PREVIEW. Outpost Zero – Un jeu de survie ingénieux et prometteur

Outpost Zero est un jeu de survie développé par Symmetric Games et disponible en accès anticipé sur Steam depuis le 13 juillet 2018. Il s'agit du premier projet de ce petit studio qui compte bien se démarquer de la pléthore de titres du même genre. Avec son univers science-fiction, il apporte quelques bonne idées. Mérite-t-il toutefois d'être acheté durant son accès anticipé ?

Au niveau du suivi, on peut dire que Outpost Zero ne déçoit pas. Depuis sa sortie en accès anticipé le 13 juillet, Symmetric Games a déjà sortie quatre patchs apportant du contenu et des correctifs entre autres.

Le robot colon

PREVIEW. Outpost Zero - Un jeu de survie ingénieux et prometteur 1

En plus de ces mises à jour régulières, Outpost Zero possède des bases solides pour un titre en accès anticipé même s’il y a indéniablement des manques sur certains points. Le contexte nous est rapidement donné, nous incarnons un robot surveillant chargé de créer un avant-poste pour coloniser un territoire voire la planète toute entière. Tout ça dans le but de satisfaire des humains en quête d’un nouveau foyer. D’ailleurs, le robot qui nous introduit le jeu est là pour nous rappeler que nous ne sommes qu’un larbin. Toutefois, on fait vite l’impasse sur le lore très peu développé pour se concentrer sur les mécaniques de jeu. Notre responsable nous inculque les rudiments pour récolter des ressources, fabriquer une base et surtout créer un réseau d’énergie permettant de gagner en autonomie. Pour faire simple, le soft a trouvé un très bon moyen de contourner toute la partie laborieuse du genre survie, à savoir la collecte de ressources, et ce très rapidement. Pas besoin d’atteindre des sommets pour avoir accès aux fabrications utiles.

Si vous n’aimez pas le côté laborieux des récoltes à la main dans les jeux de survie, Outpost Zero et son aspect gestion qui automatise presque tout pourra sûrement vous convaincre.

Ainsi, il offre un aspect gestion non négligeable et très attrayant. Tout d’abord, on commence par poser les fondations de notre base pour y installer nos premiers engins. La première chose que l’on fabrique est un centre de commandement servant à améliorer notre colonie dans sa globalité puis l’on passe à un générateur rudimentaire carburant au bois. Ce petit appareil (et d’autres si l’on en construit plusieurs) sera la clef principal de notre expansion. En effet, absolument tout fonctionne avec de l’énergie à commencer par vous-même. On rappelle que vous êtes un robot que vous en avez besoin pour vivre. Il faut donc fournir en jus une machine permettant de recharger vos batteries. Après ça, on dispose différentes installations sur des points de ressources, et l’on donne vie à des drones très dociles qui nous aident pour le craft, la récolte ou les combats. Le but est d’automatiser la production au maximum pour faire gagner des rangs à tout votre équipement et vous développer. C’est ce savant mélange entre gestion et survie qui donne à Outpost Zero un charme très particulier. On doit sans arrêt surveiller si notre consommation en énergie n’est pas plus élevé que notre production, mais nous ne sommes pas non plus cantonné à un rôle de superviseur car de nombreuses tâches requièrent nos bras mécaniques.

Préparez-vous à être pacifié

PREVIEW. Outpost Zero - Un jeu de survie ingénieux et prometteur 2

Le titre propose un contenu très correct en manière de craft, les possibilités augmentent rapidement de même que la difficulté en matière de répartition des ressources et d’énergie. Il faut également prendre en compte les menaces extérieures comme les animaux hostiles ainsi que les pirates qui viennent nous attaquer périodiquement. Sachant que ces derniers deviennent de plus en plus forts, la protection de votre base est l’une de nos priorités. On se construit de l’équipement pour notre robot puis des armes, mais surtout des défenses comme des tourelles que l’on peut disposer autour de notre territoire. On retrouve ce désir de tout automatiser même si, encore une fois, la tâche n’est pas aisée car il est aussi nécessaire de fournir des munitions et d’allouer de l’énergie.

Pour l’instant, Outpost Zero est plus taillé pour les sédentaires que pour les nomades.

Malgré tout ce que nous offre Outpost Zero, on pourra lui reprocher un manque en ce qui concerne l’exploration. Nous sommes tout de même envoyé sur une planète inconnue. Il faut dire que le mode de vie très sédentaire n’aide pas, toutefois on aimerait pouvoir s’évader un peu de temps en temps sans être constamment dans l’urgence. Ce n’est pas encore la priorité des développeurs cela-dit, il suffit de jeter un coup d’œil aux alentours pauvres en décors, en faunes et en flores. Graphiquement le titre reste correct mais on sent qu’il y a encore pas mal de boulot pour rendre le tout un peu plus vivant.

Même si ces détails seront sûrement réglés rapidement dans des mises à jour à venir, on note des soucis au niveau de l’ergonomie sans parler de la personnalisation des touches du clavier qui est un calvaire (il faut obligatoirement assigner une touche qui n’est pas déjà utilisée). Récemment, on a constaté une meilleure visibilité en ce qui concerne la liste des serveurs. On précise que vous pouvez jouer en solo via le mode sandbox ou en multijoueur sur des serveurs PVP et PVE (dédiés ou non). Enfin, sachez que le titre ne propose que des textes en anglais pour le moment.

La note de l'auteur

Outpost Zero surprend agréablement. Alors que l'on s'attendait à un énième jeu de survie avec du farming de ressources un peu pénible, il n'en est rien. Bien que l'on sente clairement qu'il s'agit d'un titre en accès anticipé, les bases qu'ils posent et le contenu offert sont suffisants selon nous pour que vous puissiez vous lancer dès à présent si toutefois les concepts d'automatisation et de gestion vous plaisent. On espère tout de même qu'il développera d'autres aspects, mais il est déjà bien parti pour sortir du lot.

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
20 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp