Aperçu : Rend – Un jeu de survie cyclique en équipe

  • PC

Officiellement lancé en accès anticipé sur Steam depuis le 31 juillet après une petite phase en Alpha, Rend compte bien s'imposer dans la catégorie des jeux de survie. Bien que le titre soit en constante évolution grâce aux nombreuses mises à jour régulières qu'apportent les développeurs, nous vous donnons un premier avis sur un soft à mi-chemin entre le jeu de survie et le MMO.

En plus d’avoir longuement joué au titre sur Steam depuis les débuts de son accès anticipé, nous avons pu discuter avec des membres de Frostkeep Studios lors de la Gamescom 2018. Ils nous ont notamment parlé de l’avenir du jeu sur les prochains mois ainsi que du rapport qu’ils entretiennent avec les nombreux retours de joueurs.

Les Ghostbusters nordiques

Aperçu : Rend - Un jeu de survie cyclique en équipe 1

Tout d’abord, notons que Rend a été créé par un nouveau studio composé d’énormément de vétérans avec un background plus ou moins prestigieux, surtout dans le domaine des jeux compétitifs en ligne. Ainsi, nous avons des anciens de Blizzard qui ont travaillé sur Overwatch et World of Warcraft, mais aussi de Riot Games (League of Legends). Autant dire qu’il y a de quoi piquer notre curiosité.

Rend est un jeu de survie se jouant en équipe et qui prend place dans un univers inspiré de la mythologie nordique. Le terrain de jeu se révèle être un petit bout de Midgard avant le Ragnarök. Le grand arbre Yggdrasil que l’on remarque de suite en débarquant dans le jeu est un bon exemple des panoramas plutôt jolis de Rend. Plus globalement, il reste très correct visuellement surtout pour un jeu en accès anticipé (le style graphique ressemble un peu à WOW d’ailleurs en quelque sorte) même si le tout manque juste de peaufinage notamment au niveau des animations et des combats. Bon point en ce qui concerne l’optimisation qui est meilleure comparée à ses débuts. Les serveurs sont aussi plus stables même si l’on n’échappe pas à quelques soucis encore présents (rollback, téléportation, lags).

L’un des attraits de Rend est de proposer des cycles courts, autrement dit, les parties se déroulent sur un laps de temps limité (comparé à des MMO ou d’autres jeux de survie). En vous connectant sur l’un des serveurs, vous êtes invité à rejoindre l’une des trois factions disponibles. Pour remporter la victoire, il suffit de collecter plus d’esprits que les deux autres factions par le combat, le craft, et la récolte. A la fin d’un cycle, les gagnants ont droit à des bonus qu’ils pourront utiliser dans le cycle suivant.  Ce système a autant d’avantages qui d’inconvénients. D’un côté, cela permet à n’importe qui de rejoindre un serveur « frais » sans être largué par l’avance que prennent nos coéquipiers qui sont là depuis une vingtaine d’heures. Par contre, on imagine la lassitude qui doit s’installer à force d’enchaîner les cycles et de faire les mêmes choses.

Pour pallier à cette redondance, les développeurs nous ont expliqué qu’ils comptaient élargir les types de serveurs en plus des standards. Il en existe déjà comme des serveurs en mode conquête permettant de récolter des ressources très rapidement et en quantité. Par exemple, ils pensent à créer des serveurs uniquement basés sur les mécaniques de survie. Ils comptent également donner une meilleur visibilité aux besoins du groupe (avec un système de vote par exemple) si jamais l’on débarque sur un serveur déjà « vieux » afin de ne pas être le noob paumé qui ne sert à rien.

« Et tu farm, et tu farm »

Aperçu : Rend - Un jeu de survie cyclique en équipe 2

Débuter sur Rend, c’est se retrouver presque à poil et perdu au milieu de nul part. Vous devez rapidement récolter les premières ressources  et fabriquer vos premiers équipements basiques qui sont indispensables. Heureusement, la prise en main est très rapide, et le menu indique clairement ce qu’il faut pour débuter. Des vêtements, des outils (hache, pioche, marteau, faucille), un feu de camp, un arc des flèches… Il faut bien ça car le titre dispose déjà d’un nombre colossal de recettes pour le craft. Etant donné que vous devez remporter la victoire en tant que faction, il est nécessaire de ne pas se la jouer solo et d’aider votre communauté au mieux.

Autant le dire tout de suite, si vous n’aimez pas le farm et la spécialisation, vous pouvez passer votre chemin car Rend est exactement ce genre de titre à la Albion Online avec une dimension survie en plus. Il faut donc veiller aux jauges de faim, de soif, et de chaleur. Vous passez ainsi la majeure partie de votre temps en PvE afin de récolter des ressources pour améliorer votre base et la développer grâce aux nombreuses constructions qui offrent différents services, mais qui servent également à se défendre. Même si elle n’est pas encore très au point, Rend possède un PvP qui est intéressant sur le papier. Chaque base de faction est protégée par un bouclier qui vous met à l’abri de toutes les menaces ; toutefois certains créneaux horaire, appelés Reckoning, vous rendent vulnérables aux attaques, et donc au vol d’esprits. Malheureusement, la réalité est moins belle.

En bref, chacun reste dans son coin et il est rare que l’on cherche la bagarre. C’est un autre point que les développeurs veulent voir évoluer. Ainsi, ils prévoient déjà de récompenser beaucoup plus les joutes en ce qui concerne la récolte d’esprits, et d’abaisser ce que rapportent le craft et la récolte.  Ce sera vraiment le point à surveiller durant les prochains mois si vous hésitez encore à prendre le titre en accès anticipé, et que vous êtes fan de PvP accessoirement. Même les compétences que l’on peut apprendre en gagnant des niveaux ne sont pas intéressantes pour la plupart. On privilégie surtout ce qui nous aide pour la récolte, le craft, et rechercher de nouvelles technologies.

On nous promet aussi pas mal de contenus à venir, comme de nouvelles créatures, de nouvelles armures, et de nouveaux donjons se basant sur la mythologie nordique. Il sera possible d’emprunter des portails pour accéder à des endroits sortant des sentiers battus en proposant un challenge plus corsé. Côté musique, Rend a de beaux morceaux en magasin même si l’on n’échappe pas à la répétitivité sur le long terme (tout le monde ne peut pas être Final Fantasy XIV).

L'avis de l'auteur

Rend a déjà des bases solides pour un jeu en accès anticipé surtout que le suivi des développeurs est bien là avec des mises à jour régulières. En un mois, le titre s'est tout de même bien bonifié même s'il reste encore pas mal de boulot sur de nombreux points, notamment le PvP. Le craft est surement le domaine où il brille le plus et les adeptes apprécieront sans aucun doute. Par contre, on n'échappe pas à la redondance du farm surtout que les cycles vous font revivre ça encore et encore. Ce système a tout de même de bons côtés comme un jeu d'équipe qui peut être agréable. On a tout de même une toute petite réserve sur la vision globale des développeurs, avec un bon équilibre à maintenir avec ce que l'on veut pour son jeu, et les demandes de la communauté qui peuvent différer du cap entreprit. 

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
Rend
Rend
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp