Escape Game One Hour : Nous avons fait un tour dans un asile, à Lost Asylium

Escape Game One Hour : Nous avons fait un tour dans un asile, à Lost Asylium 1

Nous sommes allés nous fourrer dans un Escape Game, vous partager notre expérience après une longue session chez One Hour.

Depuis quelques temps, de drôles d’endroits émergent un peu partout sur Paris et dans les grandes villes comme Lyon, Bordeaux ou encore Dijon. Ces endroits vous permettent, durant une heure en moyenne, de vous évader de votre routine quotidienne et de vous immerger dans un monde à thème comme une prison, un cabaret, une rame de métro ou des catacombes. Bref, il suffit de choisir le thème qui vous correspond le plus et de vous laisser porter. Rentrons ensemble dans le monde de  l’Escape-Game.

Il existe déjà pas moins de 250 Escape-Games et 600 Room implantés en France. Les prix varient entre vingt et quarante euros en fonction de la salle et du nombre de personnes sachant qu’une équipe avec le nombre maximum de participants réduira le prix de la session.

Mais qu’est-ce qu’un Escape Game?

OHpresse8

C’est un jeu d’évasion à taille réelle à faire entre amis, collègues ou en famille. Vous entrez dans une salle et vous avez une heure pour en sortir. Pour ça, il va falloir réfléchir, manipuler toutes sortes d’objets disposés dans la salle et résoudre un bon nombre d’énigmes, le tout durant une heure et pas une minute de plus, en gardant son sang-froid (en fonction du thème de votre jeu). Vous aurez un Game Master (ou maître du jeu) qui vous surveillera de sa salle d’observation afin de vous lancer quelques indices s’il se rend compte que vous gambergez un peu trop et qui sera chargé de vous faire trembler un peu si vous avez choisi un univers horrifique.

Certains Escape-Games permettent de venir avec vos enfants mais généralement, il est recommandé de venir avec un enfant âgé de plus de quatorze ans afin qu’ils puissent profiter pleinement des énigmes. Les thèmes sont assez variés, et le site Webscape vous les répertorie. Chez les Pandas, Thaalys et Harley sont allées tester la Room Lost Asylium chez One-Hour.

Certains détails de cette expérience vont rester secrets afin de ne pas vous spoiler l’aventure. Il serait dommage de vous révéler trop de détails, car apparemment, l’expérience vaut le détour. Voici le topo :

« 1952, un hôpital psychiatrique vient de fermer ses portes suite à un fait divers sanglant : un patient interné depuis de nombreuses années vient d’assassiner plusieurs médecins dans des circonstances encore inexpliquées. Depuis, on ne l’a jamais revu. Le temps a passé, et les vieux murs gardent leurs secrets, les cris résonnent encore, suintent de la souffrance accumulée, et de folles rumeurs circulent … Ceux qui ont eu la curiosité de s’approcher rapportent des faits étranges. Que se passe-t-il dans ce bâtiment abandonné ? »

Une expérience à découvrir

thaalys-harley-2

L’équipe de jeux était composée de cinq aventuriers dont Thaalys et Harley, nos pandas sur place. Bien que la bonne humeur, le sourire et les blagues étaient de mise le matin, rapidement les filles ont compris que l’expérience allait être plus qu’immersive.

Un accueil chaleureux avec des canapés confortables, des bonbons et de quoi se désaltérer, voilà ce qui les attendaient une fois entrées dans l’espace accueil (Mouais, ça c’était pour les mettre en confiance). Léo, le Game master de la session, explique rapidement les règles et Harley se retrouve donc tirée au sort pour être isolée du reste du groupe (Pourquoi ? Ah ah, secret).

C’est parti pour une heure d’énigmes… Mais pas que, il faut libérer Harley avant que la folie ne s’empare d’elle mais l’ambiance de la salle est tellement glauque et angoissante, que lorsque les premiers bruits bizarres résonnent, le groupe de trois fille commençait déjà à trembler tandis que les deux hommes du groupe jouaient avec les cadenas pour réussir à atteindre la fin.

En sortant de la salle, les premiers mots que le groupe utilise sont  « c’est un truc de fou ! ».Comment imaginer que la peur peu vous prendre ainsi alors que vous savez que vous êtes dans un jeu ? Il n’y a rien à dire à part que l’ambiance est là, l’envie de peur est assouvie et les énigmes vous rendent fou. Dans cette pièce vous oubliez rapidement l’extérieur, tout est mis en place afin que chaque objet vous soit utile, chaque document trouvé vous aidera un peu plus pour sortir de la pièce, le moindre bruit vous fait sursauter, la peur est là mais l’excitation de sortir avant la fin du chrono est là aussi et une heure… cela passe très vite.

Bien sûr, à la fin, vous repartez avec une petite photo de groupe et des souvenirs plein la tête. Maintenant, nous savons ce qui est arrivé au patient de l’asile mais on ne dira rien, sachez juste que dans cette salle… personne ne vous entend crier.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp