Google Stadia : Résumé du Stadia Connect avec date de sortie et prix

Google Stadia

Le service de Google se précise.

Comme annoncé, Google a pris les devants de l’E3 2019 et a décidé d’annoncer de nombreux détails sur Stadia, son offre de cloud gaming. A la manière d’un Nintendo Direct, Phil Harrison a levé le voile sur une partie du catalogue qui sera proposé, mais aussi sur quelques informations techniques sur l’offre.

Les éditeurs sont là

On commence avec le catalogue de jeu, qui promet d’être riche si l’on en croit tous les studios partenaires comme Electronics Arts, Ubisoft, Rockstar ou bien Square Enix. La présentation a débuté par l’officialisation de Baldur’s Gate 3, qui était en rumeur depuis quelques jours. Après un rapide crochet vers les jeux Ubisoft, notamment Ghost Recon Breakpoint, on a pu voir quelques nouveaux jeux intrigants comme Gylt et Get Packed!, avant de repasser sur des titres connus comme Destiny 2. Voici les titres que l’on a pu apercevoir durant la présentation :

  • Ghost Recon Breakpoint
  • The Division 2
  • Just Dance
  • Trials Rising
  • The Crew 2
  • Assassin’s Creed Odyssey
  • Final Fantasy XV
  • Rise of the Tomb Raider
  • Shadow of the Tomb Raider
  • Metro Exodus
  • GRID
  • Dragon Ball Xenoverse 2
  • Destiny 2
  • Samurai Showdown
  • Thumper
  • Farming Simulator 19
  • Get Packed
  • Baldur’s Gate 3
  • Power Rangers : Battle for the Grid
  • Football Manager
  • Borderlands 3
  • NBA 2K
  • Gylt
  • Mortal Kombat 11
  • Darksiders Genesis
  • Rage 2
  • DOOM Eternal
  • DOOM 16
  • Wolfenstein Youngblood
  • The Elder Scrolls Online

Ces titres devraient être disponibles durant la période de lancement, donc dans les mois à venir après le lancement. On peut s’attendre à ce que cette liste grossisse dès l’ouverture de l’E3 2019.

Prix et sortie

Concernant la période de sortie justement, on apprend que Stadia devrait être lancé dans le courant du mois de novembre dans 14 pays, dont la France. Le service sera donc compatible avec tous les appareils supportant Chrome, si ce n’est les smartphones qui seront limités à la gamme Google, à savoir les Pixels.

Comme prévu, aucun téléchargement ne sera au programme, tout sera géré par le cloud, et donc votre connexion internet. Google affirme donc qu’il sera possible de jouer avec Stadia avec une connexion dépassant les 15 mb/s, et que la fibre n’était pas nécessaire. Elle le sera dès le moment où vous souhaiterez jouer en 4K et en 60 fps. Un test est disponible en ligne juste ici afin de voir si vous êtes éligible ou non. On est encore sceptique sur le fait que la fibre ne soit pas indispensable, mais il faudra attendre encore quelques mois avant de constater cela.

En dehors de ça, Stadia sera un service gratuit. Aucun abonnement ne sera nécessaire pour jouer, du moins aux free-to-play et en 1080p. Car Stadia fonctionnera de la même manière que de la VOD, c’est à dire qu’il faudra payer les jeux à l’unité pour pouvoir y jouer. On notera tout de même qu’une offre d’abonnement est disponible, à 9,90 euros, qui permettra d’avoir la 4K, des remises et des jeux gratuits offerts de temps en temps (comme le Xbox Live Gold ou le PS Plus). Une ludothèque d’anciens jeux sera également disponible plus tard pour y jouer en illimité.

Mais si vous êtes séduit par l’offre de Google, vous pouvez opter pour le pack Fondateur à 129 euros. Ce pack inclura une manette ainsi qu’un Chromecast Ultra, et trois mois d’abonnement au Stadia Pro. Notons que vous recevrez également tout le contenu de Destiny 2, du jeu de base à son extension Shadowkeep.

18 Shares
avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link