Aperçu The Sojourn – Un puzzle game indépendant très bien fichu

  • PC
  • PlayStation 4
  • Xbox One

Un premier essai qui s'annonce concluant pour le studio Shifting Tides.

Découvrir des jeux indépendants donne parfois l’occasion de dénicher de vraies pépites. Aujourd’hui, nous vous parlons de The Sojourn, un puzzle game en vue FPS développé par le studio Shifting Tides. Nous avons eu l’occasion de l’essayer pendant un peu plus d’une heure histoire de vous expliquer de quoi il en retourne.

The Sojourn sortira le 20 septembre sur PS4, Xbox One, et PC avec une exclusivité temporaire sur l’Epic Game Store. Pour la version Steam, il faudra attendre courant 2020.

Une ambiance mystérieuse et plaisante

The Sojourn

The Sojourn est le premier projet du studio Shifting Tides, il s’agit d’un puzzle game avec une vue à la première personne. Attendez-vous donc à résoudre plusieurs casse-têtes pendant des heures, mais l’une des prouesses de ce titre est qu’il y met les formes. Dans le genre, il nous fait beaucoup penser à The Talos Principle de Croteam. Un petit peu comme ce dernier, le titre veut nous mettre dans l’ambiance habilement, il nous lâche dans un univers mystérieux qu’il nous faut découvrir par nous-même en progressant. Dans le cas ici présent, nous sommes guidés par deux lumières tout aussi étranges.

Pourtant, il ne vous sont pas vraiment utiles en tant que GPS puisque la progression est extrêmement linéaire, on enchaîne les différents puzzles et les petits environnements pour débloquer une grande porte qui nous emmènera au chapitre suivant. En tout, ce sont quatre chapitres qui seront proposés, chacun ayant une identité visuelle propre et des mécaniques de jeu uniques. Lors de notre session, nous avons pu terminer le chapitre 1 et la moitié du chapitre 2.

D’ailleurs, la direction artistique de The Sojourn est vraiment soignée, l’Ureal Engine 4 et le talent des développeurs faisant des merveilles. L’architecture et les jeux de lumières sont impeccables, le soft arrive à nous immerger à la fois dans quelque chose de familier et de complètement étrange. Il n’est pas dénué d’histoire, car nous avons droit périodiquement à des moments qui nous sont racontés avec des statues. On assiste au tout début à la naissance d’un enfant dont on suit le développement. En outre, la plupart des habitants portent un bandeau sur les yeux sauf certains. Pourquoi ? On n’en sait rien mais le jeu est suffisamment malin pour nous donner envie de le savoir.

Des puzzles ingénieux

The Sojourn

The Sojourn n’est pas seulement joli à regarder, il gère tout autant au niveau de son gameplay. Les casse-têtes sont assez bien amenés et très bien équilibrés. Simples au début, ils deviennent de plus en plus retords et rajoutent de nouvelles subtilités au fur et à mesure. Peu de titres sont capables de proposer des défis qui ne sont pas frustrants mais qui proposent un challenge convenable, le bébé de Shifting Tides est l’un d’eux.

Le but de chaque salle est de simplement passer pour arriver à la porte qui vous mènera à la suivant, cependant, vous vous en doutez, ce ne sera pas aussi simple. Pour faire simple, le soft nous fait voyager sans arrêt entre le monde de la lumière et des ténèbres, le premier étant celui de « base ». Un peu à la manière d’un Link to the Past et de son Dark World, vous allez devoir passer de l’un à l’autre pour avancer. Pour être transporté dans la noirceur, il suffit de passer sur un socle spécial, cependant un nombre de pas définis limite votre temps passé dedans.

Ce sombre lieu vous permet tout de même de profiter de nombreuses facultés. L’une des premières choses que l’on apprend, c’est que l’on peut échanger de place avec des statues n’importe où dans le décor, du moment que nous sommes toujours en mode Dark World. Ces petits tours permettent de se rapprocher plus rapidement des plateformes (uniquement actives dans le monde des ténèbres) et passer avec un timing assez juste.

Ce que l’on vous dit concerne à peu près les quinze premières minutes car les choses se compliquent rapidement. Des harpes qui activent des plateformes pendant un temps limité, des cristaux qui permettent d’activer les statues en plein jour, des plateformes qui dupliquent les statues…, bref The Sojourn enrichie constamment l’expérience avec un dosage parfaitement calibré. En tout cas, sur ce que l’on a pu expérimenter. On doute que la température retombe par la suite, mais on espère tout de même qu’il ne sera pas trop court. On a pu s’essayer également à quelques objectifs annexes, mais malheureusement ils n’étaient pas vraiment à la hauteur du reste.

L'avis de l'auteur

The Sojourn est impressionnant, il s'agit du premier jeu de Shifting Tides mais ces premiers moments manette en main nous ont pleinement convaincu. Si vous avez aimé The Talos Principle entre autres, il ne faudra clairement pas hésiter le 20 septembre. Ces casse-têtes à la difficulté bien dosée et qui se renouvellent constamment sont une chose, mais il arrive en plus à nous éblouir avec une ambiance visuelle réussie (en plus d'une bande son assez douce) et une atmosphère très soignées. Malgré cet aperçu, on ne va faire de faux suspens, il s'annonce déjà un titre indépendant de premier choix dans son genre.

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp