Civilization VI : Gathering Storm – De nouvelles infos sur la prochaine extension

Les éléments se déchaînent dans Civilization VI : Gathering Storm.

Cette année, la St Valentin n’occupera pas, seule, le devant la scène, qu’on se le dise! En 2019, le 14 février est synonyme de sortie officielle de la dernière extension de Civilization VI: Gathering Storm. Ces dernières semaines, 2K Games et Firaxis ont ravi les fans en nous présentant les futures civilisations jouables et leurs caractéristiques. Aujourd’hui, de nouvelles informations concernant les principaux ajouts de cette nouvelle extension nous parviennent.

Affronter les éléments

En effet, une nouvelle vidéo explicative nous éclaire sur les rouages clés qu’il faudra désormais prendre en compte. Il est question d’abord d’une dimension jusqu’à présent absente de la licence: les catastrophes naturelles. Effectivement, la Terre sur laquelle nous allons bâtir nos empires est dorénavant vivante et changeante. Ainsi, le choix de la zone de départ prendra une dimension nouvelle nécessitant une analyse fine en amont. Les enjeux sont majeurs: il en va de la pérennité de vos constructions et de la prospérité de votre peuple! Pour preuve: cette nouvelle extension introduit les tempêtes, les ouragans, les blizzards, les tornades et autres joyeusetés qui peuvent réduire à néant tous vos efforts. Toutefois, l’idée ne semble pas de sombrer dans le catastrophisme à tout-va. Certains événements climatiques ou géologiques pourront apporter leurs lots d’avantages en fonction de la civilisation choisie.

Activité humaine et changement climatique

L’autre dimension, hautement appréciée, ajoutée au titre, est la gestion de l’activité humaine et de ses conséquences sur le climat. En effet, à mesure de votre développement économique, certaines externalités négatives viendront affecter l’équilibre d’ensemble du monde. Et pour couronner le tout, catastrophes naturelles et changement climatique seront naturellement entremêlés, rendant votre tâche plus ardue. Par ailleurs, la dépendance aux énergies fossiles sera pleinement mise en scène, incitant les joueurs à peser le pour et le contre de leurs décisions expansionnistes. Difficile, dès lors, de faire la guerre sans les ressources pour l’appuyer.

Retour du Congrès Mondial

Pour finir, le volet diplomatique n’est pas en reste. Les alliances ainsi que les interactions avec les cités-états joueront notamment un rôle majeur dans l’issue de la partie. Le retour du Congrès Mondial, déjà présent dans Civilization 5 ajoutera du sel dans les relations diplomatiques mondiales, surtout lorsqu’il s’agira de freiner un concurrent un peu trop menaçant. Plus question de faire cavalier seul, les autres joueurs comptent et vous le font savoir!

On le voit, la liste des nouveautés est alléchante et nous promet d’intenses phases de gameplay.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp