Activision-Blizzard : La FTC poursuit Microsoft pour bloquer le rachat, tous les détails

Activision 1

Coup de théâtre dans l’affaire Activision-Blizzard. Pendant que l’industrie est en liesse dans l’attente des Game Awards, le plus gros rachat de l’histoire continue à être décortiqué dans les coulisses, avec les régulateurs de différents pays qui font en sorte que cette acquisition soit en règle. La FTC (l’organisme américain) s’est montrée la plus plus hostile face à ce rachat, mais des murmures indiquaient que le vote allait finalement diviser le conseil jusqu’à l’obliger à accepter un deal avec Microsoft. Mais comme on dit chez les Américains, plot twist : le vote est allé en faveur du blocage, ce qui veut dire que la FTC poursuit maintenant Microsoft en justice afin de l’empêcher d’acquérir Activision-Blizzard.

Le vote qui change tout

C’est le Washington Post qui nous apprend cela ce soir, sans doute au pire timing pour Microsoft avec les Game Awards qui arrivent dans quelques heures. Il y avait des rumeurs sur le fait que la FTC pourrait s’engager sur cette voie, mais rien de concret jusqu’à ce soir.

Les quatre membres décisionnaires sur la question ont donc voté, et au lieu du 2 vs 2 pronostiqué, trois votes sont allés en faveur d’un blocage (ceux des trois membres démocrates) contre un vote en faveur de l’acquisition (celui de la membre républicaine).

Par conséquent, Lina Khan, qui est à la tête de l’organisme, a toute la latitude nécessaire afin de se mettre en travers de la route de Microsoft, ce qui n’a rien d’étonnant pour elle étant donné qu’elle s’était donné pour mission de renforcer les contraintes autour des lois anti-trust pour éviter le phénomène de consolidation, que ce soit dans le jeu vidéo ou ailleurs.

Un obstacle majeur pour Microsoft

Comme le Washington Post l’affirme, cela représente le plus gros obstacle pour Microsoft dans une affaire d’acquisition depuis plus de vingt ans. Et on parle bien de Microsoft dans sa globalité, pas uniquement de Xbox. Sentant peut-être le vent tourner, Microsoft a déclaré plus tôt dans la semaine qu’un accord avait été trouvé avec Steam et Nintendo pour continuer à publier Call of Duty sur d’autres plateformes pendant au moins dix ans, un engagement que Sony – le plus grand adversaire de Microsoft dans cette bataille juridique – n’a pas encore approuvé.

Et visiblement à raison, puisque la FTC s’engage maintenant à mener Microsoft jusqu’au procès. L’organisme prévient qu’une telle acquisition déséquilibrerait le marché des consoles, mais aussi celui des services et des abonnements. Holly Vedova, directrice du département chargé de la compétitivité au sein de la FTC, déclare :

« Microsoft a déjà montré qu’il peut et va retirer du contenu à ses concurrents. Aujourd’hui, nous cherchons à empêcher Microsoft de prendre le contrôle d’un studio de jeux indépendant de premier plan et de l’utiliser pour nuire à la concurrence sur plusieurs marchés de jeux à croissance rapide. »

Il y a fort à parier que Vedova fasse ici référence aux jeux Bethesda, que ce soit Starfield ou The Elder Scrolls VI (dont l’exclusivité n’est pas encore ancrée dans le marbre).

Le rachat en danger ?

Il est encore trop tôt pour tirer les conséquences d’une telle action, que certains n’imaginaient pas encore possible il y a quelques jours. Comme quoi, cette histoire est toujours riche en surprises, et elle devrait encore nous en réserver quelques-unes. Rappelons que l’organisme européen enquête toujours sur ce rachat, tout comme l’organisme anglais.

Si on se prend au jeu des hypothèses, on pourrait se dire que l’action de la FTC pourrait faire ricochet en Europe et au Royaume-Uni, mais rien n’est moins sûr. Ce qui l’est en revanche, c’est que Phil Spencer et ses équipes vont passer une moins bonne nuit que prévu.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
LeCha
LeCha
1 mois plus tôt

Kotick out :]

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.