Kinect : Les deux pieds dans la tombe

Kinect : Les deux pieds dans la tombe
Non content d'arrêter la production du capteur Kinect, Microsoft vient d'annoncer que l'adaptateur Xbox One S / X lui étant attribué suivra le même chemin.
Temps de lecture : 2 min.

Popularisé avec le Eye Toy de la PlayStation 2, le système de caméra pour consoles de salon aura engendré quelques petites pépites, mais surtout un paquet de déceptions et de jeux passables. Avec Kinect, Microsoft entendait bien renouveler l’expérience auparavant proposée par Sony, avec des mécaniques de jeux plus fouillées, mais surtout avec un appareil beaucoup plus performant permettant une reconnaissance de mouvements bien meilleure. Dans les faits on ne retiendra malheureusement de cet outil que de très rares titres souvent dispensables, si ce n’est rien du tout.

Au revoir, et adieu Kinect

Pourtant l’idée n’était pas mauvaise, et donna même naissance à quelques véritables pépites, comme le shoot em up Child of Eden, ou encore le très intrigant D4. Malheureusement, hormis un paquet de jeux de sport en salle, notamment une légion de Just Dance, le capteur de chez Microsoft aura aussi accueillit de très nombreuses déceptions.

Plutôt attendus, Dragon Ball for Kinect et Rise of the Nightmares n’étaient clairement pas à la hauteur, et finirent de l’enterrer, tandis que le dernier espoir made in Peter Molyneux, j’ai nommé Fable : The Journey, ne réussit pas à sauver l’outil de ce fiasco que l’on connait. Microsoft souhaita toutefois porter Kinect sur ses épaules jusqu’au bout, en l’incluant dans la boite de la Xbox One à sa sortie… d’aucun pourraient qualifier cette initiative de grossière erreur.

Alors que l’on apprenait il y a quelques semaines que la production de Kinect allait cesser définitivement, c’est un nouveau coup de poignard que Microsoft vient de porter à son capteur intelligent. En effet, désormais la firme américaine ne produira plus d’adaptateurs Kinect pour Xbox One S / X non plus. Autant dire que c’est bel et bien la fin de cette petite caméra, une bonne fois pour toutes…

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
6 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp