Retour sur le Hero Festival Saison 5

Retour sur le Hero Festival Saison 5
Effectuons un petit retour sur ce Hero Festival Saison 5 à Marseille, avec une formule toujours aussi efficace.

Comme chaque année, nous sommes sur place pour le Hero Festival. La convention souffle sa cinquième bougie depuis ses débuts il y a quatre ans de ça à Marseille, plus précisément au Parc Chanot. Retour sur cette cinquième édition, avec une formule et une organisation toujours au top.

Krypton, Konoha, Brocéliande… On ne change pas une équipe qui gagne

Une fois n’est pas coutume, la disposition du Hero Festival reste strictement la même que l’année dernière. La convention est découpée en quatre univers sur deux halls. On commence avec la section Konoha, qui ne change pas des masses. En sus de retrouver quelques stands de mangas, jeunes créateurs ou encore quelques figurines, t-shirts et autres goodies en tout genre, nous avons une petite scène. Cette dernière y accueillait principalement des animations comme du cosplay, ou bien quelques quizz sur divers films – Harry Potter – et mangas.

Ensuite, il y avait la partie Brocéliande. Cette dernière y mettait notamment une exposition Harry Potter fort sympathique. Pour le reste, on y trouvait également quelques petites animations qui mettaient forcément en avant Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, actuellement en salles obscures depuis le 14 novembre dernier. Enfin, il y avait toujours ce village médiéval en extérieur, et une belle panoplie de produits dérivés Steampunk mis en avant, ainsi que quelques B.D. et Comics en pagaille.

Pour terminer, et avant d’embrayer sur Ludopolis qui est la partie nous intéressante, nous avions Krypton. Cette section du second hall avec Ludopolis justement se dotait plus ou moins de la même chose en terme de stands. La seule différence est que nous avions la possibilité de venir voir de plus près les mythiques voitures que sont celles de Retour vers le futur, ou bien de K2000. Bon en revanche, il fallait débourser la somme de 5 € pour avoir le droit d’y monter dedans… Outre cela, en sus d’un village Star Wars que l’on ne présente plus chaque année, deux invités ayant joué dans Star Wars étaient de la partie. En premier lieu nous avions Clem So, ayant notamment joué dans les Star Wars VII : Le Reveil de la force, Star Wars VIII : Les Derniers Jedi, ou encore Les Gardiens de la Galaxie. En sus nous avions Gerald Holmes, qui avait quant à lui joué dans les épisodes VI de Star Wars en tant qu’officier Mon Calamari, mais aussi un des extraterrestres présents dans le palais de Jabba. C’était globalement là les deux points les plus attrayants de cette partie Krypton, en plus de la scène principale qui accueillait une conférence avec les comédiens de doublage, deux acteurs de la mythique série Kaamelott, Frankie Muniz – le plus gros guest de ce Hero Festival en somme – ou encore les qualifications pour la coupe de France de cosplay.

Ludopolis, avec quelques petites trouvailles

On arrive enfin avec Ludopolis pour le coup. Ici, cette portion du hall 2 était consacrée à pas mal de tournois sur des franchises que l’on ne présentent plus soit Just Dance 2019, FIFA 19 ainsi que Fortnite. En supplément, nous avions forcément quelques bornes Xbox One avec exclusivement du FIFA 19 et Star Wars : Battlefront II. Des bornes de Nintendo Switch et 3DS étaient aussi présentes, histoire de s’essayer aux dernières sorties comme Mario Tennis Aces, Wario Ware Gold, Yo Kai Watch Blasters et j’en passe.

Ce qui nous a en revanche plutôt attiré l’œil, c’est en grande partie le stand d’Atypique Studio. Basé à la Ciotat, le studio en question travaille actuellement sur un certain Noara : The Conspiracy, un tactical/MOBA, dont vous pourrez retrouver prochainement notre aperçu à son sujet. Nous avions pu faire aussi la connaissance d’un titre jouable gratuitement nommé Fusion. Le titre est un TPS multijoueur en coopération, et développé par des quatrièmes années de l’école Objectif 3D, basé sur Montpellier. Le titre est téléchargeable à cette adresse si vous voulez l’essayer en toute gratuité. D’ailleurs, il faut savoir que le jeu est totalement fini, et est donc jouable de manière complète. On a pu l’essayer rapidement sur cette convention et pour un soft entièrement gratuit, il en vaut la chandelle.

Pour le reste à part ça, on y trouvait notamment quelques petits stand VR, mais également un énorme stand retrogaming, et la possibilité de s’essayer à quelques bornes d’arcade en intérieur comme en extérieur. On regrettera en revanche la présence assez étriquée de titres indépendants, hormis Noara : The Conspiracy. Il aurait été plus judicieux de pourquoi pas faire venir un stand indie garden, comme ce fûut le cas pour le Hero Festival de Saint-Étienne histoire de découvrir quelques productions indés.

On termine ce petit résumé avec un gros point sur les principaux invités mis en avant. Forcément en premier lieu, Frankie Muniz était l’un des gros guests de ce Hero Festival. L’acteur que l’on connaît pour son rôle dans la série Malcolm était un peu la tête de gondole de ce Hero Festival Saison 5, mais cela fut malheureusement impossible de s’entretenir avec lui. Également, nous avions les comédiens du doublages présent à ce Hero Festival comme Brigitte Lecordier, Gerard Surugue et David Kruger – qui a fait le voix française de The Rock ou plus récemment de Chris Pratt.  Enfin, deux acteurs de la série Kaamelott étaient de la partie avec la présence de Bô Gaultier de Kermoal ainsi que Guillaume Briat. On n’oublie pas également quelques youtubeurs habituels invités avec notamment Siphano, Dryxio, Luccasstv et bien d’autres youtubeurs.

Plus les années passent, et plus le Hero Festival semble s’améliorer en tout point. L’organisation était encore bien meilleure que l’année dernière, et les nombres d’animations étaient variées. Il y en a pour tous les goûts en terme de stands, et les halls sont franchement bien utilisés avec un nombre toujours aussi hallucinant de goodies, manga, t-shirt et autre joyeusetés que l’on peut se procurer parfois à des prix attractifs. Il est peut-être parfois un peu difficile de circuler avec la masse de monde qu’il y avait, et il serait peut -être bien d’agrandir la convention avec  pourquoi pas un troisième hall l’année prochaine, tout en proposant toujours plus de stands et d’animations. Mais qu’on se le dise, le Hero Festival Saison 5 a clairement explosé en terme d’affluence par rapport à l’année passée, et cette convention est clairement à faire car cela reste une valeur sûre.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
4 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp