Test Rise of the Tomb Raider – Baba Yaga : The Temple of the Witch

Rise of the Tomb Raider

A l’occasion des deux mois de la sortie de Rise of the Tomb Raider, les p’tits gars de chez Crystal Dynamics à l’origine du jeu nous offrent le premier DLC visant à offrir une experience solo supplémentaire. Tarifé à 9.99€ et offert pour les possesseurs du Season Pass, que vaut donc cette nouvelle extension Baba Yaga : The Temple of the Witch ?

Seconde extension majeure parmi les trois contenus téléchargeables annoncés dans le Season Pass, Baba Yaga : The Temple of the Witch est l’avant dernière aventure de Lara dans ce dernier opus en date, Rise of the Tomb Raider. Alors que l’on avait pu apercevoir de belles images dans l’unique trailer annoncé lors des Game Awards 2015, il semblerait que le résultat final soit à la limite du médiocre. On vous explique ça en détail.

Un mauvais sortilège …

rise_of_the_tomb_raider_BABAYAGA1

Lors du premier et unique trailer de cette extension Baba Yaga : The Temple of the Witch, il était clair qu’on avait droit à une jolie surprise. Le résultat s’apparentait à un mélange de mystère et d’action, avec un brin d’excitation de recevoir du nouveau contenu exclusif. Arme, tenue et surtout campagne exclusive sans rapport avec la trame principale, tout était déjà destiné à être plutôt bon, surtout en entendant parler du concept de ce DLC. Partir à la recherche d’une sorcière, ça ne vous dit rien sérieusement ? Dommage, dès les dix premières minutes de jeu, on ressent que finalement cette extension n’est pas ce que l’on espérait…

Alors que le jeu en lui-même contient de très nombreux atout, cette nouvelle campagne n’offre en réalité absolument rien de rafraichissant. Si l’on nous avait promis de nouveaux ennemis, vous ne serez pas servis. Pour un terme « nouveau », on aura vu mieux. Le nouvel arc Dard chimérique n’est pas mauvais pour ceux qui n’auront pas encore acquis le fameux ‘ Soupir Sinistre ’, mais se révèlera tout de même inférieur à ce dernier pour ceux qui le possèdent. La nouvelle tenue sera à l’effigie de la sorcière et se discutera grâce aux goûts et aux couleurs de chacun, en plus d’augmenter la durée du nuage de fumée des flèches empoisonnées.

Mais pourquoi cette extension centrée sur Baba Yaga serait-elle destinée à être une déception ? Tout simplement parce que tarifée à 9.99€ pour ceux qui n’ont pas le Season Pass, et bien celle-ci ne nous tiens pas 3h devant notre console comme il était annoncé, ô malheur ! Non, à vrai dire il vous suffira d’une petite heure et demie au minimum et 2h au maximum pour terminer la fameuse nouvelle campagne, et peut-être dix minutes de plus si vous souhaitez finir avec tous les objets à collecter (il y en a 29, si ça vous intéresse).

C’est l’histoire d’une sorcière qui ne faisait rien…

rise_of_the_tomb_raider_BABAYAGA2

Comme déjà mentionné avant, cette extension se rapproche vivement de la déception, et 10 voire 20 minutes suffit pour se faire à l’idée. En effet vous commencerez par charger votre dernière partie pour démarrer là où vous vous étiez arrêté juste avant d’avoir acquis l’extension, puis vous recevrez un message vous demandant de vous rendre dans l’une des plus grandes zones du jeu, à savoir le Complexe Soviétique. Là, une jeune femme du nom de Nadia sollicitera votre aide pour rechercher ses grands-parents –son grand-père, plus précisément-, perdus lors de leur petite recherche au sujet de la sorcière bien-aimée. Là où le jeu pèse son ambiance, ce sera par de jolies séquences où notre belle Lara sera sous l’emprise d’un gaz libéré par des plantes et qui l’emmènera faire un tour au pays des merveilles (dans sa version plutôt glauque).

Alors que notre protagoniste retrouvera de nombreux de ses souvenirs dans ce chemin vers limbes de la drogue, elle devra ensuite concocter des antidotes face à ce gaz une fois qu’elle sera revenue à la raison. Notons que durant cette phase d’hallucination, Lara combattra juste une seule fois face à une petite meute de loups, vraisemblablement remanié sous l’apparence de « monstres » à l’effigie de la sorcière. Ces ennemis font donc parti des fameuses nouveautés promises (et finalement recyclées), et figurez-vous que l’autre type d’ennemi que l’on croisera sera tout autant similaire puisque ce seront des humains et immortels, revêtus de la même sorte. Bon bah voilà finalement, pas de nouveaux ennemis avec des attributs différents, quel dommage surtout quand il n’y a que deux séquences de combat dans cette extension…
Une nouvelle zone sera de la partie et où la moitié du jeu se déroulera. En effet, vos passages seront partagés entre le complexe soviétique pour trouver deux petites bricoles pour concocter votre antidote, tandis que cette nouvelle place appelée Vallon Maudit sera… grande et petite. Oui, un grand espace pour de tout petits lieux à découvrir, c’est très pauvre. En fait, vous n’aurez pas de grande zone où vous pourrez librement partir explorer, mais juste quelques couloirs où vous devrez vous contenter d’avancer et résoudre les 2-3 casse-têtes disponibles.

Quant à la fin de cette extension, autant dire que ce n’est pas la plus réussie et ajoutons que l’animation des nouveaux personnages introduits au point d’avoir un final plutôt grotesque.
Il est à noter que lors de notre session de test, nous avons dû quitter la console entre temps. Lorsque nous avons repris notre progression, l’extension a su révéler une énorme faiblesse : des bugs de textures venaient littéralement ronger le champ de vision. Plutôt étrange en soi, nous avons pu apercevoir des éléments normalement pas censés apparaître, et qui ont été en plus de ça horriblement flous. Il semblerait que ces textures proviennent d’un background assez lointain du jeu et qui s’est mal rechargé lors du redémarrage (voir illustration ci-dessous). Suite à cet horrible incident, il nous a même été impossible d’accéder aux dernières minutes de jeu. En effet, alors qu’une cinématique était censée avoir lieu, rien n’apparaissait à l’écran et il nous était possible de contrôler Lara dans une zone de combat… sans but. Heureusement, l’extension n’étant pas longue, nous avons pu recommencer aisément l’aventure.

rise_of_the_tomb_raider_BABAYAGA4

En clair, Baba Yaga : The Temple of the Witch est la déception de ce début d’année. Ce DLC ne vous gardera pas très longtemps en haleine et se contentera plutôt de venir vous faucher une certaine somme à votre portefeuille plutôt que de passer du bon temps avec vous. S’il y a un bon point à y retenir, ce serais tout simplement que rejouer Lara dans une nouvelle aventure, c’est toujours un plaisir. Mais à vrai dire, il n’y a pas grand-chose à partager dans cette nouvelle extension. En fait, le ressentis est un peu similaire à un chocolat à la liqueur : on a envie de le manger, et quand on le croque, ça nous écœure…

avatar
1 Commentaires
0 Réponses à la discussion
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réactions
Commentaire le plus populaire
0 Auteurs
TEST. Rise of the Tomb Raider : 20 Year Celebration - Un beau cadeau pour cet anniversaire ? Récents commentaires
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] déjà tous les DLC sortis à ce jour. Notamment Baba Yaga : Le temple de la sorcière (également testé par nos soins ici), 2 tenues, 7 armes, 35 cartes d’expédition, le mode endurance et Réveil Glacial. On ne se […]

Copy link