Square Enix se réorganise pour favoriser les jeux japonais, avec un rachat partiel en vue ?

Crisiscore final fantasy vii reunion 2022 06 16 22 001 1920x1080 1 1

C’est la saison des bilans financiers, et si les gros chiffres ne sont pas toujours intéressants à suivre, les déclarations des différents directeurs des entreprises phares du marché sont un peu plus captivantes. C’était au tour de Square Enix de faire le bilan, et c’est encore une fois grâce à Final Fantasy XIV que l’éditeur affiche de jolis chiffres. L’analyste financier David Gibson s’est quant à lui intéressé à l’appel aux investisseurs, qui a permis d’éclairer la stratégie de Square Enix pour ces prochains mois, et il va y avoir du changement.

Focus sur les studios japonais

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, Square Enix s’est séparé d’une grande partie de sa branche occidentale avec la vente de Crystal Dynamics et d’Eidos Montréal, rachetés par Embracer Group. Cette vente n’était en réalité qu’une première phase dans la restructuration de Square Enix, qui s’attaque désormais à la Phase 2 (sans Avengers à l’horizon donc).

Cette phase 2 est très importante, puisqu’elle commence par une meilleure gestion des ressources de l’éditeur, qui va désormais être plus sélectif dans les projets à mener. Square Enix entend maintenant favoriser pleinement les studios japonais, ce qui aura un impact sur sa production dans les studios américains et européens qu’il possède encore.

L’éditeur indique que dans le cas des studios qu’il possède à 100% (comme les Creative Business Unit par exemple), le coût de développement des jeux a grimpé en flèche, et Square Enix se doit d’être plus sélectif dans les projets à mener, quitte à moins se diversifier.

Une vente partielle de certains studios ?

Ce qui nous amène à l’information majeure à retenir ici. Selon ce dernier bilan, Square Enix cherche à vendre des parts de certains de ses studios afin d’augmenter ses revenus. Gibson déclare que des entreprises comme Sony, Nexon ou encore Tencent pourrait être intéressé à cette idée.

On est donc encore loin d’une vente complète de l’éditeur, mais voir Square Enix se séparer de plus en plus de choses interpelle forcément. On attend maintenant de voir qui sera intéressé pour mettre un pied chez l’éditeur en achetant quelques parts.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.