Ubisoft : Suite à la lettre ouverte signée par mille de ses employé(e)s, Yves Guillemot prend la parole

Ubisoft

Il y a moins de deux jours, environ 500 membres d’Ubisoft ont signé une lettre ouverte en soutien à ceux d’Activision Blizzard touchés par l’environnement de travail toxique de leur entreprise mais aussi pour critiquer « les promesses vides » de leurs dirigeants et appeler l’industrie vidéoludique mondiale à réagir face à l’existence de « cette culture répandue et profondément enracinée de comportements abusifs ».

Malgré une réponse de la direction de l’éditeur français tentant d’apaiser la colère de ses employé(e)s, cette lettre aurait gagné entre-temps environ 500 signataires supplémentaires. Afin d’éviter de perdre le contrôle de la situation, Yves Guillemot a publié une lettre interne, encore une fois relayée sur Twitter par le journaliste d’Axios Stephen Totilo, dans laquelle il réitère l’engagement de sa société à « créer un changement réel et durable  » au sein de ses studios.

Un PDG qui essaye maladroitement de jouer le sapeur-pompier

A l’image du communiqué rédigé par l’équipe de direction, le PDG explique que sa firme a fait « d’importants progrès au cours de la dernière année » en mettant notamment en place « de nouveaux outils de signalement anonyme » ainsi que « de nouvelles politiques mondiales pour prévenir et gérer la discrimination, les représailles et le harcèlement ».

Il indique aussi qu’un nouveau code de conduite a été instauré, qu’une formation contre les comportements abusifs est désormais obligatoire et que des changements de leadership ont été effectués au sein des pôles Ressources Humaines, Diversité & Inclusion, Editorial et Production des grands studios. Des avancées jugées « importantes mais il s’agit d’un long processus et il reste encore du travail à fournir. »

En conclusion de son intervention, Yves Guillemot déclare ceci : « J’ai toujours valorisé la liberté d’expression chez Ubisoft et je crois fermement que c’est la clé pour nous. C’est pourquoi l’année dernière, nous avons lancé plus de 300 sessions d’écoute avec plus de 1500 salarié(e)s ainsi qu’une enquête à l’échelle de l’entreprise et un audit mondial. »

Toujours selon lui, « les retours recueillis ont été inestimables pour faire avancer notre plan et nous proposerons de nouvelles sessions pour vous permettre à tous de partager vos idées et retours supplémentaires sur ces sujets. » Il ajoute également qu’une « nouvelle enquête à l’échelle de l’entreprise (anciennement connue sous le nom d’Express Yourself) sera lancée avant la fin de l’année. »

Reste maintenant à savoir si cette prise de parole suffira à calmer les tensions chez Ubisoft étant donné qu’elle mentionne des progrès « significatifs » dont certains semblent liés à des critiques formulées par les signataires de la lettre ouverte.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.