PREVIEW. Space Run Galaxy – Nos premières impressions galactiques

PREVIEW. Space Run Galaxy – Nos premières impressions galactiques
Nous avons pu poser nos petites mimines sur le futur titre du studio Passtech Games qui débarquera le 17 juin prochain sur PC, et autant le dire tout de suite, l'impression a été plus que bonne !
Temps de lecture : 4 min.

De la stratégie, de la géométrie… Et des lasers !

preview-space-run-galaxy-nos-premieres-impressions-galactiques

Space Run Galaxy vous met dans la peau d’un « Space Runner« , que nous pourrions qualifier grossièrement de livreur intergalactique ! En effet, c’est aux commandes de votre vaisseau, qui est composé d’hexagones, que vous devrez effectuer des trajets entre plusieurs planètes (ou stations) afin de livrer à bon port de précieux matériaux, tout en évitant les assauts de divers ennemis, ainsi que des astéroïdes. Il n’y donc pas de scénario à proprement parler, même si les différentes missions instaurent de petites scènes de dialogues sans grand intérêt, et qui sont même parfois un peu longuettes !

Nous nous retrouvons donc devant un jeu de stratégie en temps réel, mêlé à du tower défense, et la combinaison des deux est tout simplement addictive, prenante et atypique. Le véhicule avance tout seul, et vous devez parer les attaques des adversaires en construisant vos défense aux bons endroits sur votre vaisseau, qui, comme cité plus haut, est composé d’hexagones. Ces derniers sont en nombre limités en début de jeu, et servent à accueillir les différents colis que vous allez livrer, ainsi que les systèmes de défenses, comme des lasers ou des lances-missiles. Il faut donc bien réfléchir à la manière de disposer les marchandises sur votre véhicule, car elles ne peuvent pas être changées de place en cours de route, ce qui, en cas d’erreur, peut être pénalisant si vous manquez de place durant le voyage.

Bien entendu, les constructions ne sont pas gratuites, et vous demande des ressources que vos ennemis laissent derrière eux une fois vaincus, vous ne disposez donc pas de tout l’or du monde pour vous préparer. Il faut être patient, anticiper les attaques et bâtir en conséquence. De plus, pour vous aider, chaque « tourelle » possède une capacité spéciale, qui consomme du focus, et qui attribue divers bonus ou qui déclenche une puissante attaque. N’oublions pas les réacteurs, qu’il est important de poser pour faire avancer le vaisseau plus vite et donc arriver le plus tôt possible à destination, ce qui gratifie d’un « 3 étoiles » qui débloque des récompenses supplémentaires.

Une « interface multijoueur » est également prévue, qui permet de déposer des contrats à d’autres participants, le but d’échanger des ressources ou de l’argent.

preview-space-run-galaxy-nos-premieres-impressions-galactiques-2

Vers l’infini et au-delà ! 

Vous avez le choix entre prendre beaucoup de matériaux d’un coup, ce qui ne laisse pas beaucoup de place pour poser vos tourelles, ou alors faire plusieurs trajets et n’en prendre que peu à la fois, ce qui permet de se sentir plus en sécurité face aux adversaires. Vous débutez chaque voyage « nu » et vous devez construire vos défenses en vous adaptant aux attaques de l’ennemi, qui peuvent venir de tous les côtés. SI cela est assez simple au début, force est d’admettre que les épreuves se corsent énormément au fil du temps.

Donc, côté gameplay, nous avons un savoureux mélange qui fonctionne très bien, et donne envie de customiser son vaisseau à chaque fin de mission afin de rajouter des hexagones, de poser des boucliers, de crafter certains items… Bref, Space Run Galaxy est généreux en contenu et le fait savoir très vite, car il y a toujours quelque chose à faire ou quelque chose à acheter.

Côté direction artistique, c’est léché, affiné et très agréable à l’œil. Les couleurs sont vives et le vide de l’espace est très bien représenté, avec ces milliers d’étoiles qui incitent au voyage. Rajoutez à cela des musiques dans les différents « niveaux » assez épiques, mélangeant l’orchestral et parfois l’électro (discret, ceci-dit) qui donne un rendu parfaitement cohérent avec le terme « aventure galactique ». En revanche, pour ce qui est du sound-design, les voix des différents protagonistes sont souvent victimes de bugs sonores qui les obligent souvent à se répéter, ce qui est étonnant, puisque les bruitages et autres effets musicaux du jeu ne sont, eux, pas touchés par cela.

On passe donc notre temps à faire toujours plus de missions, afin d’upgrader au mieux notre vaisseau pour en faire une véritable forteresse volante capable de tout dévaster. Une chose est sûre, c’est que Space Run Galaxy risque de plaire aux amateurs du genre !

preview-space-run-galaxy-nos-premieres-impressions-galactiques-3

Space Run Galaxy promet de séduire les adeptes de la stratégie et du tower défense. Le concept est accrocheur, bien réalisé et bien exploité, de plus, le soft est généreux en contenu. Toutefois, attention aux petits bugs présents çà et là (surtout au niveau des voix), qui, nous l’espérons, seront corrigés pour la sortie finale le 17 juin prochain, car, même s’ils ne gâchent pas l’expérience de jeu, il serait dommage de ne pas les fixer rapidement ! 

 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp