez-vous offert le premier épisode ? Était-ce pour permettre aux joueurs d’avoir l’opportunité d’essayer le jeu avant d’acquérir le season pass ?

Stefan a.k.a. Leafthief : En partie, cela est bien la raison. Après, on voulait construire une communauté et on voulait que les joueurs se laissent aller sans trop de risque. C’était pour qu’il voit d’où venions, ce qu’était notre jeu et comme il était réfléchit. L’autre chose, c’est que comme je l’ai dis, j’ai développé le jeu à la Game Jam et j’ai senti que c’était la bonne chose à faire car il y a eu une démo gratuite du premier épisode après cette compétition. Donc pour moi, c’était vraiment une bonne chose de présenter le premier épisode gratuitement.

  • Dernière question, que pouvez-vous dire à toutes les personnes qui vont lire ou voir cette interview ? Peut-être avez-vous une adorable et croustillante information ? Peut-être sur l’univers de The Lion’s Song ?

Stefan a.k.a. Leafthief : On travaille toujours sur une très intéressante idée et à chaque fois que l’on parle de The Lion’s Song, on discute d’où est-ce que l’on pourrait aller d’autre que l’Autriche, si on fait quelque chose à un autre moment de l’histoire ou sur d’autres scénarios… Mais pour le moment, on est pleinement concentré pour sortir aussi vite que possible les autres épisodes et pour les peaufiner autant que possible également. Il n’y a pas vraiment d’autre projet autre que The Lion’s Song ni même dans son univers.

  • Une éventuelle saison deux pour the Lion’s Song ? 

Stefan a.k.a. Leafthief : Oui, on en a parlé mais on ne peut rien promettre. On doit d’abord finir la saison un et on verra ensuite. Mais on doit d’abord voir si les gens aiment le jeu et voir si cette expérience était à la hauteur de leur temps. Pour nous, elle l’était et on pense avoir développé quelque chose qui plaira aux joueurs.

  • Cela déprendra du succès du premier ? 

Stefan a.k.a. Leafthief : Je ne veux pas l’exclure, bien sûr. L’équipe est motivée mais on doit canaliser notre motivation sur les épisodes que l’on veut sortir pour la saison un. En tout cas, on va voir les résultats de la saison un et si je peux dire une chose, on aime travailler sur les jeux narratifs et il y en aura d’autres !

 

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.